Catégories
Chroniques d'albums

Dead Horse One – The West Is The Best

Qu’est-ce qui est mieux que Without Love We Perish, le premier disque des Dead Horse One enregistré par Mark Gardener (Ride) ?
Qu’est-ce qui est mieux que que Season Of Mist, le deuxième disque des Dead Horse One enregistré par John Loring (Fleeting Joys) ?
Et bien c’est The West Is The Best des Dead Horse One mixé et produit par Mark Gardener et John Loring !

Les Dead Horse One sont donc toujours debout et ont toujours du larsen sous la pédale. Les DHO se moquent des modes et se fichent des hypes. Ces gens n’ont qu’une idée en tête : faire de la musique en rêvant de David Freel (Swell) et en pensant à Andy Bell. Pour ces drômois, le temps s’est figé en 1991. Boris Eltsine est toujours de la partie, Bill Clinton se marre et les Ride sont le meilleur du groupe du monde. Liam Gallagher est en jogging et se bat dans la cour de l’école et la jeunesse européenne ne pense qu’à Nirvana.

Dead Horse One – Saudade

Avec ce troisième disque, les Dead Horse One affinent encore leur discours et s’amusent à nous rendre nostalgiques. On se retrouve, à certains moments, à écouter les chansons de ce disque tout en regardant par la fenêtre, vers le ciel, le regard perdu dans le vide. Et c’est peut-être ça leur plus grande victoire.

Dead Horse One - The West Is The Best

The West Is The Best de Dead Horse One est disponible sur Bandcamp.

Dead Horse One - The West Is The Best

Tracklist : Dead Horse One - The West Is The Best
  1. Echo Street
  2. Saudade
  3. Falling
  4. Lost
  5. The Shrine
  6. Olifnt
  7. Gaze
  8. Swallow
  9. My Pain

Dead Horse One – The West Is The Best4.0
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Dead Horse One

Dead Horse One au galop !

SK* a pris comme résolution de vous faire économiser de l’argent cette année. Et le concert gratuit à ne pas louper se jouera le 1er février 2019 au Supersonic (Paris) avec les deux groupes chéris de ces colonnes : San Carol et Dead Horse One.
Dead Horse One

[EXCLU] Dead Horse One – Echo Street

Les Dead Horse One ne chôment pas. Après avoir publié Season of Mist (2017, Requiem Pour Un Twister) et ouvert pour Ride et le Brian Jonestown Massacre, le groupe de Valence remet le couvert et annonce un nouvel album pour 2019. Et comme les Dead Horse One sont des gens élégants, ils nous font attendre…
Dead Horse One

[EXCLU] Dead Horse One – Sharon

Dead Horse One est le groupe qui réussit là où tout le monde échoue. Après avoir fait une magnifique reprise de Swell (et Dieu sait que l’exercice est difficile), les Dead Horse One ouvrent actuellement pour Ride dans toute l’Europe. Et comme ces gens là ne savent pas s’arrêter, les voilà qu’ils publient un nouveau…

Ride again !

On n’attendait plus grand chose de Ride même si on se doutait qu’un groupe d’une telle envergure devait en avoir sous la pédale (de fuzz). On s’est souvenu alors du concert pendant le feu festival For Noise à Lausanne en Suisse en 2015 où l’on avait bien senti que cela ‘shoegazait’ à nouveau.
Dead Horse One

[Exclu] Dead Horse One – Season Of Mist

L’année 2017 sera l’année du Shoegaze ou ne sera pas ! Alors que de l’autre coté de la Manche, Ride est en studio pour publier un album que personne n’attendait, alors que les Slowdive mettent le feu dans toutes les chaumières avec un single détonnant, voilà que Dead Horse One s’apprête à rendre épileptiques tous…

Plus dans Chroniques d'albums

Kiwi Jr. - Cooler Returns

Kiwi Jr. – Cooler Returns

Pour les radins qui ont refusé de débourser une vingtaine d’euros pour Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983 – 1987 (Captured Tracks), les Kiwi Jr. représentent la solution de secours et l’ultime chance de se rattraper. Pour une dizaine d’euros, Cooler Returns, le nouveau disque de ces Canadiens promet beaucoup et donne……
Chevalrex - Providence

Chevalrex – Providence

Écrit en partie l’hiver dernier sur l’île de la Désirade (Guadeloupe), Providence prend élégamment la suite d’Anti Slogan et nous fait espérer des jours meilleurs avec des chansons puissantes et tenaces.
Strum & Thrum

Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983​-​1987

Attention. Grande compilation. Concoctée par Mike Spiner, le patron de Captured Tracks, Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983​-​1987 soulève le couvercle d’un passé riche mais totalement oublié. En effet, dans les années 80, le rock indépendant américain avait des têtes de pont formidables mais avec toute une tripotée de seconds couteaux tout…

Half Japanese – Crazy Hearts

Fondé en 1975 par les frères Fair, Half Japanese est une créature artistique singulière qui possède un répertoire totalement biscornu. Adulée par Kurt Cobain, adorée par les soeurs Deal et aimée par tous les grands noms de la pop écossaise, la discographie de ce groupe s’enrichit d’un dix-neuvième disque cette semaine. Et comme depuis 1975,…
The Smashing Pumpkins - Cyr

The Smashing Pumpkins – CYR

Revenus à un son décent avec Shiny and Oh So Bright, Vol. 1 / LP: No Past. No Future. No Sun en 2018 grâce à Rick Rubin, les Smashing Pumpkins prennent tout le monde à contre-pied en laissant Billy Corgan voguer vers son groupe préféré, New Order et donc changer d’identité sonore.
The Bats - Foothills

The Bats – Foothills

Les Bats viennent de publier Foothills, leur dixième album. Comme pour les neuf premiers, le verdict sera le même : les Bats sont le meilleur groupe du monde.