Motoroma - Poverty
Motoroma – Poverty

Révélés plus ou moins aux oreilles de la planète indé française par leur album Calendar (album du mois chez nos confrères de Magic), les Russes de Motorama reviennent donc trois ans plus tard avec un nouveau disque : Poverty.
La recette n’a pas changé, le groupe n’a quasiment pas bougé sa philosophie d’un iota et continue tranquillement sa mue : de gros bourrins hardcore, les Motorama se transforment en concurrents sérieux à des groupes du calibre de The National.

Poverty est donc attendu au tournant. Les Motorama s’en sont peut-être rendus compte et loupent le chef d’œuvre en livrant juste un excellent disque.

Motorama

Poverty démarre doucement. Tout est là, tous les ingrédients qui ont fait que Vladislav Parshin a attiré à lui tous les orphelins de Joy Division et des Chameleons, tous les déçus d’Interpol… Mais il ne se passe pas grand chose sur ces deux ou trois premiers titres. Comme paralysés par l’enjeu, Motorama ne parvient pas à emballer l’affaire et l’auditeur comme précédemment. Corona pose les choses tranquillement et il faut attendre Dispersed Energy pour envisager de taper du pied. Sans taper du pied évidemment. C’est dur car connaissant le talent du groupe pour pondre une ligne de basse entêtante…

Une fois passé ces deux morceaux, les choses sérieuses commencent. Red Drop entame donc véritablement les négociations avec l’auditeur. La voix d’outre-tombe du défroqué Parshin, les claviers crépusculaires et les cordes qui sautillent sur un vent sibérien réchauffent les cœurs et envoient des décharges nostalgiques dans les veines.

Motorama – Heavy Wave

Évidemment en vieux roublards, les Motorama ont habilement glissé les pièces de choix au milieu du disque. Heavy Wave et Impratical Advice font parfaitement la synthèse de la discographie du groupe : l’alliance parfaite entre rigorisme post punk et fondamentalisme amoureux d’une pop qui ne dit pas son nom. C’est parfait : vous pouvez utiliser ces morceaux en soirée, à votre enterrement, lors de votre réveil, dans la voiture…
Poverty est donc le disque parfait en ces temps de disette économique.

Lottery et Write to Me feront plaisir aux nostalgiques des débuts du groupe.

Motorama - Poverty

Tracklist : Motorama - Poverty
  1. Corona
  2. Dispersed Energy
  3. Red Drop
  4. Heavy Wave
  5. Impractical Advice
  6. Lottery
  7. Old
  8. Similar Way
  9. Write To Me

Poverty est sorti le 26 janvier 2015 via le label Talitres.

Motorama sera en tournée en France (et en Belgique) et jouera les :

  • 03/02/15 : PARIS (Le Nouveau Casino)
  • 04/02/15 : NANTES (Stereolux)
  • 05/02/15 : BREST (La Carène)
  • 06/02/15 : TOURS (Le Temps Machine)
  • 09/02/15 : LILLE (L’Antre 2, Université de Lille)
  • 12/02/15 : BRUXELLES (Le Botanique)
  • 14/02/15 : STRASBOURG (La Laiterie)
Motoroma – Poverty
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2009 - 2021 : 31 M de vues sur note chaine YouTube !

Merci aux artistes et labels qui nous ont fait confiance !

Avec : Mariama, Sayem, St Augustine, Ornette, The Dodoz, Dominique A, Lisa Hannigan, Nadeah, Hocus Pocus, BabX, Absynth Minded, Diane Birch, 3 Minutes Sur Mer, Applause, Jon And Jen, Anita Drake, Mademoiselle K, Richard Walters, Brune, Chew Lips, Emily Loizeau, Julia Stone, Sarah Blasko, Marie-Flore, MLCD (My Little Cheap Dictaphone), Hey Hey My My, AaRON, Foreign Beggars, Skip The Use, Hyphen Hyphen, Curry And Coco, Lilly Wood And The Prick, Rivkah, Kid Bombardos, You, Sharleen Spiteri , Thos Henley, Élodie Frégé, Caro Emerald, Viva And The Diva, Sly Johnson, Belleruche, Skip The Use, Ben Mazue, The Dø, Twin Twin, Marie-Pierre Arthur, Chris Garneau, Angus And Julia Stone

↪ Toutes les SK Sessions

↪ Abonnez-vous à notre chaine YouTube!

Cela pourrait vous intéresser

La route de Motorama

Quoi de neuf sur la toundra ? Le pergélisol tient bon comme le rock entêtant de Motorama qui vient de sortir en autoproduction son nouvel album, Before The Road.
Motorama @ Sonic, Lyon | 02.11.2016

Today & Everyday avec Motorama

Un petit coup de mou en cette rentrée bâillonnée ? Ecoutez Today & Everyday de Motorama, titre aussi lumineux qu’un outre-noir de Soulages.
MaMA2020

MaMA MiA Festival 2020 !

Incontournable MaMA chaque automne. Indispensable MaMA en cette année si spéciale où Paris se doit d’être à nouveau une fête pour la musique, les musiciens et le public les 14, 15 et 16 octobre 2020 avec 130 concerts en 3 jours dans 10 salles de Pigalle.
Motorama @ Lune des Pirates 07/02/2017

Voyage au bout de la nuit avec Motorama

Vladislav Parshin est de retour avec Motorama en adoucissant son son et en prenant un virage pop. La preuve avec Second Part, le premier extrait de Many Nights.
Motorama

Les nuits de Motorama

C’est la bonne nouvelle du jour avec Motorama qui sortira son cinquième album, Many Nights le 21 septembre prochain (Talitres / L’Autre Distribution / Believe) !

Plus dans Chroniques d'albums

Maxwell Farrington & Le SuperHomard - Once

Maxwell Farrington & Le SuperHomard – Once

Ceci sera une chronique basique d’un disque né grâce à une rencontre autour d’une reprise a cappella de Burt Bacharach et qui doit autant à Scott Walker qu’à Lee Hazelwood.
Belfour - Si la rivière coule

Belfour – Si la rivière coule

Belfour, duo composé des magnétiques Lucie Mena et Michael Sacchetti, prend des chemins de traverse pour atteindre des cimes des arbres centenaires du Colorado.
Dinosaur Jr - Sweep

Dinosaur Jr. – Sweep It Into Space

Né avant la chute du Mur de Berlin, Dinosaur Jr. n’est pas touché par les années qui passent. Et ce n’est pas une pandémie qui va calmer les velléités sonores de ce trio américain… Enregistré en partie en 2020, ce douzième album fait des merveilles et nous propulse dans le monde d’avant tout en espérant…
The Coral - Coral Island

The Coral – Coral Island

Nés dans le sillage des effluves de la Brit pop, les Coral ont cassé la baraque en 2002 avec le premier disque et Dreaming Of You, leur unique tube. Depuis ? Une dizaine d’albums, confinés à un succès anglo-saxon, tous excellents. Maintes fois dépassés dans les classements par la jeune garde, les Coral n’ont jamais…
Olivier Rocabois - Goes Too Far

Olivier Rocabois – Goes Too Far

Olivier Rocabois fait feu de tout bois pour dépasser par la droite Neil Hannon sans le prévenir et laisser tout penauds les frères Brewis de Field Music.