Voyage immobile avec Ólafur Arnalds

Ólafur Arnalds - For Now I Am Winter
Avec Ólafur Arnalds la terre de glace rencontre la terre de feu, l'électro devient classique.

Lunaire mais pas lunatique, Ólafur Arnalds propose une expérience unique, un voyage musical stratosphérique qui vous bouleversera les sens sans lunettes 3D et star caféinée. Il a sorti un bijou en février dernier et même si l’hiver n’est pas encore là, il est urgentissime de réécouter For Now I Am Winter, véritable symphonie du cœur et de ses pulsations. L’Islande n’en finit plus d’expectorer des magiciens des sons de ses geysers majestueux. Artiste rare, il fait une courte étape en France ce mercredi 13 novembre à L’Epicerie Moderne de Feyzin près de Lyon et au Festival Les Boréales de Caen le vendredi 22 novembre après avoir subjugué le Café de la Danse en mai dernier.

La première partie sera assurée par la fée verte et rousse Joe BeL que l’on connait bien en terre lyonnaise qui prépare un deuxième album et qui sera en concert au Le Marché Gare le 21 novembre.

Discographies

L’Epicerie Moderne inaugure en marge du concert d’Ólafur Arnalds une exposition mêlant photographie, vidéo, dessin et installation bien nommée, Voyage – Intime à l’initiative de l’association Art-Tripping, véritable shaker artistique.

Art-Tripping a lancé un appel à projet pour la biennale de Lyon 2013. Le thème général est autour de trois aspects du voyage : l’intime, l’absurde, l’ultraréalité. 72 artistes ont déposé un dossier et 24 artistes ont été retenus.

A L’Epicerie Moderne, Art-Tripping a souhaité exposer l’Intime dans ce lieu de passage avec Adrienne ARTH, Anne SEDEL, Arnaud BRIHAY, Arno BRIGNON, Sandra MATAMOROS, Sarah BATTAGLIA, Séverine COQUELIN et Stefano MARCHIONINI.

Ólafur Arnalds

Ólafur Arnalds - For Now I Am Winter

Ólafur Arnalds – Full Performance (Live on KEXP)

Joe BeL

Joe BeL – In Chains (Session acoustique)

Joe BeL – Stronger (Passerelle du College Session)

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Fondamental instrumental

Trois titres, trois univers, trois pianos. Partick Watson, Albin de la Simone et Ólafur Arnalds nous ravissent sans paroles mais toujours avec énormément d’émotions. « Et c’est mieux ? non ? »
RY X & Ólafur Arnalds - Oceans

Vidéo : RY X & Ólafur Arnalds – Oceans

Le monde devenant fou dans un pays prétendument démocratique où des lycéens sont matraqués à Bordeaux, d’autres sont marqués au feutre à Libourne, où l’on peut tout dire et surtout n’importe quoi, on remercie RY X et Ólafur Arnalds pour ces 5 minutes 39 secondes de douceur.

Plus dans News

Le SuperHomard

En avoir encore avec Maxwell Farrington & Le SuperHomard

Envie de faire la roue dans la futaie ? De ne pas être le dindon de la farce du temps qui passe ? De baguenauder dans la nature pour un badinage musical ? Alors il faut écouter le nouvel EP de Maxwell Farrington & Le SuperHomard, I Had It All et vous aurez tout !
Rover

Rover a du cœur !

Wicked Game a fait irruption dans nos vies avec Sailor au volant et Lula le vent dans les cheveux entre incendie et sa sorcière de mère. Depuis ce titre hante les fins de soirées alcoolisées et a été repris maintes fois. C’est le tour du bon géant Rover.
Lonny – Le Goût de l’Orge

La caresse de l’ivresse

Non, Le Goût de l’Orge n’est pas une ode aux buveurs de bière. Et pourtant. On se fabrique parfois du chagrin après quelques pintes.
Moondog

In the Moondog’s world

Samedi 14 mai à 20h sur la Grande Scène de l’Opéra de Lyon aura lieu un moment magique unique, un concert se faisant rencontrer Louis T. Hardin alias Moondog avec entre autres, John Greaves, Bertrand Belin, Borja Flames, Melaine Dalibert, David Sztanke, Olivier Mellano, Midgets! ou encore Gavin Bryars.