Catégories
Chroniques d'albums

Manopolo – Billie

Premier EP pour le duo amiénois. Premier EP avec quatre morceaux qui allie la soul et le blues. Quatre morceaux écrits pendant le premier confinement. Quatre morceaux qui sont autant de rêves éveillés.

Entretien avec les Manopolo qui publient aujourd’hui Billie, un EP pour passer d’excellentes Holidays d’été.

Track By Track

L’EP a été notre solution pour tenir le confinement. Nos journées commençait à 18h et se finissait quelques heures après le lever du soleil. C’est dans ces conditions que Billie a été créé.

Shallot
Le premier son de l’EP vient un peu poser les bases, d’une musique qui était vitale pour nous à cette période. Elle nous accompagnait au réveil, dans nos confections de saveurs (souvent à base d’échalote), avec nos joints d’herbe, et puis nous amenait doucement vers le sommeil. Une solution pour apaiser nos têtes, du bleu comme remède. Il n’y a eu qu’une seule prise pour la voix. La voix tournée vers le micro, les yeux vers le ciel rose de 6 heures du matin.

Passer 2 mois dans notre appart, c’était comme passer 2 mois dans une navette, seuls dans l’espace. Perdus quelque part, avec comme seul visuel sur le monde, un écran sur le ciel depuis une fenêtre. De là on s’imagine beaucoup. Toutes les couleurs du ciel nous amenaient des idées et on s’imaginait là haut, entre les étoiles ou sur la Lune.

Manopolo – Shallot

Blue Radio
C’est le son qu’on envoie à nos rêves éveillés, à nos clones de l’espace, qui sont physiquement sur Terre mais spirituellement très loin d’ici.

Last Fly
C’est loin, très loin, encore plus loin. Une autre dimension. Les sens sont déformés. On veut que tout change, que les humains se respectent et respectent la Terre qui nous nourrit. Parfois, on voudrait que les humains disparaissent, que nous disparaissions tous. Un dernier vol.

Bilie
Le morceau qui conclue l’EP, c’est tout pour nous. La mer nous apaise, Billie Holiday nous transcende. C’est l’espace et le temps, les tremblements d’une femme qu’on admire, notre amour pour la musique et notre quête permanente de vibration.

Pour nous, cet EP a libéré quelque chose.
Peut être que ça libérera quelque chose chez les gens.
On espère simplement que ça les apaisera, qu’ils se sentent en paix.

Manopolo – Billie

Billie de Manopolo est disponible sur toutes les plateformes digitales.
Manopolo sera en concert les :

  • 19/11/2020, Festival de Thourotte
  • 7/11/2020, La Manekine, Pont Sainte Maxence (avec Kery James)
  • 5/09/2020, l’Ahuri Sound Festival, Candas

Manopolo - Billie

Tracklist : Manopolo - Billie
  1. Shallot
  2. Blue Radio
  3. Last Fly
  4. Billie

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Manopolo

Là haut avec Manopolo

2 juin 2020. La France se dé-confine en douceur et est friande de bonnes nouvelles. Et si l’annonce de la sortie de Billie, le premier EP de Manopolo était la meilleure nouvelle de l’année ?
Manopolo

Beau comme du Manopolo !

Smoothie musical ! Voila les premiers mots qui sortent de la bouche de ceux qui écoutent Manopolo pour la première fois. Smoothie musical de luxe puis que ce duo n’utilise que des ingrédients de première qualité pour ses morceaux. Et surtout, à une époque où tout va plus vite que tout, Manopolo a décidé de…

Plus dans Chroniques d'albums

The Mariners - The Tides of Time

The Mariners – The Tides Of Time

Appréciés par les Coral, The Mariners devraient être, si tout va bien, les nouveaux héros des fanatiques des La’s ou de Cast. Cerise sur le pudding, ces quatre gredins vouent un culte certain à John Power, l’homme qui a supporté Lee Mavers pendant des années et qui a enregistré de sacrées chansons avec Cast.
Giant Sand - Ramp

Giant Sand – Ramp

Certains ont pour loisir la pêche, d’autres la pétanque. Le patron de Fire Records préfère laisser les boules aux autres et se concentre sur les rééditions de ses disques préférés. Après avoir ressorti le catalogue de Television Personalities et celui de Bardo Pond et avant de s’attaquer aux beaux disques des Chills et des Lemonheads,…
Nadine Shah - Kitchen Sink

Nadine Shah – Kitchen Sink

Après avoir traité des problèmes géopolitiques mondiaux sur Holiday Destination, l’anglaise Nadine Shah change de braquet et décide de s’occuper d’elle et de la société anglaise. Sur ce quatrième et nouvel album, elle passe à la moulinette les défauts de la société anglaise et a écrit, inconsciemment, ses meilleures chansons.
Lane - Pictures of a Century

LANE – Pictures of a century

Le coup de poing musical de la semaine (ou du mois, voire de l’année) est signé LANE (pour Love and Noise Experiment). Avec dans ses rangs des anciens Thugs et des anciens DARIA, on savait que le niveau serait relevé. Il l’est tellement que les chansons de ce premier disque débordent dans notre salon et…
Built to Spill - Built to Spill plays the songs of Daniel Johnston

Built To Spill – Built To Spill Plays the Songs of Daniel Johnston

Doug Martsch a toujours été un immense fan de feu Daniel Johnston. Il reprenait, dès 1994, les chansons de ce dernier avec la première version de Built To Spill. En 2017, l’agent de Daniel Johnston proposa à Martsch que BTS soit son backing band. L’affaire fut conclue. En trois ans, beaucoup de choses se sont…

Jehnny Beth – To love is to live

Et entre les deux, la rage. Entre un S et le verbe aimer. La rage, en forme d’apostrophe impossible, quand les deux ne veulent pas se coller. S’aimer, pourtant. To love is to live, comme l’annonce Jehnny Beth. Vivre. Aimer. Vivre et puis aimer. S’aimer peut-être, s’aimer enfin, tant ses chansons prennent la forme d’un…
Régina Demina - Hystérie

Régina Demina – Hystérie

On voudrait voir la dame blanche, en short serré, talons aiguilles et joli décolleté, on se trouverait probablement au bon endroit. On souhaiterait voir la Belle et la Bête monter une barre de pole dance, ou Atchoum se maquiller en princesse, on le serait probablement encore aussi. Car Régina Demina est un enchevêtrement de peut-être,…