Juanita Stein – Snapshot

Troisième disque solo de Juanita Stein, Snapshot nous renvoie au début des années 2000, une époque où le Royaume-Uni avait le chic pour exporter une kyrielle de bons groupes.


A ce détail près que Juanita Stein n’est pas anglaise mais australienne. Native de Melbourne, Stein joue depuis 2004 dans les Howling Bells et a déjà enregistré deux disques solos. Snapshot a été enregistré à la suite du décès de son père. Ce dernier avait fait découvrir à sa fille le blues et le folk et avait joué un grand rôle dans la carrière de sa fille.
Enregistré avec Ben Hillier (Blur, Doves et des dizaines d’autres), Joel Stein, Evan Jenkins et Jimi Wheelwright, Snapshot emmène Mazzy Star à la plage avec les Thrills tout en se disant que la pluie de Liverpool est agréable.
En écoutant From Peace or Take It Or Leave It (évidemment), on se dit que c’était mieux avant.

Juanita Stein – Snapshot

You are a snapshot in my mind
All i can do is build the frame
Access the memory again

I call your name, no ones there
There’s no spell to ease the pain
Only a photograph remains

You are the dove, I’m the ground
There’s nothing else for me to do
I watch the storm clouds passing through

One by one, by one, we go
There’s no spell to ease the pain
Only the poetry remains

We’re only stardust, a moment in time
Out of our bodies, out of our mind
We’re only stardust, words on a page
I’m taking pictures, building the frame

You are a snapshot in my mind
All i can do is build the frame
Access the memory again

I call your name, no ones there
There’s no spell to ease the pain
Only a photograph remains

We’re only stardust, a moment in time
We’re only stardust, words on a page

Juanita Stein - Snapshot

Snapshot de Juanita Stein est disponible chez Nude Records.

Juanita Stein - Snapshot

Tracklist : Juanita Stein - Snapshot
  1. 1;2;3;4;5;6
  2. L.O.T.F
  3. Lucky
  4. Snapshot
  5. Hey Mama
  6. From Peace
  7. The Mavericks
  8. Reckoning
  9. Take It Or Leave It
  10. In The End

Juanita Stein – Snapshot
7/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Photos : Simple Minds @ Nuits de Fourvière | 10.07.2024

Photos : Simple Minds @ Nuits de Fourvière | 10.07.2024

Simple Minds ont plongé les Nuits de Fourvière dans un bain de jouvence pour un nouveau rêve d’or mâtiné de tubes qui ont fait lever les mains et retrouver la jeunesse des quinqua venus en nombre, en vie et en pleine forme.
Petervonpoehlmariemodianomarcdegroot

Peter & Marie

Capri ce n’est pas fini. Le couple Marie Modiano et Peter von Poehl sort leur deuxième album à quatre mains le 30 août chez Nest & Sound / Modulor. Capri. Ballad of the Spirits est gorgé de soleil et d’arrangements munificents.
Rome-anotherearlymorningsession

Tous les chemins…

Brûlée, c’est l’album caché de l’année. Oui, on aimerait qu’il y ait un peu plus de monde dans la Cabane comme l’on partage un grand cru avec ses amis. Comme l’on mange des ortolans en cachette.
Johncale-howweseethelight

Vidéo : John Cale – How We See The Light

John Cale sera t-il celui d’où viendra la lumière ? 82 ans au compteur comme Sir Paul, il balance une bombinette pop comme pourrait faire un jeunot qui déclare sa flamme pour la première fois.

Plus dans Chroniques d'albums

Mattlow-uneviecool

Matt Low – Une vie cool

Il y a des voix qui vous séduisent, vous enveloppent, vous rassurent. Matt Low sort son deuxième album après le formidable La ruée vers l’or, et Une vie cool est drôlement bath.
Lesmarquises-soleilsnoirs

Les Marquises : Fiat Lux

Avec Soleils Noirs, Les Marquises nous entraîne dans un archipel du bout du monde, un voyage au long cours en deux plages mystérieuses et fascinantes aux titres puissamment évocateurs, L’étreinte de l’aurore et Le sommeil du berger.
Karkwa Dans-la-seconde

Karkwa – Dans la seconde

Qui l’eût cru ? Karkwa revient dans la seconde, treize ans après Les Chemins de verre. Peu connue en France, la formation québécoise est la valeur sûre de la Belle Province avec des arrangements amples et une voix, celle amicale de Louis-Jean Cormier.
Imagecouv-abelk1-sk

AbEL K1 – AbEL K1

AbEL K1 dessine des trajectoires. Il en a dessiné beaucoup, à l’écart, pour celles qui les chantent, ou les tracent avec lui. De Pomme à Blondino. Et elles sont à chaque fois ciselées, tendues, presque émaciées. Sans déséquilibre. Des chevauchées sensibles, vers des endroits non bornés, qui pourraient tout aussi bien en être d’autres. Mais […]