Catégories
Chroniques d'albums

Other Lives – For Their Love

C’est donc l’heure du grand disque, du succès pour Jesse Tabish et ses Other Lives ! Après deux albums qui avaient séduit les fans (pas trop allumés) de Radiohead et les amoureux de l’Amérique profonde, les Other Lives passent à la vitesse supérieure avec For Their Love.

De 2006 à 2015, les Other Lives ont vécu à Stillwater (Oklahoma), un trou d’à peine 50 000 habitants perdu au milieu des Etats-Unis plus connu pour être la ville natale du chanteur de Garth Brooks que celle des Other Lives. Sur cette période de onze années, les Other Lives ont publié quatre albums qui avaient le goût de l’eau tiède. Jesse Tabish alternait entre morceaux éclatants et morceaux au final assez convenus. N’est pas Sparklehorse qui veut.
En 2019, Tabish a quitté l’Oklahoma et s’est installé avec sa femme dans la banlieue de Portland (Oregon). En déménageant, il a laissé derrière lui ses rêves de complexité et a décidé, en accord avec Jonathon Mooney et Josh Onstott de simplifier la formule des Other Lives.

Other Lives – Lost Day

L’Oregon n’est pas l’Oklahoma. Les Other Lives jouent sur les terres des Shins, des Decemberists et des Dandy Warhols. Avec une formule folk repose sur l’héritage de Glen Campbell et qui regarde dans la même direction que The National, For Their Love raconte le rêve américain et ses désillusions. Formidable conteur d’histoire, Tabish nous emmène dans sa réalité et fait vœu d’humilité. Other Lives oublie de vouloir changer le cours de l’Histoire et vient sans s’en rendre compte de changer la sienne.

For Their Love des Other Lives sera disponible le 24 avril 2020 chez ATO/PIAS.


Tracklist : Other Lives - For Their Love
  1. Sound of Violence
  2. Lost Day
  3. Cops
  4. All Eyes – For Their Love
  5. Dead Language
  6. Nites Out
  7. We Wait
  8. Hey Hey I
  9. Who’s Gonna Love Us?
  10. Sideways

Other Lives – For Their Love4.5
9/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

La vie des Other Lives

Jesse Tabish et ses Other Lives mettent fin à quatre ans de silence en annonçant la sortie d’un nouveau disque et en mettant en ligne un single. Joie et bonheur.
Other Lives - Dust Bowl III

clip : Other Lives – Dust Bowl III

Other Lives – Dust Bowl III Le chaos du monde mêlé aux affres intimes sauvé par l’art, c’est ce que semble vouloir dire Other Lives dans ce clip. On a tous croisé dans la rue des gens déboussolés mais pétris d’humanité comme le personnage joué par la magnétique comédien belge, Frederic Evrard. Sa montée au…
Musiques En Stock 2012 - Cleet Boris

Musiques en Stock 2012

Musiques En Stock 2012 – Cleet Boris Le plus bédéphile des festivals musicaux, Musiques en Stock (à Cluses en Haute-Savoie) vient de livrer sa fabuleuse programmation 2012.
Other Lives

Other Lives au Café de la Danse

Évidemment, le Café de la Danse est sold out. Other Lives a sorti l’année dernière Tamer Animals, un album unanimement salué. Ce soir c’est un public très éclectique et probablement déjà acquis à la cause Other Lives qui vient écouter le groupe.
Salle : L'Epicerie Moderne

Dans la cage à Lyon

L’Epicerie Moderne (Feyzin) C’est aussi la rentrée des classes pour les salles de concerts lyonnaises qui ont affûté leur programmation afin de proposer des soirées de qualité. Première étape avec le Transbordeur et L’Epicerie Moderne.

Plus dans Chroniques d'albums

Ian Skelly – Drifters Skyline

Attention. Il va être question d’un super disque que vous ne pourrez écouter que sur votre chaîne hi-fi ou si vous un compte Apple Music.
Alain Johannes - Hum

Alain Johannes – Hum

Producteur et musicien qu’on retrouve aux cotés des Queens of the Stone Age, sur scène avec Them Crooked Vultures, ou en studio avec feu Chris Cornell, PJ Harvey Mark Lanegan, Alain Johannes a un CV qui en couche plus d’un. Et un nouvel album solo, le troisième, qui va accompagner nos journées du lever au…
The Jayhawks -XOXO

The Jayhawks – XOXO

Deux ans après l’impeccable Back Roads And Abandoned Motels, les Jayhawks ne lâchent pas l’affaire et reviennent avec le très bon XOXO.

Protomartyr – Ultimate Success Today

Josey Casey, le chanteur de Protomartyr pense qu’Ultimate Success Today est le meilleur disque du groupe. A l’écoute des onze chansons qui le composent, l’obligation est faite de lui donner raison. Plus forts que les Fontaines D.C., plus violents que les Idles, les Protormartyr sont les vrais méchants du circuit.
DMA'S - The Glow

DMA’S – The Glow

En 2015, les DMA’S sortaient de nulle part et faisaient revivre la brit pop. En 2020, les DMA’S sont installés au sommet du rock (australien) et commettent l’irréparable avec The Glow.
The Mariners - The Tides of Time

The Mariners – The Tides Of Time

Appréciés par les Coral, The Mariners devraient être, si tout va bien, les nouveaux héros des fanatiques des La’s ou de Cast. Cerise sur le pudding, ces quatre gredins vouent un culte certain à John Power, l’homme qui a supporté Lee Mavers pendant des années et qui a enregistré de sacrées chansons avec Cast.
Giant Sand - Ramp

Giant Sand – Ramp

Certains ont pour loisir la pêche, d’autres la pétanque. Le patron de Fire Records préfère laisser les boules aux autres et se concentre sur les rééditions de ses disques préférés. Après avoir ressorti le catalogue de Television Personalities et celui de Bardo Pond et avant de s’attaquer aux beaux disques des Chills et des Lemonheads,…