Échappée de Peter Kernel, Barbara Lehnhoff aka Camilla Sparksss a publié cette année Brutal, suite sans concession de For You The Wild (2014).


Brutal est un disque qui ne triche pas. Dès les premières notes de Forget, les 3 minutes 31 de She’s A Dream ou que les quasi 5 minutes de Psycho Lover vont être une plongée en eaux profondes. Noise, électro, rock… Barbara Lenhoff braconne sur tous les terrains de chasse et en ramène les plus grosses proies sonores.
Interview à l’affût avec dans la besace quelques questions de Lisa Balavoine.

Je discutais récemment de ton disque avec Lisa, une amie, et nous nous posions quelques questions au niveau de tes influence. Est-ce que je peux te les poster ?

Camilla Sparksss : Oui, bien sûr.

Discographie

Camilla Sparksss – Womanized

Est-ce que la musique de Kim Gordon te parle?

Oui, ça me parle car on a beaucoup comparé la musique de Peter Kernel à la musique de Sonic Youth. Je crois que les gens disaient cela car je joue de la basse et je suis blonde comme Kim Gordon.

Tu n’es pas fan de Sonic Youth ?

J’ai un peu écouté Sonic Youth. J’ai découvert du temps de Peter Kernel. J’ai aussi un peu écouté les disques de Kim Gordon. J’aime beaucoup aimé No Home Record, son nouveau disque.

Elle te demande, et moi aussi par la même occasion, la raison qui se cache derrière Brutal, le titre de ton nouvel album ?

J’ai écrit ce disque à un moment de ma vie où je vivais des choses assez extrêmes. Dans le bon sens comme dans le mauvais sens. Le mot brutal en anglais évoque ces deux côtés. Dans tous les cas, brutal n’est pas synonyme de milieu. C’est toujours quelque chose d’extrême. Enfin, il y a un bar à vins à Barcelone qui s’appelle Brutal. Les vins sélectionnés y sont excellents.

Lisa se posait aussi la question si les titres de tes chansons évoquent une histoire des femmes ?

Non. C’est un disque très personnel. Les chansons peuvent aussi correspondre à des hommes. Ce n’est pas un disque féministe.

La photographie qui a été utilisée pour la pochette est signée Roger Weiss. Quelle est son histoire ?

Roger est un très bon ami. On se connait depuis des années. Brutal est un disque qui bouge les lignes. J’ai travaillé pendant des années de manière très fusionnelle avec Aris dans Peter Kernel. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Je voulais donc une photographie, une pochette qui change de mon style habituel. J’ai essayé d’apprendre à collaborer avec d’autres personnes. Je voulais faire l’artwork du disque mais j’ai décidé de m’ouvrir aux autres. Je voulais faire un artwork punk. Comme ce disque parle des extrêmes, j’ai pensé à Roger qui fait des choses totalement à l’opposé de moi.

Quelle aurait-été la pochette de Brutal si tu l’avais réalisée ?

J’aurais pris une photographie de moi faite avec un flash. Et j’aurais collé des lettres pour écrire le titre de l’album. Le graphisme aurait donc été plus punk. Mais je comprends la philosophie de la pochette, elle dégage quelque chose de « chic » qui peut déranger quand on découvre les morceaux.

Quels disques t’ont inspiré Brutal ?

J’écoute beaucoup de musique. Plus que des disques, c’est des moments qui ont fait ce disque. J’ai écouté Salem et Xiu Xiu. Et beaucoup de choses qui donnent envie de danser. Il y a une multitude d’influences.

Quel a été le rôle d’Aris pour ce disque ?

Il a été en charge du mix. Avec ce disque, il m’a laissé le contrôle des choses.

Combien de temps a duré l’enregistrement de ce disque ?

Trois ou quatre mois.

Tu aimes bien enregistrer des disques ?

Non. Je préfère faire des tournées. Et je ne me fais toujours pas à l’idée de faire des disques pour tourner.

Qu’est-ce qui te dérange dans l’enregistrement ?

Je n’aime pas rester au même endroit. Je préfère donc faire des concerts.

Tu as des bons souvenirs de l’enregistrement ?

Il y a eu des moments difficiles. Les bons moments se résument aux concerts.

Comment te sens-tu sur scène en ce moment ?

Les premiers concerts ont été difficiles car la scénographie est particulière. Là, les choses vont beaucoup mieux. Je me suis désormais habituée aux tables de mixages.

C’est toi qui a créé cette scénographie si singulière ?

Oui, j’ai fait de nombreuses recherches. J’avais fait mon premier disque avec une danseuse. Je voulais quelque chose de physique sur scène. Je viens du rock. J’ai voulu remplacer le sampler. Je refuse le fait d’avoir un ordinateur sur scène. J’ai eu une danseuse pour donner le côté physique de la batterie. Je veux jouer et faire des choses manuellement.

Top 5 Camilla Sparksss

  1. Ton disque préféré de 2019 ?
  2. Naturally de JJ Cale.

  3. Le disque que tu attends le plus ?
  4. J’ai beaucoup écouté le nouveau Shannon Wright. Cela ne répond pas à ta question. Je ne saurais pas te dire ce que j’attends…

  5. Le meilleur endroit sur terre pour faire un concert ?
  6. Paris. Peut-être au Point Éphémère.

  7. Le meilleur endroit sur terre pour voir un concert ?
  8. Une petite salle.

  9. Le producteur de tes rêves ?
  10. Aphex Twin.

Camilla Sparksss - Brutal

Brutal de Camilla Sparksss est disponible chez On The Camper Records.

Camilla Sparksss - Brutal

Tracklist : Camilla Sparksss - Brutal
  1. Forget
  2. Are You Ok?
  3. Womanized
  4. So What
  5. She's A Dream
  6. Psycho Lover
  7. Messing With You
  8. Walt Deathney
  9. Sorry

Camilla Sparksss en concert.
DateLieuTickets
26
Nov
2022

Crofters Rights

Bristol (United Kingdom)
TICKETS
27
Nov
2022

The Continental

Preston (United Kingdom)
TICKETS
29
Nov
2022

BLOC+

Glasgow (United Kingdom)
TICKETS
30
Nov
2022

The Tin Music and Arts

Coventry (United Kingdom)
TICKETS
13
Déc
2022

Slow Club Verein für notwendige kulturelle Massnahmen e.V.

Freiburg Im Breisgau (Germany)
TICKETS
14
Déc
2022

Die Trompete | Livemusik in Bochum

Bochum (Germany)
TICKETS
15
Déc
2022

Rote Sonne

Munich (Germany)
TICKETS
17
Déc
2022

Scuola Corte dei Miracoli (CDM) Centro Culture Contemporanee

Siena (Italy)
TICKETS

Dates de concerts fournies par Bandsintown

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

MaMA2020

MaMA MiA Festival 2020 !

Incontournable MaMA chaque automne. Indispensable MaMA en cette année si spéciale où Paris se doit d’être à nouveau une fête pour la musique, les musiciens et le public les 14, 15 et 16 octobre 2020 avec 130 concerts en 3 jours dans 10 salles de Pigalle.

Plus dans Interviews

Ghost in the Loop @ Plateau de Bure by Fabrice Buffart

Musique pour les cimes !

Ghost In The Loop est le projet assez fou d’Aurélien Buiron accompagné par le label de musique ambient Mare Nostrum. Son credo, créer de la musique en pleine nature dans des lieux protégés et parfois difficiles d’accès. Après la Cime de La Bonette, le Molard Noir ou le Col du Galibier, c’est plateau de Bure […]
Nicolas Tarik

5 questions à … Nicolas Tarik

Nicolas Tarik est un conteur musicien voyageur. On lui a posé quelques questions autour de son nouveau titre, libre, ode aux personnes que l’on a dans la peau passionnément et fougueusement, que l’on retrouvera sur son nouvel album, Gibraltar qu’il présentera à la Salle Barbara de la MJC Montchat le jeudi 24 novembre prochain.
Timolonlejardinier-zombiep

5 questions à … Timoléon Le Jardinier

Tout est bon dans le Timoléon. Qu’il hésite entre Vishnou ou Arinna, entre Proust et Engels, Thibauld Labey (Trumpets of Consciousness) nous emballe avec une playlist enthousiasmante et quelques conseils pour l’été.
Jeromedidelotsonparapluiemarch2022thomasguerigen

5 questions à … Son Parapluie

A l’heure où Jacqueline Taieb revient sur le devant de la scène, il faut absolument écouter Son Parapluie avec son EP plantureux, Paris n’existe pas disponible chez 80 Proof records et Hot Puma Records.