Catégories
Son du jour

Vidéo : Leonard Cohen – Moving On

Hydra et Cohen. Cohen et Hydra. Ses ânes, son Mont Éros, Sophia Loren et son Boy on a Dolphin, ses fruits, ses fleurs, sa mer Égée translucide et bien sûr Marianne, Marianne Ihlen, muse du grand Leonard. Une île où il a aimé s’isoler pour méditer, écrire et mettre en musique ses plus beaux poèmes.

Passer à autre chose ? en amour c’est déjà difficile, mais se passer de Léonard Cohen est une gageure. Moving On est sans doute le morceau le plus touchant de ce Thanks For The Dance posthume. Comme souvent en quelques mots, il peint les meurtrissures de l’âme mieux que quiconque. Et écouter Cohen chanter de sa voix inimitable de vénérable patriarche « And now you’re gone, now you’re gone, as if there ever was a you who held me dying, pulled me through, who’s moving on, who’s kidding who » sur une pincée de rebetiko est assez bouleversant. Avançons donc mais sans oublier.

Leonard Cohen – Moving On

I loved your face, I loved your hair
Your T-shirts and your eveningwear
As for the world, the job, the war
I ditched them all to love you more

And now you’re gone, now you’re gone
As if there ever was a you
Who broke the heart and made it new
Who’s moving on, who’s kidding who

I loved your moods, I love the way
They threaten every single day
Your beauty ruled me, though I knew
Twas more hormonal than the view

And now you’re gone, now you’re gone
As if there ever was a you
Queen of lilac, queen of blue
Who’s moving on, who’s kidding who

I loved your face, I loved your hair
Your T-shirts and your eveningwear
As for the world, the job, the war
I ditched them all to love you more

And now you’re gone, now you’re gone
As if there ever was a you
Who held me dying, pulled me through
Who’s moving on, who’s kidding who

Leonard Cohen - Thanks For The Dance

Tracklist : Leonard Cohen - Thanks For The Dance
  1. Happens To The Heart
  2. Moving On
  3. The Night Of Santiago
  4. Thanks For The Dance
  5. It's Torn
  6. The Goal
  7. Puppets
  8. The Hills
  9. Listen To The Hummingbird

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Ultime Léonard Cohen

Avant de se plonger dans Thanks for the Dance, l’ultime album de Leonard Cohen réalisé par son fils (aidé notamment par Beck et Damien Rice), il faut immédiatement lire Ultime : Léonard Cohen interviews et conversations des belles éditions Nova en partenariat avec Les Inrocks.

Thanks For All Leonard Cohen

Sept mois après le décès de Leonard Cohen, Adam Cohen a réussi le tour de force de transformer en chansons certaines pistes du disque You Want It Darker qui n’avaient pas été publiées. Ces nouvelles chansons sont réunies sur Thanks For The Dance, un disque posthume qui sera publié en novembre 2019.
Leonard Cohen

[1988 – 2018] Everybody knows Leonard Cohen

I’m Your Man de Leonard Cohen fête aujourd’hui ses trente ans. En 1988, Cohen efface les mauvais souvenirs de Various Positions et revient sur le devant de la scène avec I’m Your Man. Enregistré entre Montréal et Los Angeles, ce disque, gorgé de synthés voit Cohen dessiner de nouvelles textures musicales et chanter ses meilleures…
Laura Gibson - Empire Builder

La Grande Laura Gibson

Quatre ans ! Il aura fallu attendre quatre ans pour avoir le droit d’entendre la suite de La Grande. On vous rassure tout de suite : le résultat est à la hauteur des espérances.
Leonard Cohen

Leonard Cohen, esclave et heureux

Leonard Cohen Le vieux sachem canadien de 77 ans Leonard Cohen se porte bien, il sort un nouvel album, Old ideas le 30 janvier qui fait suite à Dear Heather en 2004.

Plus dans Son du jour

It It Anita - Cucaracha

Vidéo : It It Anita – Cucaracha

Bon, on ne va pas vous mentir, It It Anita est un groupe à voir sur scène. Ces belges sont furieusement sympathiques et cintrés. Ils envoient du pâté, de la sueur et jouent la Cucaracha mieux que quiconque. Bon ok, elle diffère un peu de l’originale.
Jónsi - Sumarið sem aldrei kom

Vidéo : Jónsi – Sumarið sem aldrei kom

L’été qui n’est jamais venu. Sumarið sem aldrei kom. Belle métaphore de notre époque. Mais là c’est l’hiver qui ne viendra peut être pas au grand dam des stations de skis que tout le monde pratique massivement comme les librairies, les restaurants et les bars branchouilles.
Birds On A Wire - Sur la place

Vidéo : Birds On A Wire – Sur la place

En ce mardi jupitérien, nous avons grandement besoin de beauté. Mais Jeremiah, Rosemary Standley, Dom La Nena, Rana Gorgani et tous les participants à cette merveille de mise en images du classique de Brel, Sur la place nous envoient un tsunami d’harmonie, de grâce et de force pour survivre dans les arènes chaotiques de nos…
Brisa Roché & Fred Fortuny - Last Song

Vidéo : Brisa Roché & Fred Fortuny – Last Song

Une voix, un musicien ou vice et versa. Brisa Roché et Fred Fortuny sont étroitement unis depuis Takes en 2007 mais Freeze Where U R le 5 février 2021 chez Black Ash et December Square est plus qu’un aboutissement.

Vidéo : The Besnard Lakes – Raindrops

The Besnard Lakes sont libres, au revoir Jagjaguwar, bonjour Full Time Hobby pour leur sixième album, The Last of the Great Thunderstorm Warnings le 29 janvier 2021.
Pierre Richard - Nyctalope

Vidéo : Pierre Richard – Nyctalope

Nyctalope. Les enfants adorent ce genre de mot, faussement compliqué et possiblement sulfureux. Pierre Richard s’en empare goulûment pour un disque, Nuit à Jour en souvenir du formidable spectacle Petit Éloge de la Nuit, écrit par Ingrid Astier et mis en scène par Gérald Garutti.