Cabaret Frappé 2011
C’est déjà l’été et les premiers festivals. On entend déjà les recalés de l’euro-million se plaindre des tarifs prohibitifs de certains concerts et des programmations photocopiées. Petit focus sur trois évènements Rhône alpin où vous pourrez vous en mettre plein les esgourdes sans dépenser un cents.

Commençons par la Haute Savoie et un plateau non pas de fromages mais d’artistes de première qualité à Musiques en Stock du 6 au 8 juillet à Cluses. Un cocktail unique et explosif de jeunes pouces et de vieux briscards, jugez plutôt. Le mercredi 6 juillet verra se côtoyer The Clocks, Western Chocolat, Hednoka et Winston McAnuff & The Bazbaz Orchestra. Le jeudi 7 juillet sera encore plus éclectique avec Kemical Kem, Rodolphe Burger en trio, True Live et Asian Dub Foundation. On poursuivra le vendredi 8 juillet par The Black Flowers, Corleone et My Little Cheap Dictaphone et on terminera en beauté le samedi 9 juillet avec Jim Yamouridis, Joseph d’Anvers, Sophie Hunger et Yann Tiersen tout cela en se ruinant seulement en bières et tartiflettes à la buvette.

Plus de précisions sur le site de Musiques en Stock.

Le Cabaret Frappé à Grenoble du 23 au 29 juillet propose entre autres tous les soirs du festival des concerts gratuits dans son kiosque à musique bucolique.

Là encore, une programmation de grande qualité pour les béotiens qui pourront découvrir le 23 juillet le rythm’n’blues bouge ton boule de The Buttshakers :

http://youtu.be/dVUjQasaNeI

et la voix envoûtante de la beauté kabyle Djazia Satour :

Le 25 juillet sera une soirée revival avec les grenoblois de Towerbrown échappés du swinging London :

Mais la soirée immanquable et toujours GRA-tuite, verra se succéder le 26 juillet Le Prince Miiaou, chat beauté qui ne craint pas l’eau froide :

Et le Passenger australo-greco-auvergnat à la voix d’outre monde Jim Yamouridis dans son tour Alpin :

Le 27 juillet ce sera autour de Sly & The Gayz d’enflammer le kiosque :

accompagné par la tribus Ramolli mais pas ramollo, 4 frères, Jésus, Bernardo (tu es stone ?), Jacky et Nano, The 1234, adepte du Doo (doux ?) – Punk :

Puis le 28 juillet se percuteront deux univers, HK & les Saltimbanks, Citoyen(s) du monde, zélateur d’un patchwork musical et militant :

et la Kor(h)armonie sereine de Stranded Horse :

Enfin, le 29 juillet les congo-belges Hoquets et leur punk funk joué sur des instruments de guingois :

Bien sûr pour sa 13ème édition, le Cabaret Frappé propose aussi des concerts payants avec en vedette Cocorosie, Chris Bailey & H-Burns, Birdpen, The Boxer Rebellion et bien d’autres…

Dernier coup de projecteur sur le festival pas pareil, les Invites de Villeurbanne près de Lyon, entièrement gratuit, qui mêle 16 concerts à 35 spectacles de rue. Une des spécificités du festival est de faire participer plus de 600 habitants à la création d’oeuvre, de décors dans l’espace public. Les Invites 2011 ont lieu du 15 au 18 juin et permettent à tout un chacun d’aller à la rencontrer des artistes. Quelques évènements à ne pas rater, la carambolage attendu entre le groupe de dub lyonnais High Tone et la compagnie de rue villeurbannaise, KompleXKapharnaüm dans un concert déambulatoire et totalement Fool offrant aux artistes une scène de 1,5 km et un écran de 3 km le samedi 19 juin dans le centre ville. Pêle mêle, Ne pas manquer également la tellurique Anna Aaron moins branchouille que la diva Calvi le vendredi 17 juin, le bidouilleur chapeauté Chapelier Fou et ses merveilles de sons échappés de l’autre côté du miroir le jeudi 16 juin, le kaléidoscope niçois qui ne raconte pas de salade, Quadricolor le samedi 18 juin, les coeurs sur tricycle qui invitent à regarder au delà des apparences avec le Staff Benda Bilili le jeudi 16 juin ou encore les Tête Raides toujours bien pleine depuis 20 ans le vendredi 17 juin…
Tout est fratuit et graternel… Gratuit et fraternel, bref convivial. Tous les autres artistes sont à découvrir sur le site des Invites.

Alors que vous soyez vacancier en crocs ou ‘buronier’ en RTT, venez profiter de ces soirées gratuites, loin des barnums médiatiques, des grandes messes menées par des artistes qui zappent de festival en festival…