Deux bonnes nouvelles en ce jeudi 23 avril 2020. Comme elles sont rares, on les savoure. La première est télévisuelle : l’idiot de C8 raccrocherait les gants définitivement à la fin de l’été 2020. La seconde est musicale : le rock australien est en pleine forme et RVG vient de remonter sur le ring pour nous mettre l’uppercut de l’année.

Tout va mal. Mais quand on écoute Feral de Romy Vager, la plume des RVG, tout va bien. Toutes les écoutes de Feral ont ce truc unique qui fait que vous êtes sûr(e) de passer un grand moment. Vager convoque tour à tour les mélodies des Smiths, le romantisme des Go-Betweens et la rythmique démoniaque des Saints.

RVG – Perfect Day

Fidèle à l’école australienne, Romy Vager, Reuben Bloxham et Marc Nolte ont embauché Victor Van Vugt (PJ Harvey, Nick Cave & The Bad Seeds, Robert Forster) pour enregistrer le successeur de A Quality Of Mercy. Comme sur les huit chansons de son prédécesseur, Vager se confesse et tente d’universaliser son propos tout en enterrant son ego. Pour faire vite, il reste fidèle à elle même. Sauf que la copie rendue en 2020 est foutrement incroyable. Les chansons de 2017 sont celles de Nirvana de 1989. Celles de 2020 sont celles de Nevermind. Vager frappe juste à chaque fois et nous fait voyager dans le temps, dans l’espace et en notre for intérieur. Oui, rien que ça.

RVG - Feral

Feral de RVG sera disponible le 24 avril 2020 chez Fire Records.

RVG - Feral

Tracklist : RVG - Feral
  1. Alexandra
  2. Asteroid
  3. Christian Neurosurgeon
  4. Little Sharkie And The White Pointer Sisters
  5. Help Somebody
  6. I Used To Love You
  7. Prima Donna
  8. Perfect Day
  9. The Baby & The Bottle
  10. Photograph

RVG – Feral4.5
9/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Un jour parfait avec les RVG

Après avoir publié l’impeccable A Quality of Mercy (2017), les RVG reviennent encore plus forts avec leur formule magique qui allie la force mélodique des Go-Betweens et la dépression du post-punk. Leur deuxième disque sera disponible chez Fire Records à la fin du mois. Pour patienter, on peut écouter (en boucle), Perfect Day, leur nouveau…

Bas les masques RVG !

Le monde manque cruellement de masques mais pas les RVG qui viennent de publier leur nouveau clip, Christian Neurosurgeon réalisé par Caity Moloney et Tom Mannion.

L’OPA des RVG

Les RVG la jouent classique mais la jouent bien. Avec Feral, le groupe de Melbourne pourrait faire aussi bien (voire mieux) que son précédent disque.
RVG

RDV avec RVG

Les terres australes nous gâtent en ce moment. Après nous avoir envoyé les jeunots de Rolling Blackouts Coastal Fever, voilà que le label Fat Possum a la bonne idée d’exporter les RVG.

Plus dans Chroniques d'albums

Ian Skelly – Drifters Skyline

Attention. Il va être question d’un super disque que vous ne pourrez écouter que sur votre chaîne hi-fi ou si vous un compte Apple Music.
Alain Johannes - Hum

Alain Johannes – Hum

Producteur et musicien qu’on retrouve aux cotés des Queens of the Stone Age, sur scène avec Them Crooked Vultures, ou en studio avec feu Chris Cornell, PJ Harvey Mark Lanegan, Alain Johannes a un CV qui en couche plus d’un. Et un nouvel album solo, le troisième, qui va accompagner nos journées du lever au…
The Jayhawks -XOXO

The Jayhawks – XOXO

Deux ans après l’impeccable Back Roads And Abandoned Motels, les Jayhawks ne lâchent pas l’affaire et reviennent avec le très bon XOXO.

Protomartyr – Ultimate Success Today

Josey Casey, le chanteur de Protomartyr pense qu’Ultimate Success Today est le meilleur disque du groupe. A l’écoute des onze chansons qui le composent, l’obligation est faite de lui donner raison. Plus forts que les Fontaines D.C., plus violents que les Idles, les Protormartyr sont les vrais méchants du circuit.
DMA'S - The Glow

DMA’S – The Glow

En 2015, les DMA’S sortaient de nulle part et faisaient revivre la brit pop. En 2020, les DMA’S sont installés au sommet du rock (australien) et commettent l’irréparable avec The Glow.
The Mariners - The Tides of Time

The Mariners – The Tides Of Time

Appréciés par les Coral, The Mariners devraient être, si tout va bien, les nouveaux héros des fanatiques des La’s ou de Cast. Cerise sur le pudding, ces quatre gredins vouent un culte certain à John Power, l’homme qui a supporté Lee Mavers pendant des années et qui a enregistré de sacrées chansons avec Cast.
Giant Sand - Ramp

Giant Sand – Ramp

Certains ont pour loisir la pêche, d’autres la pétanque. Le patron de Fire Records préfère laisser les boules aux autres et se concentre sur les rééditions de ses disques préférés. Après avoir ressorti le catalogue de Television Personalities et celui de Bardo Pond et avant de s’attaquer aux beaux disques des Chills et des Lemonheads,…