Catégories
Chroniques d'albums

H-Burns – Night Moves

H-Burns - Night Moves

Passons à confesse de suite. Malgré les bons papiers du collègue Gui Mauve, je n’avais jamais écouté ce groupe.
Et puis par le plus grand hasard, je suis tombé sur Nowhere to Be, le premier single de Night Moves. Conséquence immédiate, je suis tombé amoureux de cette chanson. Comment faire autrement ? Qui peut résister à cette magnifique chanson ? Personne.

Enfin, savoir que Rob Schnapf a produit ce disque ajoute un zeste de curiosité à l’affaire.
La déception n’est pas au rendez-vous. Au contraire.
Avec Night Moves, on tient entre ses mains le cousin éloigné d’un disque de Cat Power habité par le fantôme de Smith et l’ombre de Granduciel. Et on en tombe à la renverse.

H-Burns

Qu’est-il arrivé au leader des H-Burns, Renaud Brustlein ?
Une rupture ? Des ruptures ? Une dépression ? Une impression se dégage de suite à l’écoute de son nouveau disque : quelle élégance !

H Burns – Nowhere To Be

Discographie

Le niveau des compositions de Night Moves est diablement élevé. Avec une boite à rythmes et quelques cordes, le type tricote délicatement des pop songs qui frôlent la perfection (Silent Wars).
Ce n’est pas la même personne qui a écrit Off The Mapp et Night Moves ? Si si.
Il se dégage de l’odyssée californienne de ce garçon un disque somptueux aux parfums surannés.
Wolves et Signals sont des monstres de mélancolie qui vont faire pleurer les gens les plus heureux du monde. Quant à Night Moves, elle viendra donner le coup de grâce.
Qu’on ne vienne pas se plaindre! Les effets dévastateurs de ce beau disque nous ont été annoncés avec sa pochette.
Rajoutez aux compositions de Brustlein la mise en scène de Rob Schnapf et vous obtenez un disque qui vous fait naviguer dans Los Angeles à la tombée de la nuit. Le soleil se couche, les ombres commencent à se dessiner et Brustlein se met à chanter: Bang bang you’re dead!

Tracklist : H-Burns - Night Moves
  1. Nowhere to be
  2. Through the radar
  3. In the wee hours
  4. Silent Wars
  5. Night Moves
  6. Big Surprise
  7. Wolves
  8. Radio Buzzing
  9. Signals
  10. Too much hope
  11. Holding back

Night Moves sortira le 27/01/2015 (Vietnam/Because Music).
H-Burns sera en tournée les :

  • 05.02.15 : BIG BAND CAFE à Hérouville St Clair (Caen).
  • 06.02.15 : Festival Folk en scène à Donges.
  • 20.02.15 : L’Abordage à Evreux.
  • 19.03.15 : La Maroquinerie à Paris.
  • 18.04.15 : Festival Faveurs du printemps au Théâtre Denis à Hyères.
  • 24.04.15 : Carte Blanche – La Belle Électrique à Grenoble.

H-Burns – Night Moves
9/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.
H-Burns

Thanks for the show

Merci Arte pour ce concert capté le 7 juillet 2021 au festival Days Off. L’art de la reprise est difficile, celui de l’hommage encore plus. Renaud Brustlein bien entouré revisite Léonard Cohen avec amour et déférence en chantant les « Master Songs » du maître canadien.
Mattiel_annecy_brise glace_03sk

Photos : Mattiel & H-Burns @ Le Brise Glace, Annecy | 29.09.2019

Passons à confesse de suite. Malgré les bons papiers du collègue Gui Mauve, je n’avais jamais écouté ce groupe. Et puis par le plus grand hasard, je suis tombé sur Nowhere to Be, le premier single de Night Moves. Conséquence immédiate, je suis tombé amoureux de cette chanson. Comment faire autrement ? Qui peut résister à cette magnifique chanson ?…
H-Burns

M. H-Burns

« Les mecs seuls sur scène sont les plus forts. » La preuve en a été faite avec Jason Molina à l’époque de Songs: Ohia. Et cette maxime est toujours vraie aujourd’hui grâce à Bill Callahan et Renaud Brustlein aka H-Burns. Auteur d’un des disques de l’année (Midlife), H-Burns est venu jouer ses belles chansons, accompagné de […]
H-Burns feat. Kate Stables - Sister

This is the hit : H-Burns & Kate Stables

Il y a des duos de pure convenance pour faire joli sur les disques d’artistes en mal d’inspiration. E il y a des duos de pure connivence où deux artistes vous saisissent d’émotion. C’est évidemment le cas pour ce Sister d’H-Burns et Kate Stables.

Power to H-Burns !

Du 3 au 13 juillet 2019 se tiendra la dixième édition du festival Days Off avec une belle programmation. On pourra aller voir Kraftwerk 3D, Thom Yorke, Charlotte Gainsbourg, Cat Power, Jónsi (Sigur Rós) et bien d’autres. Et on ne cache pas notre impatience pour le concert Cat Power le 4 juillet 2019. La première […]

Plus dans Chroniques d'albums

Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.
Tar - Tar Box

Tar – Tar Box

En 1991, Nirvana décrochait le jackpot avec Nevermind, leur deuxième album. En 1991, Tar ne décrochait pas le jackpot avec Jackson, leur deuxième album. Passée à l’époque sous les radars de la presse européenne, la musique de Tar revient sur le devant de la scène avec un élégant coffret.
The Killers - Pressure Machine

The Killers – Pressure Machine

Entouré par Springsteen et par John Steinbeck, Brandon Flowers poursuit sa quête de la chanson parfaite et nous emmène dans les terres de son enfance.
Vikken

Vikken – Joie

Vikken et sa Joie ont tous deux le sens de la débâcle. Un côté Charlie Chaplin de la folle déprime, face à une grosse machinerie bête et informe, qui fixe, qui normalise, qui nécessairement finit par s’emballer, et qui ne s’arrête plus, et qui envoie valser en l’air à grands coups de beats électro tout […]
Francis Lung - Miracle

Francis Lung – Miracle

L’ex-membre de WU LYF a bien fait de nommer son nouveau disque Miracle. Les 13 (tiens tiens, ce nombre..) chansons font de nouveau croire en lui.