Robert Forster – Calling From A Country Phone

Après avoir réédité Tales Told de Broudie (grand manitou des Lightning Seeds et sorcier du son des Shack et de The Coral), le label de Peter Paphides ressort des éditions remasterisées des deux premiers albums de Robert Forster.


A un moment donné, on finit par rendre les armes. Depuis 1977, Robert Forster et son alter ego Grant McLennan écrivaient les plus belles chansons du monde sans que ce dernier s’en aperçoive. Après avoir publié 16 Lovers Lane dans une certaine indifférence, les Go-Betweens rendirent temporairement les armes. Grant partit retrouver ses racines folk. Robert quitta l’Australie et s’installa en Allemagne pour chasser ses démons.
Installé en Bavière, la Grande Seringue Australienne appela Mick Harvey qui résidait alors à Berlin. En douze jours, Forster et Harvey mirent en boîte Danger In The Past aidé par deux Bad Seeds (Hugo Race et Thomas Wydler). Appliqué et grave, Forster y démontre tout son savoir-faire. Plus lumineux, Calling From A Country Phone fut lui enregistré en Australie, dans des studios fréquentés par les Go-Betweens. Forster recruta des musiciens du coin et quitta les mélodies monochromes de Danger In The Past pour une pop plus lumineuse qui regardait en direction de la plage.

Needle Mythology n’a pas fait les choses à moitié pour ces deux disques sortis respectivement en 1990 et 1993 chez Beggars Banquet. Les bandes ont été récupérées et remasterisées à Abbey Road par Sean Magee (The Beatles, Rolling Stones, Sex Pistols). Les photographies et les notes du livret ont été révisées et revisitées par Robert Forster en personne.

Pour 50 euros, on peut donc disposer de deux grands disques « oubliés » qui n’ont pris aucune ride.

Robert Forster – Falling Star (Re-recorded Version)

Les rééditions de Calling From A Country Phone et Danger In The Past de Robert Forster sont disponibles sur le label Needle Mythology.
Robert Forster - Calling From A Country Phone

Tracklist : Robert Forster - Calling From A Country Phone
  1. Atlanta Lie Low
  2. 121
  3. The Circle
  4. Falling Star
  5. I Want to Be Quiet
  6. Cat’s Life
  7. Girl to a World
  8. Drop
  9. Beyond Their Law
  10. Forever & Time
  11. Lonely Boy
  12. Brookfield 1975

Robert Forster – Calling From A Country Phone
10/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Johncale-howweseethelight

Vidéo : John Cale – How We See The Light

John Cale sera t-il celui d’où viendra la lumière ? 82 ans au compteur comme Sir Paul, il balance une bombinette pop comme pourrait faire un jeunot qui déclare sa flamme pour la première fois.
Macca

When I’m 82 !

Paulo nous refait l’appel du 18 juin en annonçant pour son anniversaire deux dates à Paris à le Défense Arena le mercredi 4 et jeudi 5 décembre 2024.
Bs

La vie est Belle and Sebastian

Belle and Sebastian est en concert ce soir à l’Épicerie Moderne et c’est peut être la dernière occasion d’avoir la banane avant le 30 juin.

Plus dans Chroniques d'albums

Mattlow-uneviecool

Matt Low – Une vie cool

Il y a des voix qui vous séduisent, vous enveloppent, vous rassurent. Matt Low sort son deuxième album après le formidable La ruée vers l’or, et Une vie cool est drôlement bath.
Lesmarquises-soleilsnoirs

Les Marquises : Fiat Lux

Avec Soleils Noirs, Les Marquises nous entraîne dans un archipel du bout du monde, un voyage au long cours en deux plages mystérieuses et fascinantes aux titres puissamment évocateurs, L’étreinte de l’aurore et Le sommeil du berger.
Karkwa Dans-la-seconde

Karkwa – Dans la seconde

Qui l’eût cru ? Karkwa revient dans la seconde, treize ans après Les Chemins de verre. Peu connue en France, la formation québécoise est la valeur sûre de la Belle Province avec des arrangements amples et une voix, celle amicale de Louis-Jean Cormier.
Imagecouv-abelk1-sk

AbEL K1 – AbEL K1

AbEL K1 dessine des trajectoires. Il en a dessiné beaucoup, à l’écart, pour celles qui les chantent, ou les tracent avec lui. De Pomme à Blondino. Et elles sont à chaque fois ciselées, tendues, presque émaciées. Sans déséquilibre. Des chevauchées sensibles, vers des endroits non bornés, qui pourraient tout aussi bien en être d’autres. Mais […]