Providence était gorgée de lumière, de guitares et de claviers scintillants. Tant de fois dévoile le côté plus sombre de la boule à facettes de Chevalrex pour annoncer son nouvel album disponible le 22 janvier 2021 chez Vietnam.

Ambiance Les revenants pour le nouveau clip de Chevalrex qui chevauche la vie chaotique sur sa lost highway avec ce titre plus orageux, et ses images aux personnages inquiétants. Le morceau déambule, divague pour presque dérailler avec un solo de guitare enluminé de cordes pour un sabbat musical dantesque.

« Je voulais retravailler avec Daniel Brereton (Metronomy, Connan Mockasin, Django Django…) depuis le premier clip fait ensemble en 2017 pour la chanson L’adversaire. J’adore son travail, son regard, ce qu’il apporte aux chansons. On a repris la discussion pendant le confinement en partant du texte et de l’atmosphère plus sombre de la chanson pour imaginer un clip autour d’un gang.

La chanson parle de se libérer de ses angoisses, de ses peurs, contradictions. Après s’être envoyé des images d’Alan Vega, de Lou Reed période Transformer, de Marlon Brando dans L’équipée sauvage ou du film de Mikhaïl Kalatozov, Soy Cuba, on s’est mis à écrire une histoire autour de l’idée de libération, d’une forme de sacrifice, de fête rituelle, de disparition, d’une certaine image de soi qu’on abandonne… On a travaillé en pensant au cinéma de David Lynch et de Vincent Gallo notamment, pour que ça reste pop mais noir et vaporeux, comme un songe.

On s’est aussi bien sûr contraint aux règles sanitaires pour le tournage et il est assez vite apparu que je ne pourrais pas aller en Angleterre. Ça a aidé à travailler autour de cette idée de disparition et pour trouver le bon dispositif. J’apparais dans le clip comme un hologramme, une image dans la télé ou comme un mannequin/totem. » Chevalrex

Chevalrex – Tant de fois

Je traque mes contradictions,
les guette toutes comme un maton,
creuse à mains nues mes obsessions,
noircis ma peau sur du charbon.
Dans la nuit, combien d’avalanches
viendront chasser ces années blanches,
quand tous les mots qui tombent à pic
fuyaient devant, troublaient l’optique ?
À double tour secret gardé,
pourtant un jour je vais parler
de cette histoire, de ses couleurs,
de ce qu’elle cache à l’intérieur.
Jeter des clous au pied des tours,
rouler à fond sans roue de secours,
risquer mon cul, besoin vital.
Le doute et moi dans un dédale.

Je t’ai perdu tant de fois.
Comme désormais c’est la vitesse
qui nous tient la plus belle promesse,
par abandon ou bien colère,
que nous aurons laissé nos pères ?
J’opte pour le détachement,
j’ai suffisamment fait semblant
d’aimer ce monde, de l’aimer tant
en lui souriant comme un enfant.
Un jour comme ça, à un endroit,
d’un coup d’un seul, tout sortira.
Combien de strates accumulées
sur mes épaules tendues, chargées ?
Combien d’années au pied des tours
à faire des burns sans roue de secours ?
Risquer mon cul, besoin vital.
Le doute et moi dans un dédale.
Je t’ai perdu tant de fois.
Tant de fois, je t’ai perdu.

Chevalrex sera en concert au Café De la Danse (Paris) en avril.
Plus d’informations : www.chevalrex.net

Les prochains concerts de Chevalrex en France
DateSalleVilleTickets
26 Feb 2021Chato'doBlois 
18 Mar 2021L’AREOGAREMetzAcheter un Ticket
19 Mar 2021Le Grand MixTourcoingAcheter un Ticket
15 Apr 2021Cafe de la DanseParisAcheter un Ticket
Dates de concerts fournies par Bandsintown
Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Chevalrex - Providence

Vidéo : Chevalrex – Providence

On vous a dit ici tout le bien de cette Providence Chevalrex, voilà ce titre mis en images très simplement ce qui en renforce sa puissante beauté.
CHEVALREX©Polina Panassenko

Chevalrex souverain

Retour providentiel pour Chevalrex avec le premier extrait de son quatrième album, Providence à paraître en janvier 2021 chez Vietnam / Because Music.
Chevalrex - Amiral Pop

Chevalrex – Amiral Pop

Avant de clôturer l’année 2019 de fort belle manière le temps d’un concert au 104, Chevalrex revient avec un EP, Amiral Pop et continue de flotter au dessus des flots.
Chevalrex - Bonjour chez moi

Vidéo : Chevalrex – Bonjour chez moi

Le Cousteau entomologiste de la pop française, le hobbit chantant et dansant Chevalrex balance ses bombinettes pop intimistes en fanfare dans un des albums en français de l’année, Anti Slogan sorti en mars chez Vietnam / Because.
Chevalrex

Chevalrex, la cavalcade pop

Chevalrex ou le tiercé gagnant de la pop française. Avec un disque ambitieux et inspiré, Rémy Poncet aka Chevalrex rafle tout sur son passage et sort enfin de l’ombre.
Chevalrex

Chevalrex, le grand présent

Après avoir montré son vrai profil avec l’album Futurisme (2016 – Vietnam), la musique de Chevalrex se catapulte sur le devant se la scène avec Anti Slogan. Sur son nouvel album, Chevalrex n’emprunte plus les chemins de traverse qu’il parcourait autrefois. En 2018, il avance à visage découvert et se lance dans son plus beau…
Benjamin Schoos

To Schoos en May

A ma droite Benjamin Schoos, crooner belge pop délicieux. A ma gauche Dent May, crooner américain pop délicieux. Et au centre Rémy Poncet, Chevalrex sur scène et tenancier du label Objet Disque dans le civil qui s’occupe de la pochette.

Plus dans Son du jour

Vidéo : KCIDY – Les gens heureux dansent

Avec Les gens heureux dansent, on tombe immédiatement sous le charme du sourire et de cette mélodie faussement sucrée de KCIDY. Pauline décompresse à défaut de déconfiner, son air d’autoroute ces temps-ci nous fait rêver. Un petite bouffée de départ en vacances, côtoyer des vrais gens et pas ceux qui ont fui à Varennes.
DaYTona - Ma seule héroine

[EXCLU] Vidéo : DaYTona – Ma seule héroïne

Il en faut en ces temps avilis de l’Allégresse pour illuminer les sourires. Alors on s’enfile une bonne dose d’héroïne avec DaYTona pour accompagner ce pseudo reconfinement qui conduit seulement les sirènes à l’usine.
Balthazar – Losers

Vidéo : Balthazar – Losers

Coïncidence ? Au lendemain d’annonces incohérentes les beaux belges de Balthazar sortent un nouveau titre, Loosers, pour annoncer leur cinquième album Sand à paraitre le 29 janvier.

Vidéo : Jur – En Stationnaire

Jur c’est Jur Domingo, chanteuse espagnole mais c’est aussi son compagnon, Julien Vittecoq et on vous le jure, Jur et leur Sangría nous enivrent et nous émoustillent en ces temps anxiogènes.
Frànçois & The Atlas Mountains - Coucou

Vidéo : Frànçois & The Atlas Mountains – Coucou

Tous les étudiants d’Histoire Géographie circa 1990 connaissent l’assomante banane bleue popularisée par Roger Brunet dans son dictionnaire critique, Les Mots de la géographie et oubliée depuis. Frànçois Mary aussi qui grâce à ce talisman se métamorphose en Pépito bleu.
Lachinos - Hang Tuah

Vidéo : Lachinos – Hang Tuah

Ils sont six Lachinos et nous inviten avec Hang Tuah à découvrir le Tejo, le sport traditionnel et désormais national de la Colombie qui consiste à lancer un disque de métal sur une cible qui pétarade une fois atteinte .
Odessey & Oracle - Je suis L'Endormie

Vidéo : Odessey & Oracle – Je suis L’Endormie

« Seulement, le tout-venant a été piraté par les mômes. Qu’est-ce qu’on fait ? On se risque sur le… bizarre ? Ça va rajeunir personne. » avoue Maître Folace. Avec Odessey & Oracle, on entre dans un pays de merveilles où Alice serait aussi le chapelier fou, le chat du Cheshire, Tweedledum et Tweedledee.