Chronique cd : Peaches - I Feel Cream

Après Impeach my Bush en 2006, Peaches nous refait le coup de l’électro burnée dont elle est devenue la reine.

Discographie :

Peaches

La plus queer des chanteuses adulées des lesbiennes, qui a ouvert la voix à Beth Ditto et qui montre à toutes les nouvelles divas du jazz et de la soul ce que c’est que d’en avoir, ne laisse pas le sexe à l’état de métaphore et avec I Feel Cream, elle ne faillit pas à sa réputation. Il suffit de laisser trainer une oreille sur les paroles pour s’en convaincre (Fuck you like a billionaire et le titre de l’album aux connotations largement sexuelles, entre autre). On ne sait si la dame prend de l’âge, mais le tout est moins agressif, avec même une dose de douceur dans les coins (Lose you) ; ce qui rend l’écoute de ce dernier album plus aisée que celle de ses précédents opus. Sans pour autant tomber dans les travers de la facilité, ni jouer avec les ficelles de l’air du temps.

A n’en pas douter, le regain d’intérêt pour les synthés vintage ne fera que servir la cause de la canadienne. Sauf qu’ici, c’est toute l’électro de ces trente dernières années qui y passe : depuis un Take you On aux boucles franchement techno ou un Lose you aux synthés et au chant aériens, en passant par un I Feel Cream house jusqu’à un Talk to Me taillé pour le dancefloor.
Ce qui n’empêche pas Peaches de refaire des incursions réussies du coté du Hip-Hop avec Billionaire ou Mommy Complex et on imagine très bien 50 cent sampler Mud sur son prochain album. Il y en a même pour les plus rockers d’entre nous avec Show Stopper et sa batterie efficace.

Quoi qu’il en soit Peaches a un don indiscutable pour faire onduler du bassin. Il n’y a qu’à écouter Serpentine, premier morceau de l’album, pour réaliser immédiatement qu’I Feel Cream va devenir la bande son de nos folles nuits de débauches.

Peaches – « Serpentine »

Discophage et habituée des salles parisiennes, Queen Mafalda donne son avis, surtout si on ne le lui demande pas.
Vous avez aimé ? Partagez :
2 réponses sur « Peaches – I Feel Cream »

« I Feel Cream va devenir la bande son de nos folles nuits de débauches », sauf pour ceux qui connaissent déjà l’album depuis un an :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2009 - 2021 : 31 M de vues sur note chaine YouTube !

Merci aux artistes et labels qui nous ont fait confiance !

Avec : Mariama, Sayem, St Augustine, Ornette, The Dodoz, Dominique A, Lisa Hannigan, Nadeah, Hocus Pocus, BabX, Absynth Minded, Diane Birch, 3 Minutes Sur Mer, Applause, Jon And Jen, Anita Drake, Mademoiselle K, Richard Walters, Brune, Chew Lips, Emily Loizeau, Julia Stone, Sarah Blasko, Marie-Flore, MLCD (My Little Cheap Dictaphone), Hey Hey My My, AaRON, Foreign Beggars, Skip The Use, Hyphen Hyphen, Curry And Coco, Lilly Wood And The Prick, Rivkah, Kid Bombardos, You, Sharleen Spiteri , Thos Henley, Élodie Frégé, Caro Emerald, Viva And The Diva, Sly Johnson, Belleruche, Skip The Use, Ben Mazue, The Dø, Twin Twin, Marie-Pierre Arthur, Chris Garneau, Angus And Julia Stone

↪ Toutes les SK Sessions

↪ Abonnez-vous à notre chaine YouTube!

Cela pourrait vous intéresser

clip : Peaches – Relax

Peaches @ Bataclan, Paris | 11 décembre 2009 Réalisé par Peaches elle même, voici le clip de « Relax » assez étrange, enfin c’est du Peaches…
Photos concert : Peaches @ Bataclan, Paris | 11 décembre 2009

Peaches déshabille le Bataclan

Peaches a chauffé à blanc le Bataclan pour mieux déshabiller les chanceux présents ce soir pour un concert qui restera dans les mémoires de ces derniers.
Route du rock 2009

La route du Rock 2009 : hissez haut !

Les grandes Marées sont pour bientôt mais le WE du 15 aout traditionnellement ce n’est pas la mer qui prend l’homme mais le rock qui prend la route.

Plus dans Chroniques d'albums

Vikken

Vikken – Joie

Vikken et sa Joie ont tous deux le sens de la débâcle. Un côté Charlie Chaplin de la folle déprime, face à une grosse machinerie bête et informe, qui fixe, qui normalise, qui nécessairement finit par s’emballer, et qui ne s’arrête plus, et qui envoie valser en l’air à grands coups de beats électro tout…
Francis Lung - Miracle

Francis Lung – Miracle

L’ex-membre de WU LYF a bien fait de nommer son nouveau disque Miracle. Les 13 (tiens tiens, ce nombre..) chansons font de nouveau croire en lui.
Gruff Rhys - Seeking

Gruff Rhys – Seeking New Gods

Obsédé par le mont Paektu, un volcan situé à la frontière de la Chine et de la Corée, Gruff Rhys atteint des sommets avec son septième album solo, le bien nommé Seeking New Gods.
The Chills - Scatterbrain

The Chills – Scatterbrain

Détruit par l’industrie musicale dans les années 90, Martin Phillipps (l’écrivain qui se cache derrière ce groupe) vit une seconde vie (musicale) depuis 2015 grâce à Fire Records, label anglais qui ne jure que par lui.