Mark Kozelek – All The Best, Isaac Hayes (A Spoken Word Album)

Il n'y a pas que Le SuperHomard qui est touché par l'hyperactivité. Mark Kozelek (Red House Painters, Sun Kil Moon) publie un live, un nouveau disque et s'apprête à revenir dans les librairies avec The Panther and the Honey Badger (A Correspondence) et Zhao Tao (A Correspondence) au début du mois de mai prochain.


Attention. Les mots contenus par les parenthèses du titre sont extrêmement importantes. Mettre ce disque dans les mains (et les oreilles) d’un néophyte de l’oeuvre de cet américain né à Massillon (Ohio) et c’est le coup de massue. La personne devrait se retrouver en P.L.S. assez rapidement. Au pire vous perdrez un ami, au mieux vous vous éviterez de futurs ennuis. Sur ce nouveau disque, sec comme un coup de trique, Kozelek nous raconte son amour pour San Francisco, ses menus plaisirs et ses différentes rencontres. Les ultra-hortodoxes kozelekiens devraient être ravis et réclamer une suite. Elle devrait arriver rapidement car la quarantaine liée au Covid-19 rend l’ex Red House Painters très productif.

Mark Kozelek – Vancouver

Pour les égarés du troupeau qui se seraient retrouvés ici par erreur, on peut vous proposer le dernier live du Monsieur.

Discographie

Sun Kil Moon – Live at Hyde street studios – 4/02/2020

All The Best, Isaac Hayes (A Spoken Word Album) de Mark Kozelek est disponible chez Caldo Verde Records.

Mark Kozelek - All The Best, Isaac Hayes

Tracklist : Mark Kozelek - All The Best, Isaac Hayes
  1. San Francisco
  2. Vancouver
  3. Calgary
  4. Ottawa
  5. Winnipeg
  6. Buffalo Valley Rest Area Smith County Welcome Center
  7. Highway 81
  8. Los Angeles
  9. November

Mark Kozelek – All The Best, Isaac Hayes (A Spoken Word Album)
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Mark Kozelek

The Sun Kil Moon Trail

Bill Callahan ouvre son prochain disque, Golden Records avec ses mots, « Hello, I’m Johnny Cash… » Qu’à cela ne tienne. Mark Kozelek aka Sun Kil Moon revient lui aussi à la rentrée avec Welcome to Sparks, Nevada dont le titre phare s’intitule The Johnny Cash Trail.

Plus dans Chroniques d'albums

Jana Horn

Jana Horn – Optimism

On avait découvert cette voix sublime avec une invitation, Go on / Move your body. On avait évoqué Duras en écoutant la première fois son formidable Optimism. On revient sur ce disque qui depuis ne quitte plus nos oreilles et notre cœur de midinette.
Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur.
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.