Après le succès (inattendu) de son premier disque solo (As You Were – 2017), Liam Gallagher remet le couvert, gonflé à bloc, avec Why Me ? Why Not.

On se pince toujours pour se essayer de se réveiller. Non, non, ce n’est pas un rêve… Liam Gallagher est en tête d’affiche des festivals européens, vend des disques à la pelle et soigne sa voix. En 1996, en pleine Oasismania, il avait décidé, sur un coup de tête, d’annuler une tournée américaine sold out. En 2000, il gâchait le rêve de son frangin en arrivant totalement éméché sur la scène de Wembley pour leur second concert dans le plus grand stade de Londres. Bref, il n’y avait pas un mois voire une semaine sans que Junior flingue la carrière du groupe. Et puis… Le temps passe et les gens changent un peu. Forcé de se lancer solo après la fin d’Oasis et le manque de succès de Beady Eye, Liam Gallagher a le vent en poupe et fait tout pour le maintenir. Why Me ? Why Not reprend les choses là où As You Were les avait laissées. Liam Gallagher reste le même et est toujours obsédé par les mêmes choses : les parkas, Adidas, John Lennon et son frère. Noel, dont il est question dans One of Us, devrait même lui permettre de décrocher un tube. Alors que le dernier single de Noel a autant de succès que le dernier Shed Seven. Quand on vous dit qu’on croit rêver !

Liam Gallagher – One of Us

Why Me ? Why Not affine le tir par rapport à son prédécesseur et fait mouche sur quasiment toutes les chansons. On oubliera peut-être les deux derniers titres. Le reste de la troupe est bon pour le service. Now That I’ve Found You devrait réveiller tous les fans d’Oasis endormis depuis 1996 et Meadow devrait faire plaisir aux partisans de George Harrison. Co-écrit par Greg Kurstin et Andrew Wyatt, Why Me ? Why Not devrait donc faire des ravages au Royaume-Uni et en Europe.
Alors que tous les autres groupes des 90 font la tournée des foires au saucisson du Yorkshire, Liam Gallagher nage encore cent coudées au dessus des autres. Comme au bon vieux temps… Et même si Warner a déjà lâché Shockwave et Once, il reste encore du tube avec Be Still et Halo

Why Me ? Why Not de Liam Gallagher sera disponible le 20 septembre 2019 chez Warner.
Liam Gallagher sera en concert le 21 février 2020 au Zénith de Paris.

Liam Gallagher - Why Me Why Not

Tracklist : Liam Gallagher - Why Me ? Why Not.
  1. Shockwave
  2. One of Us
  3. Once
  4. Now That I’ve Found You
  5. Halo
  6. Why Me? Why Not.
  7. Be Still
  8. Alright Now
  9. Meadows
  10. The River
  11. Gone

Liam Gallagher – Why Me ? Why Not4.0
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article
2 réponses sur « Liam Gallagher – Why Me ? Why Not »

je ne trouve pas les 2 dernieres chansons a chier , bien au contraire ; l’ensemble est tres coherent et finalement , moi qui savait que le cerveau d’oasis etant noel , je m’accrochais ces derniers temps à ses albums , mais revenaient plus souvent des titres de beady eye en tete ; franchement je suis ravi de son vrai retour avec une voix clean , pourvu que ca dure

C’est un super album , Nôel le cerveau du temps d’oasis , je passe que Liam se contentez de chanter maintenant il est au chant et a l’écriture , oui pourvu que ça dure . Liam et Lennon ce sont mes deux idoles Bob

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Liam Gallagher – MTV Unplugged

En 1996, Liam Gallagher plantait tout le monde. Une tournée américaine qui devait être triomphale pour Oasis n’eut pas eu lieu à cause d’une engueulade avec Mark Lanegan… et un MTV Unplugged qui s’annonçait aussi splendide que celui de Nirvana se solda par une prestation solo de Noel… Liam refusa de chanter et regarda son…
Noel Gallagher

Noel en avril

Onze ans après la séparation d’Oasis, Noel Gallagher met en ligne Don’t Stop, un morceau inédit enregistré pendant les sessions de Dig Out Your Soul. Connaissant la pingrerie du Monsieur pour les inédits, on peut se réjouir de l’idée. Du morceau beaucoup moins.

Liam Gallagher à son Zénith

Liam Gallagher a donné hier soir au Zénith de Paris le dernier concert d’une tournée européenne qui a affiché complet tous les soirs. Et il a fait plus que le travail.

Eric & Liam

Cantona avait clamé son amour pour Once sur les réseaux sociaux. Gallagher l’a pris au mot et lui offre le premier rôle dans le clip qui lui est dédié.

Liam Gallagher est un des notres

Dix ans après la fin tonitruante d’Oasis à Rock En Seine, Liam Gallagher publie le clip de One Of Us (réalisé par Steven Knight et Anthony Byrne de la série Peaky Blinders), le quatrième single de son nouvel album. Et on pense forcément à Noel…

Plus dans Chroniques d'albums

The Bats - Foothills

The Bats – Foothills

Les Bats viennent de publier Foothills, leur dixième album. Comme pour les neuf premiers, le verdict sera le même : les Bats sont le meilleur groupe du monde.
J.E. Sunde - Love

J.E. Sunde – Love

Désormais hébergé chez Vietnam (Chevalrex, H-Burns), J.E. Sunde poursuit la quête qu’il a débutée une décennie plus tôt ; à savoir écrire la chanson folk parfaite. Avec ce nouvel album, Love, Sunde démontre qu’il va falloir compter sur lui en 2020. Et pour le reste de votre vie.
The Moons - Pocket Melodies

The Moons – Pocket Melodies

Très actifs au début des années 2010, The Moons s’était assagi en devenant silencieux depuis quelques années. Andy Crofts, l’homme qui se cache derrière ce groupe, avait été accaparé par son travail avec Paul Weller. 2020 nous réserve son lot de surprises tous les jours. The Moons est de retour avec un disque et s’est…
Bachar Mar-Khalifé - On​Off

Bachar Mar-Khalifé – On​/​Off

Vous cherchez un seul disque pour votre reconfinement ? On​/​Off de Bachar Mar-Khalifé pourrait être celui qu’il vous faut pour les longues après-midi sous la couette, un verre d’Aloxe-Corton et un Houellebecq à portée de main.
Juanita Stein - Snapshot

Juanita Stein – Snapshot

Troisième disque solo de Juanita Stein, Snapshot nous renvoie au début des années 2000, une époque où le Royaume-Uni avait le chic pour exporter une kyrielle de bons groupes.
Jeff Tweedy - Love Is The King

Jeff Tweedy – Love is the King

Intimement lié au livre How to Write One Song, Love is the King prouve une fois de plus que Jeff Tweedy fait partie des très grands. Et si certains ont perdu le fil avec la discographie de Wilco, ce nouveau disque solo est un excellent prétexte pour se rabibocher avec son patron.

Laura Veirs – My Echo

Accompagnée de Jim James, Bill Frisell, Karl Blau et de Matt Ward, Laura Weirs sort un onzième impeccable album.