Catégories
Chroniques d'albums

Pantha du Prince : Black Noise

Pantha du Prince : Black Noise

Plénitude et sérénité sont deux mots que doit tout particulièrement apprécier Hendrick Weber aka Pantha du Prince. « Black Noise » sort le 8 février prochain, non plus chez Dial comme ses précédents travaux mais chez les anglais de Rough Trade.
Pantha du Prince : Black Noise

Pantha du Prince : Black Noise

Histoire de toucher un plus large public sans doute, le teuton a invité Noah Lennox (Animal Collective, Panda Bear) et Tyler Pope (!!!). Pas sûr que ces guests (l’un aux vocaux sur « Slick to my side », l’autre à la basse sur « The Splendour ») apportent quoi que ce soit de plus à l’univers bien particulier de Pantha du Prince. La transe et l’hypnose font toujours partie de ses aspirations premières à grand coup de mélodies cristallines. « lack Noise » est nettement moins calibré dancefloor que son précédent E.P. « Thiss Bliss ». Non qu’il ne soit pas possible de danser sur la musique du germain mais ce sera une danse au ralenti, en apesanteur.

Pantha du Prince – Behind The Stars

Certains pourront reprocher à Pantha du Prince, une trop grande méticulosité voire une une certaine préciosité dans l’application avec laquelle chaque son est choisi.
D’autres, comme moi, se diront que finalement Hendrick Weber rejoint là la grande tradition des musiciens romantiques allemands plus de deux siècles après. Si comme moi, vous avez vu Pantha du Prince en première partie de Animal Collective et avez regretté qu’une plus large place ne lui soit pas accordé, il sera en France le 6 février à Saint-Brieuc et le 6 mars au Rex à Paris. A consommer sans modération pour un voyage immobile.

Pantha du Prince – The Splendour

Partager cet article
1 réponse sur « Pantha du Prince : Black Noise »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Pantha Du Prince - Carillon

Ring the bells

Pantha Du Prince – Carillon La musique électronique vous barbe, vous en avez assez des pousses boutons ou des samples de James Brown, alors il faut absolument écouter et voir sur scène Pantha Du Prince et Elements of Light, le nouveau projet de l’allemand Hendrik Weber.
Pantha Du Prince & The Bell Laboratory : Elements Of Light

Pantha Du Prince & The Bell Laboratory : Elements Of Light

Pantha Du Prince, ne pas se fier en ce nom un rien précieux, après trois L.P. tout empreints de délicatesse comme cisaillés dans l’or le plus pur, nous revient en ce début d’année en compagnie de copains norvégiens The Bell Laboratory.

Plus dans Chroniques d'albums

PJ Harvey - Stories From The City, Stories From The Sea - Demos

PJ Harvey – Stories From The City, Stories From The Sea – Demos

En 2000, PJ Harvey sortait Stories From The City, Stories From The Sea et cassait la baraque en remportant le Mercury Prize et en mettant un nouvel uppercut à ceux qui ne s’étaient pas encore remis de Dry. Avec ce cinquième album, PJ Harvey jouait avec Thom Yorke et débarquait dans la cour des très…

Mansfield.TYA – Monument Ordinaire

Sans vraiment savoir pourquoi, dans Monument Ordinaire, on s’attendrait à voir des trucs. Et rien ne nous surprendrait. En écoutant, vaguement, comme ça, quelques minutes au hasard. Peut-être déjà parce que Mansfield. TYA ça ne respire pas toujours follement la joie, ça a même quelques fois une tête de sonnerie aux morts. Ou bien celle…
Mogwai - As The Love Continues

Mogwai – As The Love Continues

Sorte de bizarrerie électrique à ses débuts, Mogwai s’impose aujourd’hui comme un grand fournisseur de chansons et endosse le statut de meilleur groupe écossais.
Brisa Roché & Fred Fortuny - Freeze Where U R

Brisa Roché & Fred Fortuny – Freeze Where U R

A ma gauche, Brisa Roché, chanteuse américaine installée à Paris depuis quelques années. A ma droite, Fred Fortuny, musicien ayant travaillé avec une kyrielle d’artistes dont Da Silva. Au milieu, ce disque, Freeze Where U R, qui réchauffe les cœurs et qui a le parfum des notes de Carole King.
Kiwi Jr. - Cooler Returns

Kiwi Jr. – Cooler Returns

Pour les radins qui ont refusé de débourser une vingtaine d’euros pour Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983 – 1987 (Captured Tracks), les Kiwi Jr. représentent la solution de secours et l’ultime chance de se rattraper. Pour une dizaine d’euros, Cooler Returns, le nouveau disque de ces Canadiens promet beaucoup et donne……
Chevalrex - Providence

Chevalrex – Providence

Écrit en partie l’hiver dernier sur l’île de la Désirade (Guadeloupe), Providence prend élégamment la suite d’Anti Slogan et nous fait espérer des jours meilleurs avec des chansons puissantes et tenaces.
Strum & Thrum

Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983​-​1987

Attention. Grande compilation. Concoctée par Mike Spiner, le patron de Captured Tracks, Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983​-​1987 soulève le couvercle d’un passé riche mais totalement oublié. En effet, dans les années 80, le rock indépendant américain avait des têtes de pont formidables mais avec toute une tripotée de seconds couteaux tout…