Chronique cd : Peaches - I Feel Cream

Après Impeach my Bush en 2006, Peaches nous refait le coup de l’électro burnée dont elle est devenue la reine.

Peaches

La plus queer des chanteuses adulées des lesbiennes, qui a ouvert la voix à Beth Ditto et qui montre à toutes les nouvelles divas du jazz et de la soul ce que c’est que d’en avoir, ne laisse pas le sexe à l’état de métaphore et avec I Feel Cream, elle ne faillit pas à sa réputation. Il suffit de laisser trainer une oreille sur les paroles pour s’en convaincre (Fuck you like a billionaire et le titre de l’album aux connotations largement sexuelles, entre autre). On ne sait si la dame prend de l’âge, mais le tout est moins agressif, avec même une dose de douceur dans les coins (Lose you) ; ce qui rend l’écoute de ce dernier album plus aisée que celle de ses précédents opus. Sans pour autant tomber dans les travers de la facilité, ni jouer avec les ficelles de l’air du temps.

A n’en pas douter, le regain d’intérêt pour les synthés vintage ne fera que servir la cause de la canadienne. Sauf qu’ici, c’est toute l’électro de ces trente dernières années qui y passe : depuis un Take you On aux boucles franchement techno ou un Lose you aux synthés et au chant aériens, en passant par un I Feel Cream house jusqu’à un Talk to Me taillé pour le dancefloor.
Ce qui n’empêche pas Peaches de refaire des incursions réussies du coté du Hip-Hop avec Billionaire ou Mommy Complex et on imagine très bien 50 cent sampler Mud sur son prochain album. Il y en a même pour les plus rockers d’entre nous avec Show Stopper et sa batterie efficace.

Quoi qu’il en soit Peaches a un don indiscutable pour faire onduler du bassin. Il n’y a qu’à écouter Serpentine, premier morceau de l’album, pour réaliser immédiatement qu’I Feel Cream va devenir la bande son de nos folles nuits de débauches.

Peaches – « Serpentine »

Discophage et habituée des salles parisiennes, Queen Mafalda donne son avis, surtout si on ne le lui demande pas.
Partager cet article
2 réponses sur « Peaches – I Feel Cream »

« I Feel Cream va devenir la bande son de nos folles nuits de débauches », sauf pour ceux qui connaissent déjà l’album depuis un an :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

clip : Peaches – Relax

Peaches @ Bataclan, Paris | 11 décembre 2009 Réalisé par Peaches elle même, voici le clip de « Relax » assez étrange, enfin c’est du Peaches…
Photos concert : Peaches @ Bataclan, Paris | 11 décembre 2009

Peaches déshabille le Bataclan

Peaches a chauffé à blanc le Bataclan pour mieux déshabiller les chanceux présents ce soir pour un concert qui restera dans les mémoires de ces derniers.
Route du rock 2009

La route du Rock 2009 : hissez haut !

Les grandes Marées sont pour bientôt mais le WE du 15 aout traditionnellement ce n’est pas la mer qui prend l’homme mais le rock qui prend la route.

Plus dans Chroniques d'albums

Bachar Mar-Khalifé - On​Off

Bachar Mar-Khalifé – On​/​Off

Vous cherchez un seul disque pour votre reconfinement ? On​/​Off de Bachar Mar-Khalifé pourrait être celui qu’il vous faut pour les longues après-midi sous la couette, un verre d’Aloxe-Corton et un Houellebecq à portée de main.
Juanita Stein - Snapshot

Juanita Stein – Snapshot

Troisième disque solo de Juanita Stein, Snapshot nous renvoie au début des années 2000, une époque où le Royaume-Uni avait le chic pour exporter une kyrielle de bons groupes.
Jeff Tweedy - Love Is The King

Jeff Tweedy – Love is the King

Intimement lié au livre How to Write One Song, Love is the King prouve une fois de plus que Jeff Tweedy fait partie des très grands. Et si certains ont perdu le fil avec la discographie de Wilco, ce nouveau disque solo est un excellent prétexte pour se rabibocher avec son patron.

Laura Veirs – My Echo

Accompagnée Jim James, de Bill Frisell, de Karl Blau et de Matt Ward, Laura Weirs sort un onzième impeccable album.
The Coral - B-Sides

The Coral – B-Sides

Les Anglais de The Coral sortent en catimini une plantureuse compilation de faces b foncièrement (et forcément) excellente. Les amoureux des disques peuvent passer leur chemin, B-Sides n’est disponible qu’en streaming.
The Lemonheads - Lovey

The Lemonheads – Lovey

Lovey, le premier disque des Lemonheads pour Atlantic est réédité par les Anglais de Fire Records. Et trente ans plus tard, le constat est accablant : Evan Dando avait toutes les cartes en main pour régner sur les années 90. Malheureusement, la voie prise ne fut pas la bonne.
Andy Bell

Andy Bell – The View From Halfway Down

Andy Bell s’offre son premier album solo pour ses 50 ans et nous fait un joli cadeau. The View From Halfway Down, enregistré avec Gem Archer (Oasis), est un disque aux allures modestes mais qui fait le travail comme les grands.