Champs – Vamala

Champs - Vamala
Le changement, c'est maintenant. On avait quitté les frères Champion en preux chevaliers dépareillés de la campagne de l'île de Wight, hérauts désabusés d'une pop fille des années 90 et on les retrouve en aujourd'hui complétement métamorphosés en troubadours glam.


On avait croisé les fantômes de REM et du Loner sur Down Like Gold, premier disque inégal mais valeureux et surtout doté de quelques sensationnels singles et on les retrouve aujourd’hui avec un petit chef d’œuvre qui ne serait pas refusé par Brett Anderson.
Les bougres ont déménagé à Londres et ont dégoté un producteur qui a su les prendre en main : de groupe intéressant, les voilà devenus duo fascinant.

Pour donner une suite aussi rapide, les Champion devaient avoir du stock en réserve… On les soupçonne donc d’avoir puisé dans leurs différents livrets d’épargne (Desire visiblement) pour tenir la longueur. Il y a donc une diversité dans l’écriture qui pourrait être considéré comme le seul défaut du disque. Car à part ça…

Champs – Desire

Discographie

Down Like Gold avait été produit par Jim et Rob Homes au Studio Humbug, un vieux château d’eau appartenant à Osborne House, lieu de la retraite de la Reine Victoria sur l’île de Wight. Les frères Champion ont déserté leur terre natale et ont laissé derrière eux leur héritage musical. Sacré challenge pour un groupe qui n’affiche qu’un disque au compteur mais qui s’avère payant.
Pour mieux faire sa mue, Champs a déménagé à Londres et a fréquenté Dimitri Tikovoï (Placebo, Sharko, John Cale). Véritable sorcier glam, Tikovoï a su mettre une couche de maquillage sur les compositions du groupe sans les dénaturer. On se retrouve donc à cheval entre un son qui pourrait très bien vêtir le prochain Suede et faire plaisir aux fans de Molko. Champs a donc découvert les vices de la ville et s’y jette à corps perdu.

Mais au delà de ce travail de production on retrouve surtout les voix des frérots si singulières. Quel plaisir d’entendre ces deux voix qui nous avaient tant enchantés il y a quelques mois. Les frères Champion ont toujours le chic pour dégommer quelques pop songs de première division. La très entrainante 3000 miles parvient à garder tout son mystère même après des dizaines d’écoutes. Le piano de The Balfron Tower fera pleurer dans toutes les chaumières d’Écosse pendant que Desire fera danser toutes les boites d’Angleterre.

Champs – Desire

Véritable voyage dans la discographie de la famille Champion, Vamala tire de sa production une force sensationnelle. Tourbillon de sentiments, avalanche de mélodies, ce disque est d’une richesse impressionnante. Si ces deux-là se plantent, ils pourront se reconvertir facilement en dealers de tubes pop pour stars de R&B peu inspirées.

Vamala sortira le 23 février 2015.
Champs sera en concert à La Boule Noire (Paris) le 04 mars 2015.

Tracklist : Champs - Vamala
  1. Desire
  2. Sophia
  3. Running
  4. Forever Be Upstanding At The Door
  5. Send Me Down
  6. 3000 Miles
  7. Vamala
  8. The Balfron Tower
  9. Blood
  10. Down (Alone On The Avenue)
  11. Roll Me Out
  12. The Devil’s Carnival

Champs – Vamala
9/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Champs

Champs – The Hard Interchange

Comme la fratrie White des Electric Soft Parade, la fratrie Champion ne nous a jamais déçus. Depuis 2013, Michael et David Champion, écrivent des petits merveilles pop qui font de Champs une machine à tubes.
Champs

Champs, toujours aussi solides

Révélés en 2013 avec l’exceptionnel Down Like Gold, les Champs étaient peut-être le meilleur duo de pop anglaise du circuit. Sûrement même. On attendait désespérément des nouvelles de leur part depuis la tournée qui avait suivi la sortie de Vamala, leur deuxième album. C’est chose faite depuis hier avec le morceau Solid Action.
Champs

Champs à la ville

Avec The Garden Is Overgrown, le premier extrait de leur troisième album, les frères Champion confirment leur départ de l’île de Wight et leur installation définitive à Londres.

Plus dans Chroniques d'albums

Apparitionduvisagedebelalugosisurunetranchedesalami

Comelade : ô lâches, soyez fous !

Et si le disque de 2022 était un disque instrumental et barré dont Pascal Comelade a le secret, ironiquement intitulé Le non-sens du rythme ?
Stephaneicher-odeartworkbysylviefleuryphotobyannikwetter

Stephan Eicher – Ode

Il n’y a pas d’ami comme Stephan Eicher. A chaque disque il nous offre une balade dans son dédale sentimental, ses étranges paysages, ses constructions impossibles.
Bastien Devilles - Remonter le courant

Bastien Devilles – Remonter le courant

On connaissait Daredevil, voilà Bastien Devilles que l’on peut écouter les yeux fermés d’autant plus que les mots sont de Brigitte Giraud, futur prix Goncourt avec Vivre vite.