Alma Forrer – L’année du loup

« J’ai envie de toi » chante Alma Forrer dans N’être que l’hiver qui ouvre son premier album L’année du loup et à son écoute nous avons aussi terriblement envie d’elle, de ses chansons entre folk américain et variété française au sens le plus noble.

Après deux EP frissonnants, le premier avec Mocke Depret à la guitare, Mick Conroy à la basse et un titre en apesanteur, Bobby qui déjà montrait qu’elle avait « de l’or entre ses mains », le second avec Alexandre Bourit (Fishbach) bien connu de l’ENM de Villeurbanne et le très ‘Joni Mitchellien’ Comme avant, voilà enfin son premier album, changement dans la continuité. L’Amérique est toujours là mais Alma Forrer part à la conquête de nouveaux horizons et auditeurs avec les sonorités pop de Conquistadors qui dévoilent une nouvelle facette, ‘easy rider’ sexy à la voix sensuelle. Alma nous harcèle divinement, elle a « le diable au corps » et embrase notre cœur. Sa mue en chanteuse pop sur les traces de Françoise Hardy pourrait étonner mais cette équipée sauvage à 120 à l’heure, cette course entre [ses] amants séduit par sa lasciveté et son léger érotisme. On aimerait traîner avec elle peu importe la raison de [son] retard et l’album se clôt sur deux chansons d’une douceur infinie, Relève toi et sa rupture empathique et surtout Je suis, manifeste pour une nouvelle vie. On se fait donc dévorer par cette Année du loup avec délectation, conquis par ce timbre de voix singulier et sa poésie à la Emilie Dickinson qui écrivait : « Seul l’Amour peut blesser, seul l’Amour soigne la blessure ».

Alma Forrer - L'année du loup

Alma Forrer - L'année du loup

Tracklist : Alma Forrer - L'année du loup
  1. N’être que l'hiver
  2. Conquistadors
  3. Song d'une nuit d’été
  4. 120
  5. Tout n'est pas perdu
  6. La Course
  7. La Raison De Mon Retard
  8. L’année Du Loup
  9. Relève-Toi
  10. Je Suis
  11. Conquistadors Gavin Moss Remix

Discographie

Alma Forrer – L’année du loup
10/10
Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Alma Forrer - Song d'une nuit d'été

Vidéo : Alma Forrer – Song d’une nuit d’été

Première nuit d’été de cette année du loup pour Alma Forrer, l’occasion de mettre en images sa mélancolique Song d’une nuit d’été pour mieux jeter les oripeaux de la brumaille de ces derniers mois cafardeux. Enfin pas sûr.

Plus dans Chroniques d'albums

Apparitionduvisagedebelalugosisurunetranchedesalami

Comelade : ô lâches, soyez fous !

Et si le disque de 2022 était un disque instrumental et barré dont Pascal Comelade a le secret, ironiquement intitulé Le non-sens du rythme ?
Stephaneicher-odeartworkbysylviefleuryphotobyannikwetter

Stephan Eicher – Ode

Il n’y a pas d’ami comme Stephan Eicher. A chaque disque il nous offre une balade dans son dédale sentimental, ses étranges paysages, ses constructions impossibles.
Bastien Devilles - Remonter le courant

Bastien Devilles – Remonter le courant

On connaissait Daredevil, voilà Bastien Devilles que l’on peut écouter les yeux fermés d’autant plus que les mots sont de Brigitte Giraud, futur prix Goncourt avec Vivre vite.