Helluvah – As We Move Silently

Helluvah – As We Move Silently
A peine son premier album Emotion Pills sorti, on comparait Camille Warmé a.k.a Helluvah à Shannon Wright et/ou P.J Harvey. C’est parce qu’aucune des trois ne fait du rock de mauviette. Helluvah revient le 12 Octobre avec son second opus : As We Move Silently. Le premier single éponyme sortait il y a quelques mois. Et si vous l’aimiez, c’est plutôt une bonne nouvelle, parce que ce n’est même pas le meilleur morceau de l’album.

Helluvah

Entre rondeur et sécheresse des arrangements, Helluvah envoie des mélodies directes et sans chichis, sans détours inutiles. Jamais complètement tristes, jamais complètements joyeux, c’est une rage certaine qui traverse les morceaux d’Helluvah, une urgence (Kids On Crash) et une nostalgie parcourue de la naïveté de l’enfance et de l’adolescence. Avec cet album, Helluvah nous montre qu’elle aime les dualités. Un exemple ? Le sombre et saturés Don’t Put Me In A box relevé de petites notes délicates, naïves et enfantines, Santa Fe offre une jolie échappée en forme de mélodie fraiche et presque pop, mais toujours emprunte d’une certaine noirceur, Song For Lucian est une ballade cristalline…

Discographie

Helluvah injecte une jolie dose d’aspérités dans ses mélodies décharnées, sans oublier une bonne poignée d’implication et de sentiment qui rendent les chansons de Patriarkill si poignante. Bref, je vais me la faire à la Helluvah et chroniquer sans détour : c’est un album vraiment cool, une belle réussite.

Discophage et habituée des salles parisiennes, Queen Mafalda donne son avis, surtout si on ne le lui demande pas.
Vous avez aimé ? Partagez !
1 réponse sur « Helluvah – As We Move Silently »

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Helluvah - La Fête

[EXCLU] Helluvah – La Fête

Helluvah en français ! Non vous ne rêvez pas ! Pour Orelsan, La fête est finie. Pour Helluvah, elle se prolonge jusqu’à l’ivresse au bout de la nuit.
Contre Coups 2015

Femmes, femmes, femmes !

On ne doit jamais battre une femme – même avec une fleur ! disait Jean Anouilh . Le projet, intitulé Contre Coups, réunit 12 femmes artistes qui chantent contre les violences faites aux femmes. La compilation digitale de 13 titres éclectiques (rock, électro, rap, pop, variété, folk…) sera disponible en ligne le 25 novembre 2015, […]
clip : Helluvah – Santa fe BobX Remix

clip : Helluvah – Santa fe BobX Remix

BobX remix Santa Fe extrait de As We Move Silently d’Helluvah et il l’appelle Dance Ta Fe. BobX est déjà celui qui avait réalisé le second Album d’Helluvah. DiscographieHelluvah

Helluvah reprend les Ramones

C’est une histoire de calendrier, les compils de Noel vont pointer le bout de leur nez. Ocean Music sort la sienne, 7 Wishes For Christmas, qui comme sont nom l’indique contient sept reprises de saisons, mais qui pour le plus grand plaisir de nos oreilles, déroge à la sacro-sainte règle des carillons et des mélodies […]

Plus dans Chroniques d'albums

Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur. Vestale évanescente au milieu des villes mélancoliques, de territoires sauvages, fauves même… Et puis des ombres, des […]
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.
Tar - Tar Box

Tar – Tar Box

En 1991, Nirvana décrochait le jackpot avec Nevermind, leur deuxième album. En 1991, Tar ne décrochait pas le jackpot avec Jackson, leur deuxième album. Passée à l’époque sous les radars de la presse européenne, la musique de Tar revient sur le devant de la scène avec un élégant coffret.