Graham Coxon – A + E

Graham Coxon - A + E
L'année 2012 devrait être plus que chargée pour la taupe : Blur semble de nouveau sur les rails avec un album produit par William Orbit et une apparition live lors des Brit Awards. Graham Coxon, stakhanoviste éclectique, lance son huitième album solo.

Graham Coxon

On peut reprocher beaucoup de choses aux gugusses de Blur mais on peut surtout louer leur goût prononcé pour le travail. Depuis que le groupe est rentré en léthargie plus ou moins volontaire, Albarn et Coxon ont enchaîné les projets avec plus ou moins de succès. Disons qu’Albarn a tout récolté… Quant au bel Alex James, il a récolté un British Cheese Award grâce à ses activités agricoles. Tout va bien Madame la Marquise.

2012, huitième album solo de Graham Coxon. Le temps passe…
Il quitte la veine de Doherty (The Spinning Top, complétement foiré) et rebranche les potards. L’intoxication alimentaire dont il a été victime en Écosse en 2009 avec Blur lui ont donné faim et le titre multiforme de cet album (Accident + Emergency est une des significations selon lui).

Discographie

Il semblerait que le Coxon soit de nouveau en forme comme à l’époque bénie  de The Golden D.
Advice et City Hall servent de passe-plat rugueux à What’ll It Take, premier extrait, qui pourrait permettre à Ryan Golsing de vivre sans cure-dent dans Drive.
Seven Naked Valley, clin d’œil implicite aux heures victoriennes et victorieuses de Blur, envoie tout valser avec cette basse claquante, pilier du disque.

Graham Coxon. est un tueur quand il regarde vers l’Amérique. Il s’est penché sur les trottoirs cradingues de New York et sur les soirées nauséabondes. Knife in The Cast et Bah Singer font carrément flipper avec une basse terrifiante. Cet album, monstre sans tête, est redoutable.
Mais Tonton Coxon n’est pas un vrai méchant. L’ultime titre de ce sombre voyage ressemble à ce qu’on a déjà connu avec lui: une pop song bien troussée qui pue le fish and chips et les effluves de bière.

Après avoir accordé les guitares pour Doherty (il en avait besoin) et Weller (il n’en avait guère besoin), Graham Coxon pense de nouveau à lui et balance un album compact et diablement inspiré. Une franche réussite.

Graham Coxon – A+E Trailer 1

https://www.youtube.com/watch?v=rw0Ni2JolwI

Graham Coxon – A+E Trailer 2

https://www.youtube.com/watch?v=pl734jaCM8Q

Graham Coxon – A+E Trailer 3

https://www.youtube.com/watch?v=dFsLCMh7yJU

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

clip : Graham Coxon – What’ll It Take

clip : Graham Coxon – What’ll It Take

Un clip bien monté pour ce What’ll It Take, premier extrait du nouvel album de Graham Coxon. 85 fans de 22 pays ont envoyé des bouts de vidéos pour illustrer ce titre joyeux et dansant dans un kaléidoscope potache et foutraque : « What’ll it take to make you people dance » !
Graham Coxon

Interview de Graham Coxon

Nous avons rencontré Graham Coxon avant son concert au Zénith, d’abord en première partie pour présenter son travail sur ‘The Spinning Top’, puis en tant que guitariste de Peter Doherty.
Peter Doherty, Zenith, Paris, 05-10-2009

Graham Coxon & Peter Doherty au Zénith de Paris + Guests

Peter Doherty se produisait en solo le 5 octobre au Zénith après deux dates françaises (à Toulouse et Perpignan) pour la tournée de son premier album solo Grace/Wastelands. Mais avant de mériter le grand Peter, les fans ont été présentés à trois différentes premières parties de concert : Roses Kings Castles, Dot Allison et Graham […]

Plus dans Chroniques d'albums

Jana Horn

Jana Horn – Optimism

On avait découvert cette voix sublime avec une invitation, Go on / Move your body. On avait évoqué Duras en écoutant la première fois son formidable Optimism. On revient sur ce disque qui depuis ne quitte plus nos oreilles et notre cœur de midinette.
Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur.
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.