Catégories
Chroniques d'albums

H-Burns – Night Moves

H-Burns - Night Moves

Passons à confesse de suite. Malgré les bons papiers du collègue Gui Mauve, je n’avais jamais écouté ce groupe.
Et puis par le plus grand hasard, je suis tombé sur Nowhere to Be, le premier single de Night Moves. Conséquence immédiate, je suis tombé amoureux de cette chanson. Comment faire autrement ? Qui peut résister à cette magnifique chanson ? Personne.

Enfin, savoir que Rob Schnapf a produit ce disque ajoute un zeste de curiosité à l’affaire.
La déception n’est pas au rendez-vous. Au contraire.
Avec Night Moves, on tient entre ses mains le cousin éloigné d’un disque de Cat Power habité par le fantôme de Smith et l’ombre de Granduciel. Et on en tombe à la renverse.

H-Burns

Qu’est-il arrivé au leader des H-Burns, Renaud Brustlein ?
Une rupture ? Des ruptures ? Une dépression ? Une impression se dégage de suite à l’écoute de son nouveau disque : quelle élégance !

H Burns – Nowhere To Be

Le niveau des compositions de Night Moves est diablement élevé. Avec une boite à rythmes et quelques cordes, le type tricote délicatement des pop songs qui frôlent la perfection (Silent Wars).
Ce n’est pas la même personne qui a écrit Off The Mapp et Night Moves ? Si si.
Il se dégage de l’odyssée californienne de ce garçon un disque somptueux aux parfums surannés.
Wolves et Signals sont des monstres de mélancolie qui vont faire pleurer les gens les plus heureux du monde. Quant à Night Moves, elle viendra donner le coup de grâce.
Qu’on ne vienne pas se plaindre! Les effets dévastateurs de ce beau disque nous ont été annoncés avec sa pochette.
Rajoutez aux compositions de Brustlein la mise en scène de Rob Schnapf et vous obtenez un disque qui vous fait naviguer dans Los Angeles à la tombée de la nuit. Le soleil se couche, les ombres commencent à se dessiner et Brustlein se met à chanter: Bang bang you’re dead!

Tracklist : H-Burns - Night Moves
  1. Nowhere to be
  2. Through the radar
  3. In the wee hours
  4. Silent Wars
  5. Night Moves
  6. Big Surprise
  7. Wolves
  8. Radio Buzzing
  9. Signals
  10. Too much hope
  11. Holding back

Night Moves sortira le 27/01/2015 (Vietnam/Because Music).
H-Burns sera en tournée les :

  • 05.02.15 : BIG BAND CAFE à Hérouville St Clair (Caen).
  • 06.02.15 : Festival Folk en scène à Donges.
  • 20.02.15 : L’Abordage à Evreux.
  • 19.03.15 : La Maroquinerie à Paris.
  • 18.04.15 : Festival Faveurs du printemps au Théâtre Denis à Hyères.
  • 24.04.15 : Carte Blanche – La Belle Électrique à Grenoble.
H-Burns – Night Moves4.5
9/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

H-Burns

M. H-Burns

« Les mecs seuls sur scène sont les plus forts. » La preuve en a été faite avec Jason Molina à l’époque de Songs: Ohia. Et cette maxime est toujours vraie aujourd’hui grâce à Bill Callahan et Renaud Brustlein aka H-Burns. Auteur d’un des disques de l’année (Midlife), H-Burns est venu jouer ses belles chansons, accompagné de…
H-Burns feat. Kate Stables - Sister

This is the hit : H-Burns & Kate Stables

Il y a des duos de pure convenance pour faire joli sur les disques d’artistes en mal d’inspiration. E il y a des duos de pure connivence où deux artistes vous saisissent d’émotion. C’est évidemment le cas pour ce Sister d’H-Burns et Kate Stables.

Power to H-Burns !

Du 3 au 13 juillet 2019 se tiendra la dixième édition du festival Days Off avec une belle programmation. On pourra aller voir Kraftwerk 3D, Thom Yorke, Charlotte Gainsbourg, Cat Power, Jónsi (Sigur Rós) et bien d’autres. Et on ne cache pas notre impatience pour le concert Cat Power le 4 juillet 2019. La première…
h-burns_midlife

H-Burns out !

« La tigresse qui voit enlever sa portée, Est moins à redouter qu’une femme irritée » écrivit Tristan L’Hermite dans sa pièce Mariamne. Et quand en plus cette tigresse est au volant, c’est la mort au tournant assurée.
HOG HOG 2017

Hog Hog 2017 : Haut les cœurs !

On ne vous fera pas le coup du festival pas comme les autres et pourtant. Le festival Heart Of Glass Heart Of Gold, Hog Hog pour les intimes est un moment hors norme dans le paysage festivalier de l’été.

Plus dans Chroniques d'albums

Mogwai - As The Love Continues

Mogwai – As The Love Continues

Sorte de bizarrerie électrique à ses débuts, Mogwai s’impose aujourd’hui comme un grand fournisseur de chansons et endosse le statut de meilleur groupe écossais.
Brisa Roché & Fred Fortuny - Freeze Where U R

Brisa Roché & Fred Fortuny – Freeze Where U R

A ma gauche, Brisa Roché, chanteuse américaine installée à Paris depuis quelques années. A ma droite, Fred Fortuny, musicien ayant travaillé avec une kyrielle d’artistes dont Da Silva. Au milieu, ce disque, Freeze Where U R, qui réchauffe les cœurs et qui a le parfum des notes de Carole King.
Kiwi Jr. - Cooler Returns

Kiwi Jr. – Cooler Returns

Pour les radins qui ont refusé de débourser une vingtaine d’euros pour Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983 – 1987 (Captured Tracks), les Kiwi Jr. représentent la solution de secours et l’ultime chance de se rattraper. Pour une dizaine d’euros, Cooler Returns, le nouveau disque de ces Canadiens promet beaucoup et donne……
Chevalrex - Providence

Chevalrex – Providence

Écrit en partie l’hiver dernier sur l’île de la Désirade (Guadeloupe), Providence prend élégamment la suite d’Anti Slogan et nous fait espérer des jours meilleurs avec des chansons puissantes et tenaces.
Strum & Thrum

Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983​-​1987

Attention. Grande compilation. Concoctée par Mike Spiner, le patron de Captured Tracks, Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983​-​1987 soulève le couvercle d’un passé riche mais totalement oublié. En effet, dans les années 80, le rock indépendant américain avait des têtes de pont formidables mais avec toute une tripotée de seconds couteaux tout…

Half Japanese – Crazy Hearts

Fondé en 1975 par les frères Fair, Half Japanese est une créature artistique singulière qui possède un répertoire totalement biscornu. Adulée par Kurt Cobain, adorée par les soeurs Deal et aimée par tous les grands noms de la pop écossaise, la discographie de ce groupe s’enrichit d’un dix-neuvième disque cette semaine. Et comme depuis 1975,…