« J’ai envie de toi » chante Alma Forrer dans N’être que l’hiver qui ouvre son premier album L’année du loup et à son écoute nous avons aussi terriblement envie d’elle, de ses chansons entre folk américain et variété française au sens le plus noble.

Après deux EP frissonnants, le premier avec Mocke Depret à la guitare, Mick Conroy à la basse et un titre en apesanteur, Bobby qui déjà montrait qu’elle avait « de l’or entre ses mains », le second avec Alexandre Bourit (Fishbach) bien connu de l’ENM de Villeurbanne et le très ‘Joni Mitchellien’ Comme avant, voilà enfin son premier album, changement dans la continuité. L’Amérique est toujours là mais Alma Forrer part à la conquête de nouveaux horizons et auditeurs avec les sonorités pop de Conquistadors qui dévoilent une nouvelle facette, ‘easy rider’ sexy à la voix sensuelle. Alma nous harcèle divinement, elle a « le diable au corps » et embrase notre cœur. Sa mue en chanteuse pop sur les traces de Françoise Hardy pourrait étonner mais cette équipée sauvage à 120 à l’heure, cette course entre [ses] amants séduit par sa lasciveté et son léger érotisme. On aimerait traîner avec elle peu importe la raison de [son] retard et l’album se clôt sur deux chansons d’une douceur infinie, Relève toi et sa rupture empathique et surtout Je suis, manifeste pour une nouvelle vie. On se fait donc dévorer par cette Année du loup avec délectation, conquis par ce timbre de voix singulier et sa poésie à la Emilie Dickinson qui écrivait : « Seul l’Amour peut blesser, seul l’Amour soigne la blessure ».

Alma Forrer - L'année du loup

Alma Forrer - L'année du loup

Tracklist : Alma Forrer - L'année du loup
  1. N’être que l'hiver
  2. Conquistadors
  3. Song d'une nuit d’été
  4. 120
  5. Tout n'est pas perdu
  6. La Course
  7. La Raison De Mon Retard
  8. L’année Du Loup
  9. Relève-Toi
  10. Je Suis
  11. Conquistadors Gavin Moss Remix

Alma Forrer – L’année du loup5.0
10/10
Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Alma Forrer - Song d'une nuit d'été

Vidéo : Alma Forrer – Song d’une nuit d’été

Première nuit d’été de cette année du loup pour Alma Forrer, l’occasion de mettre en images sa mélancolique Song d’une nuit d’été pour mieux jeter les oripeaux de la brumaille de ces derniers mois cafardeux. Enfin pas sûr.
Alma Forrer - Conquistadors

Vidéo : Alma Forrer – Conquistadors

Cela fait longtemps que l’on est tombé amoureux d’Alma Forrer. Comment ne pas craquer pour cette figure adjanienne, cette moue mutine, cette voix charmeuse, ces yeux de braise ?
Alma Forrer - Conquistatores

Alma Forrer conquiert !

Alma Forrer part à la conquête de nouveaux auditeurs ! Sélectionnée pour le chantier des Francos en très bonne compagnie, voilà que déboule un nouveau titre, Conquistadors qui annonce L’année du loup, son premier album tant attendu au printemps.
Alma Forrer © Tom Toulemonde

5 questions à … Alma Forrer

SK* a demandé à une vingtaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de la magicienne, Alma Forrer, baume du tigre musical pour notre vague à l’âme, souffle sensuel apaisant.
Alma Forrer - Maman

Vidéo : Alma Forrer – Maman

On est pas sérieux quand on a 19 ans. Alma Forrer rend hommage à sa Maman, matrice de ses désirs dans un titre de jeunesse (!).

Plus dans Chroniques d'albums

Kiwi Jr. - Cooler Returns

Kiwi Jr. – Cooler Returns

Pour les radins qui ont refusé de débourser une vingtaine d’euros pour Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983 – 1987 (Captured Tracks), les Kiwi Jr. représentent la solution de secours et l’ultime chance de se rattraper. Pour une dizaine d’euros, Cooler Returns, le nouveau disque de ces Canadiens promet beaucoup et donne……
Chevalrex - Providence

Chevalrex – Providence

Écrit en partie l’hiver dernier sur l’île de la Désirade (Guadeloupe), Providence prend élégamment la suite d’Anti Slogan et nous fait espérer des jours meilleurs avec des chansons puissantes et tenaces.
Strum & Thrum

Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983​-​1987

Attention. Grande compilation. Concoctée par Mike Spiner, le patron de Captured Tracks, Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983​-​1987 soulève le couvercle d’un passé riche mais totalement oublié. En effet, dans les années 80, le rock indépendant américain avait des têtes de pont formidables mais avec toute une tripotée de seconds couteaux tout…

Half Japanese – Crazy Hearts

Fondé en 1975 par les frères Fair, Half Japanese est une créature artistique singulière qui possède un répertoire totalement biscornu. Adulée par Kurt Cobain, adorée par les soeurs Deal et aimée par tous les grands noms de la pop écossaise, la discographie de ce groupe s’enrichit d’un dix-neuvième disque cette semaine. Et comme depuis 1975,…
The Smashing Pumpkins - Cyr

The Smashing Pumpkins – CYR

Revenus à un son décent avec Shiny and Oh So Bright, Vol. 1 / LP: No Past. No Future. No Sun en 2018 grâce à Rick Rubin, les Smashing Pumpkins prennent tout le monde à contre-pied en laissant Billy Corgan voguer vers son groupe préféré, New Order et donc changer d’identité sonore.
The Bats - Foothills

The Bats – Foothills

Les Bats viennent de publier Foothills, leur dixième album. Comme pour les neuf premiers, le verdict sera le même : les Bats sont le meilleur groupe du monde.