clip : Beirut – The Rip Tide

Beirut - The Rip Tide
C'est pas l'homme qui prend la mer, c'est la mer qui prend l'homme, tatatin... C'est enfin l'été, on peut goûter aux joies du nautisme avec Beirut et son Rip tide et ce clip qui irradie comme un tableau de Turner et qui va faire couler beaucoup d'encre...

Beirut

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Beirut - No No No

Beirut – No No No

Il aura donc fallu quatre ans à Zach Condon, le maître à déprimer de Beirut pour donner une suite à l’album de la renaissance qu’est The Rip Tide. Attention, avec Beirut, on ne triche pas. Soit on touche le firmament (le divin Gulag Orkestar et l’excellent The Rip Tide) soit on se vautre comme ce […]

Plus dans Son du jour

Martin Luminet – Revenir

Vidéo : Martin Luminet – Revenir

Martin Luminet n’est pas un saint, il refuse de donner son manteau ou peut être sa camisole. Car on est tous un peu prisonnier des souvenirs et l’on voudrait Y revenir comme l’écrivait Dominique Ané, souvent.
Trumpets of Consciousness – Is Everything Past ?

Vidéo : Trumpets of Consciousness – Is Everything Past ?

Trumpets of Consciousness c’est de la pop à pochette, de la pochette à pop. On avait adoré les deux premiers albums alors on est impatient d’être le 18 novembre pour découvrir Failicità chez Le Pop Club Records et Echo Orange.