Francesco Tristano – Idiosynkrasia

chronique : Francesco Tristano : Idiosynkrasia J'aurais bien aimé dire le plus grand bien de la nouvelle collaboration entre Francesco Tristano et Carl Craig, si vous lisez régulièrement mes chroniques vous aurez remarqué à quel point je peux faire preuve de manque d'objectivité dès qu'il est question du talentueux musicien de Detroit et mon admiration pour lui est parfois sans limite.

Francesco Tristano

Pourtant force est de constater que la sauce ne prend pas. Attention, cet album n’est pas raté loin s’en faut, il lui manque juste un je-ne-sais-quoi qui lui aurait permis d’entrer dans la cour des grands. Le principal défaut de ce disque est de ne pas clairement se positionner, on navigue entre électro, musique classique contemporaine et divagations jazzy mais à force de vouloir ratisser large le pianiste luxembourgeois s’égare et ne sait plus trop sur quel pied danser. A cet égard, son premier album « Not for Pianos » était nettement moins brouillon et plus structuré. Son projet Aufgang, plus rentre-dedans et énergique me parle beaucoup plus. Comme je ne suis pas un grand fan du démolissage en règle des artistes qui innovent, je ne vais pas m’étendre pendant des lignes et vous laisse le soin de vous faire une idée par vous-même. Nul doute que vous serez nombreux à aimer ce disque.

Discographie

Cela pourrait vous intéresser

Theo Parrish : Falling Up Remaster 2013

Theo Parrish : Falling Up Remaster 2013

Theo Parrish, bien que n’étant pas natif de Detroit a son nom étroitement lié à la scène bouillonnante de la Motor City depuis une vingtaine d’années pour le versant house.
Francesco Tristano : bachCage Video Remix

Francesco Tristano : bachCage Video Remix

Francesco Tristano dont on peut retrouver la récente prestation en compagnie de Carl Craig et Moritz Von Oswald pour la réouverture de la Gaité Lyrique sur le site d’Arte a sorti un nouvel album aux confins de la musique contemporaine et classique « bachCage » qui fait se rencontrer le compositeur baroque et l’américain adepte d’expérimentations dont […]

LCD Soundsystem : Throw

James Murphy et sa bande aiment au gré de leurs concerts distiller un peu de la musique d’autres artistes qui sont une source d’inspiration. Ainsi, « Throw », initialement sorti en 1994 bénéficie d’une reissue toujours sur Planet E. DiscographiesCarl Craig ★ LCD Soundsystem

Plus dans Chroniques d'albums

Jana Horn

Jana Horn – Optimism

On avait découvert cette voix sublime avec une invitation, Go on / Move your body. On avait évoqué Duras en écoutant la première fois son formidable Optimism. On revient sur ce disque qui depuis ne quitte plus nos oreilles et notre cœur de midinette.
Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur.
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.