Loading Data est en sommeil, vive Patrón ! Le Français fait de nouveau alliance avec Alain Johannes et sa bande pour sortir un disque qui devrait rendre totalement priapique n’importe quel fan des Queens Of The Stone Age.

Si on fait exception de la pochette, ce premier disque de Patrón est un sans-faute. Le contenu vaut bien mieux que le contenant. Le Français a joué un jeu dangereux en allant travailler avec Alain Johannes et en recrutant la fine fleur du rock stoner californien. Oui, car souvent, les Français qui braconnent sur les terres américaines, sont au mieux risibles, au pire ridicules. Que ce soit en musique ou au cinéma, il faut mieux éviter de jouer sur les terrains des Américains. Sauf quand on est très fort. Et c’est le cas de ce garçon qui transforme le son de Kyuss en groove pop et qui chante l’intransigeance stoner comme un Elvis de 1956.

Patrón – Room with a view (the 11AD sessions)

Alain Johannes, l’homme qui a rendu écoutable Brody Dalle et qui a redonné le goût de la musique à Mark Lanegan, donne les moyens à ce garçon de donner de l’épaisseur à son disque qui fait fi des styles et qui tient sur la longueur.

Josh Homme vient (enfin) de se trouver un concurrent (redoutable).

Patrón de Patrón sera disponible le 29 mai 2020 chez Klonosphère.
Patrón sera en concert le 9 octobre 2020 au Petit Bain (Paris) avec Alain Johannes.

Patrón - Patrón

Tracklist : Patrón - Patrón
  1. Room With A View
  2. Who Do You Dance For
  3. Very Bad Boy
  4. Jump In The Fire
  5. The Maker
  6. Hold Me Tight
  7. Seventeen
  8. Around My Neck
  9. Leave It All Behind
  10. She Devil
  11. How To Land

Patrón – Patrón4.0
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

C’est qui le PATRÓN ?

PATRÓN débarque avec son nouveau clip dans votre salon et se tient prêt pour le dé-confinement.

Merci PATRÓN !

Lo risque de donner le la avec Patrón, son nouveau projet. Son précédent projet (Loading Data) étant en sommeil, Lo a monté Patrón et est parti vivre son rêve américain.

Plus dans Chroniques d'albums

The Bats - Foothills

The Bats – Foothills

Les Bats viennent de publier Foothills, leur dixième album. Comme pour les neuf premiers, le verdict sera le même : les Bats sont le meilleur groupe du monde.
J.E. Sunde - Love

J.E. Sunde – Love

Désormais hébergé chez Vietnam (Chevalrex, H-Burns), J.E. Sunde poursuit la quête qu’il a débutée une décennie plus tôt ; à savoir écrire la chanson folk parfaite. Avec ce nouvel album, Love, Sunde démontre qu’il va falloir compter sur lui en 2020. Et pour le reste de votre vie.
The Moons - Pocket Melodies

The Moons – Pocket Melodies

Très actifs au début des années 2010, The Moons s’était assagi en devenant silencieux depuis quelques années. Andy Crofts, l’homme qui se cache derrière ce groupe, avait été accaparé par son travail avec Paul Weller. 2020 nous réserve son lot de surprises tous les jours. The Moons est de retour avec un disque et s’est…
Bachar Mar-Khalifé - On​Off

Bachar Mar-Khalifé – On​/​Off

Vous cherchez un seul disque pour votre reconfinement ? On​/​Off de Bachar Mar-Khalifé pourrait être celui qu’il vous faut pour les longues après-midi sous la couette, un verre d’Aloxe-Corton et un Houellebecq à portée de main.
Juanita Stein - Snapshot

Juanita Stein – Snapshot

Troisième disque solo de Juanita Stein, Snapshot nous renvoie au début des années 2000, une époque où le Royaume-Uni avait le chic pour exporter une kyrielle de bons groupes.
Jeff Tweedy - Love Is The King

Jeff Tweedy – Love is the King

Intimement lié au livre How to Write One Song, Love is the King prouve une fois de plus que Jeff Tweedy fait partie des très grands. Et si certains ont perdu le fil avec la discographie de Wilco, ce nouveau disque solo est un excellent prétexte pour se rabibocher avec son patron.

Laura Veirs – My Echo

Accompagnée de Jim James, Bill Frisell, Karl Blau et de Matt Ward, Laura Weirs sort un onzième impeccable album.