SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes, appréciés par les membres de l’équipe, de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Blondino qui avait allumé nombre de nos jours avec son album Jamais sans la nuit, et deux EP tout aussi brûlants. On l’a rencontrée un matin de juillet, autour d’un jus de fruit et d’un thé menthe, en pleine préparation de son prochain album, avec Le Silence comme premier aperçu. Âme sensible et élégante, on la découvre un peu plus avec sa playlist éclectique.

Blondino en cinq questions

Ton souvenir de concert ?

Discographies

Un concert d’Anna Calvi au Trianon. Assez timide, assez statique, mais hyper puissante. Une vibration très forte.

Ta rencontre marquante en tournée ?

Une fille de 16 ans, à Mâcon en première partie de Julien Doré. Elle avait acheté un T-shirt blanc et avait brodé à la main Jamais sans la nuit. Sa mère pleurait, en me disant combien j’aidais sa fille. Ça m’a beaucoup touchée.

Ton anecdote dans le van ?

Il n’y a pas de van chez Blondino.

Ton nouvel album en quelques mots ?

Dans la continuité du premier, en ce qui concerne l’exploration des sonorités. Des textes universels, avec un angle original. Il sera très affirmé et très libre, sans compromis. Lumineux, je crois… La pensée qui a guidé l’écriture de cet album est de Édouard Glissant : « L’utopie, ce n’est pas le rêve. Elle est ce qui nous manque dans le monde ».

Ton prochain rêve ?

Je ne sais pas. Ou plutôt pas encore. Pour cela, il faudra attendre demain matin. Je te dirai ça à mon réveil !

Blondino – Le Silence

En écoute avec Blondino :

  1. Billie HolidayStrange Fruit
    Parce que c’est simplement magnifique. Indépassable.
  2. Alain BashungMa petite Entreprise
    Parce que petite, quand j’entendais ce titre, à la place de « connaît pas la crise », j’entendais « couler ma cerise » ! Quand tu comprends le sens de la chanson, plus tard…
  3. Tim Booth and Angelo BadalamentiFall in Love With Me
    La petite mélodie du bonheur.
  4. Michel PolnareffLa Mouche
    Parce que mon père avait le disque Live At The Roxy, elle ouvre cet album, et je l’ai beaucoup, beaucoup écoutée.
  5. Cat PowerFree
    Libre.
  6. ASAP Rocky LSD
    Je l’ai beaucoup écouté, lorsque je travaillais sur mon album Jamais sans la nuit.
  7. Juliette ArmanetA La Folie
    Il s’agit de la chanson que je préfère dans son premier album. Elle me touche beaucoup. La mélodie est belle.
  8. The Japanese HouseSee You In A Dream
    Chanson de l’été, elle me met en joie.
  9. Safia NolinLes Chemins
    Une amie. Ma chanson préférée de son second album. Une grande sensibilité.
  10. BjörkBachelorette
    Un monument.
  11. Thom YorkeUnmade
    En boucle.

En attendant son prochain album, Blondino sera cet automne en ouverture de La Grande Sophie le 11 octobre à Rouillac (La Palène), le 12 octobre à Lons (Espace James Chambaud), le 7 novembre à Bordeaux (Rocher de Palmer), le 8 novembre à Rennes (Le Grand Logis) et le 9 novembre à Brest (L’Avel Vor).

Plus d’informations sur Blondino sur sa page facebook.

Blondino en concert.
DateLieuTickets
02
Déc
2021

Place de Coëtquen

Rennes (FR)
TICKETS

Dates de concerts fournies par Bandsintown

Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur. Vestale évanescente au milieu des villes mélancoliques, de territoires sauvages, fauves même… Et puis des ombres, des […]
Blondino - Sauvage amoureuse

Blondino, un paradis plus loin

On pourrait bien écrire sur Sauvage, amoureuse. La prendre à part, et au fond simplement la décrire. On pourrait. Cela aurait-il du sens ? Peut-être. Pas sûr. Tant les chansons de Blondino rentrent dans des espaces plus grands, plus vastes.

Blondino, ligne d’espoir

La cosmonaute Blondino a atterri. Au milieu d’un no man’s land pas très chouette, cerné entre un avant que l’on fuit et un vague plus tard dont on aimerait deviner les contours. Blondino a atterri là, au milieu de ceux perdus entre les lignes. Au milieu de ceux qui n’y croient plus. Parce qu’entre les […]

Les petits kits inutiles #3 – Blondino

Soul Kitchen lance en exclusivité mondiale les petits kits inutiles. Des kits à monter chez soi qui ne servent strictement à rien, mais grâce auxquels tu pourras vivre des moments privilégiés avec tes chanteuses et chanteurs préférés, tout en restant dans ton salon. Alors prends tes plus beaux ciseaux et découpe-les ! Dans ce troisième […]

Plus dans Interviews

Sweet Gum Tree

5 questions à … Sweet Gum Tree

Double sortie ce jour pour Sweet Gum Tree avec un clip où il s’expose rock et sexy, extrait de son nouvel album Silvatica, composé notamment avec Earl Harvin, batteur de Tindersticks, Air, Psychedelic Furs et Erik « Raggy » Sevret, saxophoniste de Zenzile. Avec Exposure, le roux est de mise, la guitare s’excite, le sax se glamourise […]
Faubourg

5 questions à … Faubourg

Se perdre pour mieux se retrouver. Faubourg avec Lost réalise un rêve en invitant Roya Arab qui prêtait sa voix au Londinium d’Archive. Ce morceau aux volutes enivrantes, aux sentiments stroboscopé est extrait d’un mini-ep avec un remix de Kooltrasher. On découvre un artiste qui risque d’être au centre du jeu rapidement.
Vanessa Philippe

5 questions à … Vanessa Philippe

Avant son nouvel album en janvier dédié à sa sœur disparue, Vanessa Philippe évoque ses maux et met des mots dignes et simples pour évoquer l’indicible. Il faut parfois aller au fond de la piscine pour mieux mettre un bon coup de pieds afin de surnager.
VAPA

5 questions de plus à … VAPA

En répondant à nouveau à nos questions, vous aurez votre propre avis sur VAPA. Avec son nouveau clip, Viscéral, on a envie de dire vas-y VAPA. Viscéral, qui se rapporte aux viscères, qui les contient : cavité viscérale. Qui vient des profondeurs de l’être : une haine viscérale. Avec VAPA, c’est la poésie qui sort […]