DJ Sprinkles – Queerifications & Ruins

DJ Sprinkles - Queerifications & Ruins
Il y a des artistes vers lesquels nous nous sentons inexorablement attirés voire liés. Pour moi ils sont une poignée de créateurs dont je pourrai acheter la musique les yeux fermés tant ma confiance en leur musique est inébranlable.

DJ Sprinkles

Terre Thaemlitz fait partie de ces gens envers lesquels j’ai un penchant qui ne se dément pas. DJ Sprinkles pourrait se lancer dans l’Euro-Dance la plus cheesy je pense que j’aimerai encore.
Avec son dernier album qui compile des remixes divers et variés réalisés entre 2010 et 2013 nous sommes bien loin de la daube infâme au kilomètre que l’on peut entendre ici et ailleurs. Plutôt ailleurs en ce qui me concerne car il semblerait qu’ici la musique se soit figée dans le temps…
Terre Thaemlitz avec son dernier disque nous plonge une fois encore dans la deep-house la plus sublime qui soit. C’est bien simple, si vous ne dansez pas en écoutant ce disque c’est que vous êtes déjà morts. Sa musique nous évoque une époque révolue qui sent bon les clubs louches remplis de drags plus folles les unes que les autres, une époque remplie de drogues.

Area – Bourbon Skies

Discographie

Ducktails – Letter Of Intent

Hard Ton – Food Of Love

Adultnapper – Low Point On High Ground

Tracklist
CD 1

  1. June – Lost Area (DJ Sprinkles’ Empty Dancefloor original version)
  2. June – Lost Area (DJ Sprinkles’ Lost Dancefloor original version)
  3. Hard Ton – Food Of Love (Sprinkles’ Dubberama)
  4. Marco Bernardi – Klinsfrar Melode (Sprinkles’ Deeperama)
  5. Hardrock Striker – Motorik Life (DJ Sprinkles’ Mountain Of Despair)
  6. Corbie – Arktika (Sprinkles’ Deeperama)
  7. Oh, Yoko – Seashore (Sprinkles’ Ambient Ballroom)

CD 2

  1. Parallax Beat Brothers – Exhalation (DJ Sprinkles’ Deep Breath mix)
  2. Matt Tolfrey – Encarta (Sprinkles’ Micro Soft dub)
  3. Kuniyuki – Between Shadow And Lights (Sprinkles’ Lights Out dub)
  4. Ducktails – Letter Of Intent (Sprinkles’ Post Script)
  5. Adultnapper – Low Point On High Ground (Rock Bottom mix)
  6. Area – Bourbon Skies (St. Petersburg Three-Four Blues)
  7. Jorge C. – A Little Beat (The World Is Ova megamix)

DJ Sprinkles – Queerifications & Ruins
8/10

Cela pourrait vous intéresser

DJ Sprinkles - Where dancefloors stand still

DJ Sprinkles – Where dancefloors stand still

Terre Thaemlitz aime à raconter qu’une des légendes de la House Nation est que les clubs sont un oasis à la souffrance mais pour lui bien au contraire la souffrance est ici avec nous. Nous avons chacun une perception bien différente de ce à quoi doit ressembler le club idéal. DJ Sprinkles nous en délivre […]

Skylax 117 & 118

En cet hiver glacial en Europe Skylax Records nous gâte une fois encore en sortant deux pépites signées Terre Thaemlitz. DiscographieTerre Thaemlitz
chronique : DJ Sprinkles presents Kami-Sakunobe House Explosion

DJ Sprinkles presents Kami-Sakunobe House Explosion

L’actualité de Terre Thaemlitz est chargée en cet automne qui s’annonce puisque Skylax Records l’excellent label qui s’obstine à dénicher d’obscures pépites ressort l’un de ses projets sorti initialement en 2006 : K-S.H.E (Kami-Sakunobe House Explosion) sur Comatonse Recordings. Le E.P. s’intitule sobrement « House Explosion 1 » et c’est encore une fois une house […]
Terre Thaemlitz

Interview : Terre Thaemlitz

Est-il encore nécessaire de présenter Terre Thaemlitz ? Touche-à-tout de génie, fondateur du label Comatonse, il se définit lui-même ni homme, ni femme ni même homosexuel, son positionnement transgenre ne cesse de nous interroger. Il devait se produire à la Machine du Moulin Rouge en avril dernier, le label le représentant en France nous avait […]

Plus dans Chroniques d'albums

Apparitionduvisagedebelalugosisurunetranchedesalami

Comelade : ô lâches, soyez fous !

Et si le disque de 2022 était un disque instrumental et barré dont Pascal Comelade a le secret, ironiquement intitulé Le non-sens du rythme ?
Stephaneicher-odeartworkbysylviefleuryphotobyannikwetter

Stephan Eicher – Ode

Il n’y a pas d’ami comme Stephan Eicher. A chaque disque il nous offre une balade dans son dédale sentimental, ses étranges paysages, ses constructions impossibles.
Bastien Devilles - Remonter le courant

Bastien Devilles – Remonter le courant

On connaissait Daredevil, voilà Bastien Devilles que l’on peut écouter les yeux fermés d’autant plus que les mots sont de Brigitte Giraud, futur prix Goncourt avec Vivre vite.