Vidéo : Ghern – Beau Futur

Allez, demain c'est la rentrée, c'est méthode Coué ! Pendant que certains ministres désertent en pleine guerre et que l'on nous sort du chapeau les gentils lapins footballeurs exemplaires, nous, on écoutera Ghern et son Beau Futur.

« Il n’y a pas de futur à craindre à présent, il n’y a pas de futur, tout se passe en même temps ». La carte postale animée par Arthur Coulet inspirée de celles de l’Américain Curt Teich au début du XXe siècle. Ghern vient du Havre, sans doute davantage Queneau que Ruquier, mais surtout le regard au delà de l’Atlantique. Et comme l’écrit Paul Auster dans Moon Palace, « Une fois qu’on a goûté au futur on ne peut pas revenir en arrière. »

Ghern – Beau Futur

Discographie

Sur le boulevard le vent souffle
Sur les anciens remparts
De nos mémoires passées
Le tramway se dirige lentement vers la gare
Le temps ça n’existe pas

On ne saurait dire pourquoi
Tout arrive en même temps
Les vagues sur le brise-lames
Comme des bises sur la joue
Au bout de la jetée
Le temps ça n’existe pas

Ô futur mon beau futur
Autour de moi s’étend
Un monde sans futur
À craindre à présent
Ô futur mon beau futur
Resplendis comme avant
Il n’y a pas de futur
Tout se passe en même temps
Tout se passe en même temps

Et au café indifférent
Devant le beffroi
On devine le fracas
Du vase de Soissons qui se brise à l’instant
En 1000 fragments de rêve
Le temps ça n’existe pas
À croire ce garçon qui dit venir de Gênes
Et jure que s’il fait route avec ses caravelles
C’est pour accoster les Indes

Ô futur mon beau futur
Autour de moi s’étend
Un monde sans futur
À craindre à présent
Ô futur mon beau futur
Resplendis comme avant
Il n’y a pas de futur
Tout se passe en même temps
Tout se passe en même temps

Ô futur mon beau futur
Autour de moi s’étend
Un monde sans futur
À craindre à présent
Ô futur mon beau futur
Resplendis comme avant
Il n’y a pas de futur
Tout se passe en même temps
Tout se passe en même temps

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Ghern_(c)Querelle_1_WEB HD

5 questions à … Ghern

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Ghern a qui l’on prédit un beau futur avec son premier album prévu pour le printemps, enfin si on y arrive. […]
Ghern - En finir avec toi

Vidéo : Ghern – En finir avec toi

Contre mauvaise fortune bon cœur ? Jérome Ghern avec En finir avec toi s’offre une escapade dans le sud et évoque ces moments indicibles où tout se délite, où l’on sait que la fin est proche même si la fin n’a pas de fin.

Plus dans Son du jour

Dimon-pv

[EXCLU] Vidéo : Dimoné – PV

Dimoné pourrait avoir la médaille Fields des allitérations, être chevalier de l’ordre national des jeux de mots. Le piano de Jean Christophe Sirven suffit pour que ce démon de Dimoné glisse sa prose poétique dans les interstices de nos vies pour nous mettre à l’amende et nous faire sortir de la route.
Andrewbird-makeapicture

Vidéo : Andrew Bird – Make A Picture

Avec plus d’une vingtaine d’albums, Andrew Bird continue de se réinventer en creusant dans son dernier album, Inside Problems les affres de son intimité.
The Limiñanas & Areski Belkacem – La Musique

Vidéo : The Limiñanas & Areski Belkacem – La Musique

« La musique, c’est une femme, il faut la toucher au coeur, à l’âme. Et là, elle te donnera, si tu es là, si tu es toi ». Avec La Musique et la participation de l’icone Areski Belkacem, The Limiñanas hypnotise et fête en fanfard leur 20 ans.