H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.

L’exercice est difficile pour ne pas écrire casse-gueule. Consacrer un album entier à des reprises de Leonard Cohen… En 1991, Les Inrockuptibles avaient dû réunir Nick Cave, les Pixies et Lloyd Cole (pour ne citer qu’eux) pour réussir l’exploit.
Épaulé par le Stranger Quartet (Pauline Denize, Mélie Fraisse, Lonny et Ysé Lallemant) et par Antoine Pinet, H-Burns reprend humblement douze chansons de Cohen et réussit à faire naître une nouvelle écoute de ces chansons.
H-Burns s’attaque à des cathédrales (The Partisan) et relit certaines chansons en conservant les effluves vocales de Cohen.
Respect absolu.

H – Burns feat. Lou Doillon – Goodbye

 

Discographie

Amants du petit jour
En baisers de velours
Cheveux éparpillés autour de nous
En tourbillons d’amour
Je sais l’on n’a rien inventé
Et d’autres avant se sont aimés
En pleine lumière ou cachés
Se sont souris comme on le fait
Ne parlons plus de cette histoire d’amour
Enchaîné, moi je pars
Pardonne-moi cet au revoir
Hey, that’s no way to say goodbye

Je n’en cherche pas une autre
Alors que j’erre comme un apôtre
En quête d’un coin qui soit nôtre
Où nous vivrons l’un pour l’autre
Comme ton amour m’accompagne
Le mien est près de toi ma femme
Mais voilà que mes idées changent
Ma tête est pleine de mélanges
Mais maintenant l’on se sépare
Chacun écrit son histoire
Pardonne-moi cet au revoir
Hey, that’s no way to say goodbye

Amants du petit jour
En baisers de velours
Cheveux éparpillés autour de nous
En tourbillons d’amour
Je sais l’on n’a rien inventé
Et d’autres avant se sont aimés
En pleine lumière ou cachés
Se sont souri comme on le fait
Ne parlons plus de cette histoire d’amour
Enchaîné, moi je pars
Pardonne-moi cet au revoir
Hey, that’s no way to say goodbye

Burns on the Wire de H-Burns sera disponible le 3 septembre 2021 chez M2L Music.
H- Burns -Burns The Wire

Tracklist : H-Burns - Titre album
  1. Chelsea Hotel
  2. Suzanne feat. Pomme
  3. Who By Fire
  4. The Partisan feat. Kevin Morby
  5. Famous Blue Raincoat
  6. Goodbye feat. Lou Doillon
  7. One Of Us Cannot Be Wrong
  8. There Is A War
  9. Avalanche feat. Bertrand Belin
  10. Passing Through
  11. So Long
  12. Marianne feat. Lou Doillon
  13. Bird on the Wire
H-Burns en concert.
DateLieuTickets
16/12/2021
H-Burns & The Stranger Quartet @ Théâtre Durance
Château-arnoux-saint-auban (FR)
Tickets
17/12/2021
H-Burns & The Stranger Quartet @ Théâtre Denis
Hyères (FR)
Tickets
09/01/2022
H-Burns & The Stranger Quartet @ La Sirène
La Rochelle (FR)
Tickets
11/01/2022
H-Burns & The Stranger Quartet @ Salle Nougaro
Toulouse (FR)
Tickets
15/01/2022
H-Burns & The Stranger Quartet @ Centre Culturel Jean Gagnant
Limoges (FR)
Tickets
22/01/2022
H-Burns & The Stranger Quartet @ L'Ombrière
Uzès (FR)
Tickets
11/02/2022
H-Burns & The Stranger Quartet @ Centre Culturel de Vichy
Vichy (FR)
Tickets
13/03/2022
H-Burns & The Stranger Quartet @ Le Trianon
Paris (FR)
Tickets

Dates de concerts fournies par Bandsintown

H-Burns – Burns on the Wire
10/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

H-Burns

Thanks for the show

Merci Arte pour ce concert capté le 7 juillet 2021 au festival Days Off. L’art de la reprise est difficile, celui de l’hommage encore plus. Renaud Brustlein bien entouré revisite Léonard Cohen avec amour et déférence en chantant les « Master Songs » du maître canadien.
Mattiel_annecy_brise glace_03sk

Photos : Mattiel & H-Burns @ Le Brise Glace, Annecy | 29.09.2019

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique. L’exercice est difficile pour ne pas écrire casse-gueule. Consacrer un album entier à des reprises de Leonard Cohen… En 1991, Les Inrockuptibles avaient dû réunir Nick Cave, les Pixies et Lloyd Cole (pour ne citer qu’eux) pour…
H-Burns

M. H-Burns

« Les mecs seuls sur scène sont les plus forts. » La preuve en a été faite avec Jason Molina à l’époque de Songs: Ohia. Et cette maxime est toujours vraie aujourd’hui grâce à Bill Callahan et Renaud Brustlein aka H-Burns. Auteur d’un des disques de l’année (Midlife), H-Burns est venu jouer ses belles chansons, accompagné de […]

Plus dans Chroniques d'albums

Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur. Vestale évanescente au milieu des villes mélancoliques, de territoires sauvages, fauves même… Et puis des ombres, des […]
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
Tar - Tar Box

Tar – Tar Box

En 1991, Nirvana décrochait le jackpot avec Nevermind, leur deuxième album. En 1991, Tar ne décrochait pas le jackpot avec Jackson, leur deuxième album. Passée à l’époque sous les radars de la presse européenne, la musique de Tar revient sur le devant de la scène avec un élégant coffret.
The Killers - Pressure Machine

The Killers – Pressure Machine

Entouré par Springsteen et par John Steinbeck, Brandon Flowers poursuit sa quête de la chanson parfaite et nous emmène dans les terres de son enfance.