Sortir du lit gâche ma journée entière. Bill Callahan, Bonnie "Prince" Billy et David Pajo reprennent le I love you de l'icône country Jerry Jeff Walker (Ridin' High, 1975) décédé en octobre dernier.

L’amour c’est parfois pisser dans le vent, on s’en prend plein la figure. Parfois cela fait atteindre des sommets, cela protège comme un manteau dans le froid ou devenir un cœur idiot qui fait trébucher.

I’ve been a fool, fool hearted, stumbled once or twice
You came and put me back on my feet
Patchin’ together all the busted pieces
Of everything that I’d broken runnin’ from me

I love you, yeah I love you

Some day we’re gonna travel far away
We’re gonna roll all the way to la Louisiana
Maybe we’ll just roll around in bed all day

I’d like to give you everything you’d want love
Diamond rings for every toe
Danglin’ earrings for your fingers
Big sparkling rocks for your nose

Been so long, coming through to you
Now it’s nice restin’ by your side
Seems like everything rolled in a nutshell
We got it all right here inside

Cause gettin’ out of bed just ruins my whole day
Besides that the way I heard babies are made

Jerry Jeff Walker – I Love You

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
2 réponses sur « Love Love Love »

Why are you using a Joni Mitchell painting on your site? I hope you got permission to do that.

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Will Vs Bill

Ils sortent chacun un disque en septembre, l’un vous donnera la pêche avec un titre joyeux et introspectif, Surrender qui pose pas mal de questions existentielles, l’autre avec une ode à la Lune pour mieux se retrouver vous procurera cette agréable douleur qui apaise les violentes solitudes de l’été.

Plus dans News

Elgruporenacimiento-lapolicia

La salsa du démon Eblis Alvarez !

Les Meridian Brothers font renaître El Grupo Renacimiento avec un onzième disque entre hommage et relecture endiablée qui vient de paraître chez Ansonia Records.
Lafurarnalds

Ólafur art thérapie

« Le monde entier est cruel à l’intérieur et cinglé en surface » déclare Lula Fortune dans Wild at Heart. Et il faut un coeur bien accroché pour ne pas sombrer dans le vague à l’âme et basculer par dessus le bastingage de la vie.
Wilco

No reservations for Yankee Hotel Foxtrot !

Il y a des chansons qui nous parlent instantanément. Reservations en est une, elle figure sur le classique de Wilco, Yankee Hotel Foxtrot paru en avril 2002 et réédité en version Deluxe et Super Deluxe le 16 septembre.
The wedding present

King David !

The Wedding Present avait profité de la crise sanitaire pour sortir, Locked Down & Stripped Back une session solaire dont David Gedge a le secret, 35 ans après Pete Best. Son duo avec Louise Wener (Sleeper) sur We Should Be Together nous avait émoustillé et renvoyé vers un passé où la vie était plus légere.