Catégories
Chroniques d'albums

Autechre : Oversteps

Autechre - Oversteps

Autechre (Ao-Te-Ker) pourrait sans peine sous-titrer leurs derniers albums (depuis à peu près le cinquième appelé très justement « LP 5 ») musique de fin du monde ou musique pour funérailles tant ce n’est pas la joie et la gaieté qui animent Rob Booth et Sean Brown. Leur musique au premier abord aussi froide que la banquise peut s’avérer au fil des écoutes chaleureuse et presque dansante… Si vous aimez les choses simples et carrées, n’écoutez jamais le groupe de Sheffield tant la complexité, la déstructuration, l’abstraction passionnent ces deux là. « Oversteps » sort aujourd’hui sur le label auquel ils sont fidèles depuis leurs débuts : Warp.

Autechre - Oversteps
Autechre – Oversteps

Autechre : Oversteps

Le groupe a fait l’objet d’un leak depuis le début de l’année qui s’est vite avéré être un fake d’un obscur groupe écossais Altered:Carbon. Sont-ils à l’origine de ca fake ou pas ? Le groupe s’en défend et ce n’est pas vraiment important finalement. Le plus intéressant dans tout ça c’est le déchainement de critiques de la part de médias bien installés dont ont fait l’objet les blogueurs trop contents de pouvoir écouter le nouvel opus du groupe plusieurs mois avant sa sortie. Certains médias se sont tellement lâchés qu’ils en sont venus à écrire n’importe quoi, genre « Les critiques OSENT écrire qu’Autechre fait à nouveau du hip-hop ». Ah bon, puisqu’ils en ont fait auparavant… Certains n’ont pas du trop se pencher sur la discographie du groupe et ont du lire en vitesse que Rob Brown et Sean Booth étaient fans de hip-hop et en ont déduit un peu vite que puisqu’ils en sont fans, ils en font, raccourci bien hasardeux et totalement faux… Et Altered :Carbon s’est vu accablé du joli qualificatif de tâcherons alors que leur musique mérite vraiment l’intérêt…

Le groupe le plus conceptuel de l’IDM (Intelligent Dance Music) continue son exploration à coup de constructions sonores alambiquées et semble opérer un retour aux sources de tout ce qui faisait le charme des albums tel que « Tri Repetae » ou « Chiastic Slide » en revenant à des rythmes moins tarabiscotées et torturés, surtout le dancefloor ne parait plus si lointain mais attention, on n’est pas non plus à Ibiza et c’est pas encore la grosse déconnade. Les nappes serpentent et vous vrillent les oreilles, l’atmosphère est assez tragique, les rythmiques complexes vous lâchent au beau milieu d’un titre et vous perdez tous vos repères. Les deux de Sheffield ayant grandi dans un environnement industriel fortement marqué, forcément leur musique s’en ressent, j’aime parfois imaginer leur musique s’ils étaient nés à Rio de Janeiro par exemple. La découverte d’un album d’Autechre a presque quelque chose de religieux et « Oversteps » ne déroge pas à la règle, n’espérez pas apprécier ce disque en ayant une écoute distraite. La musique du duo nécessite tout de même de se concentrer à fond dessus pour bien apprécier les différentes strates soniques qui composent l’ensemble. Les titres des morceaux sont toujours aussi rigolos et d’une simplicité désarmante : os veix3, d-sho qub, krYlon, Yuop. Ne les manquez pas en concert, c’est vraiment une expérience intéressante et Autechre reste de toutes façons le meilleur groupe dans sa catégorie. Oversteps est un grand album, pas forcément facile d’accès qui me réconcilie avec Autechre que j’avais un peu délaissé à force de trop d’abstraction et de complexité me disant que leur musique me faisait trop l’effet d’une masturbation intellectuelle destinée avant tout au propre plaisir du groupe.

Partager cet article
4 réponses sur « Autechre : Oversteps »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

chronique : Autechre - Exai

Autechre – Exai

D shoQbx r5meri( bnc kjza8Mkrr… Tout ça pour dire qu’Autechre sort un nouvel album, attendu par toute une armée de blogueurs chiants et intellos comme si c’était l’album ultime du siècle de la décennie du millénaire.
Lego Feet – SKA001CD

Lego Feet – SKA001CD

Pour les 20 ans de la sortie de ce vinyl mythique les gens de Skam bien sympas ont décidé de le rééditer en CD et digital.
All Tomorrow's Parties - Made in japan

Made In Japan

Autechre Si vous ne savez pas quoi faire le 21 avril 2011, faites donc un saut à Londres, les organisateurs de All Tomorrow’s Parties ont décidé de reverser l’intégralité des bénéfices du concert qu’ils organisent aux victimes de la récente catastrophe japonaise. C’est surtout l’occasion de voir sur scène un revenant, j’ai nommé Mark Bell…

Autechre : EP’s 1991-2002

Ce sera le cadeau ultime à offrir à votre petite soeur ou petit frère fan de Lady Gaga ou à votre voisin pénible qui vous réveille à 14 heures le dimanche matin avec Johnny. Autechre, le groupe le plus abstrait de la galaxie Warp revient enchanter nos oreilles en avril.
Autechre

Autechre : Anti E.P.

1994, les raves battent leur plein, ont essaimé dans toute l’Europe et dérangent de plus en plus les politiques. Les Britanniques, dont les clubs, sous l’impulsion de Mme Thatcher ferment à deux heures du matin, décident de réagir et de brimer ce nouvel espace de liberté incontrôlée. Autechre

Plus dans Chroniques d'albums

Laura Veirs – My Echo

Accompagnée Jim James, de Bill Frisell, de Karl Blau et de Matt Ward, Laura Weirs sort un onzième impeccable album.
The Coral - B-Sides

The Coral – B-Sides

Les Anglais de The Coral sortent en catimini une plantureuse compilation de faces b foncièrement (et forcément) excellente. Les amoureux des disques peuvent passer leur chemin, B-Sides n’est disponible qu’en streaming.
The Lemonheads - Lovey

The Lemonheads – Lovey

Lovey, le premier disque des Lemonheads pour Atlantic est réédité par les Anglais de Fire Records. Et trente ans plus tard, le constat est accablant : Evan Dando avait toutes les cartes en main pour régner sur les années 90. Malheureusement, la voie prise ne fut pas la bonne.
Andy Bell

Andy Bell – The View From Halfway Down

Andy Bell s’offre son premier album solo pour ses 50 ans et nous fait un joli cadeau. The View From Halfway Down, enregistré avec Gem Archer (Oasis), est un disque aux allures modestes mais qui fait le travail comme les grands.
StrawberrySeas_LP_Cover

Strawberry Seas – Strawberry Seas

2020 est une l’année horrible par excellence. La Covid, les élections américaines, les inondations… Le meilleur moyen pour quitter la tête haute cette année infernale est le disque des Strawberry Seas.
idles-ultra-mono

Idles – Ultra Mono

Plus finaud que Brutalism et Joy As An Act Of Resistance, Ultra Mono devrait (enfin) consacrer les Idles et leur permettre d’étendre un peu plus leur empire qui n’a de cesse de s’étendre depuis leurs débuts.
Bob Mould - Blue Hearts

Bob Mould – Blue Hearts

2020 est une année terrible. Elle aura même réussi à (re)mettre Bob Mould en colère. Le résultat s’appelle Blue Hearts et fait écho à Zen Arcade, le grand disque d’Hüsker Dü.