Catégories
Chroniques d'albums

Noel Gallagher’s High Flying Birds – Chasing Yesterday

Noel Gallagher - Chasing Yesterday

Noel Gallagher - Chasing Yesterday
Noel Gallagher – Chasing Yesterday

Comme à chaque sortie d’un disque de Noel Gallagher, on a l’espoir de retrouver ce sentiment d’invincibilité qui nous a inondé quand la platine a fait crépiter les premiers accords de Rock’n’roll star en 1994 ou quand l’écran de la télévision a explosé à cause des pales du rotor de l’hélicoptère du clip de D’You Know What I Mean? en 1997.
Évidemment, comme à chaque sortie d’un disque de Noel Gallagher, on se fait plus ou moins avoir. Pour le sentiment d’invincibilité, on repassera et on ira voir ailleurs. Pour la nostalgie et une soirée au coin du feu, on a trouvé le bon magasin. Alors que le premier disque solo de l’animal s’appuyait sur un héritage très sixties et était relativement homogène, Chasing Yesterday nous fait basculer dans les années 70 pour un parcours de montagnes russes qui pourrait s’avérer usant.

Noel Gallagher’s High Flying Birds

Liam Gallagher et ses Beady Eye dissolus pour cause de ventes relativement catastrophiques, Noel Gallagher se retrouve donc seul à tenir le bar. Lors du divorce, Liam Gallagher était parti avec le contenu des bouteilles, Noel avait gardé les cadavres. C’est le problème de Chasing Yesterday. Si ça joue plus détendu du slip que sur le premier album, Noel Gallagher nous refourgue ni vu ni connu quelques étrons que Liam aurait refusé de chanter. On voit déjà la scène dans le studio d’enregistrement entre les deux frangins et on regrette ces instants bénis.
Que viennent faire Lock All The Doors et The Mexican sur le disque d’un type qui a écrit Sad Song et Supersonic ? On se le demande.
Liam, reviens, il est devenu tout mou.

Chasing Yesterday possède tout de même de belles chansons. Noel Gallagher a évidemment encore cousu à la main des mélodies imparables (The Dying of The Light) et balance à la pelle des grenades pop à faire pleurer la jeune garde (You Know We Can’t Go Back). Évidemment nous sommes dans le convenu alors qu’on nous promettait le 14 juillet 1789 à l’anglaise. While the Song Remains the Same et ses flashs psychédéliques sont une petite révolution pour Gallagher : c’est qu’au royaume de la pantoufle, Noel est roi.
Enregistré à Londres, produit par lui même et sans doute aidé par les fidèles Terry Kirkbride et Johnny Marr (Ballad Of The Mighty I), Chasing Yesterday fait moins collet monté que son prédécesseur et bénéficiera donc d’un capital sympathie bien plus grand.

Évidemment, comme à chaque sortie d’un disque de Noel Gallagher, on courra l’acheter le jour de sa sortie.

Noel Gallagher’s High Flying Birds – Ballad Of The Mighty I

Chasing Yesterday sera publié le 02 mars 2015 (Sour Mash/PIAS).
Noel Gallagher sera en concert au Zénith de Paris le 12 mars 2015.

Noel Gallagher’s High Flying Birds – Chasing Yesterday
6/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Vous avez aimé ? Partagez !
2 réponses sur « Noel Gallagher’s High Flying Birds – Chasing Yesterday »

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Noel Gallagher

Noel en juin

Dix ans de carrière solo, trois albums avec ses High Flying Birds… Il était temps que Noel Gallagher (Oasis ) sorte une compilation.
Noel Gallagher

Noel en avril

Onze ans après la séparation d’Oasis, Noel Gallagher met en ligne Don’t Stop, un morceau inédit enregistré pendant les sessions de Dig Out Your Soul. Connaissant la pingrerie du Monsieur pour les inédits, on peut se réjouir de l’idée. Du morceau beaucoup moins.
Noel Gallagher

Joyeux Noël avec Noel !

Pendant que Liam Gallagher gère l’héritage d’Oasis en remplissant des salles aussi facilement qu’il descend des bières, Noel Gallagher continue ses pérégrinations pop et multiplie les EP’s.
Noel Gallagher's High Flying Birds - Black Star Dancing

Noel Gallagher’s High Flying Birds – Black Star Dancing EP

Dans la vie, il faut aimer autant son Papa que sa Maman. Dans la vie d’un fan d’Oasis, il en va de même avec les frères Gallagher : il faut aimer autant Liam que Noel. Depuis le divorce de 2009, les rôles ont été rapidement redéfinis : Liam sera le gardien du temple, quant à […]
Gareth Halliday

Et si Gareth Halliday nous en collait une ?

On détenait un scoop chez Soul Kitchen. A savoir le point commun entre Noel Gallagher et Damon Albarn. En 1996, cette information aurait valu son pesant de cacahuètes. Mais nous sommes en 2017 et les deux anciens se sont rabibochés. L’air con. Mais vu la qualité des collages du monsieur, on s’est quand même dit […]

Plus dans Chroniques d'albums

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur. Vestale évanescente au milieu des villes mélancoliques, de territoires sauvages, fauves même… Et puis des ombres, des […]
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.
Tar - Tar Box

Tar – Tar Box

En 1991, Nirvana décrochait le jackpot avec Nevermind, leur deuxième album. En 1991, Tar ne décrochait pas le jackpot avec Jackson, leur deuxième album. Passée à l’époque sous les radars de la presse européenne, la musique de Tar revient sur le devant de la scène avec un élégant coffret.
The Killers - Pressure Machine

The Killers – Pressure Machine

Entouré par Springsteen et par John Steinbeck, Brandon Flowers poursuit sa quête de la chanson parfaite et nous emmène dans les terres de son enfance.
Vikken

Vikken – Joie

Vikken et sa Joie ont tous deux le sens de la débâcle. Un côté Charlie Chaplin de la folle déprime, face à une grosse machinerie bête et informe, qui fixe, qui normalise, qui nécessairement finit par s’emballer, et qui ne s’arrête plus, et qui envoie valser en l’air à grands coups de beats électro tout […]
Francis Lung - Miracle

Francis Lung – Miracle

L’ex-membre de WU LYF a bien fait de nommer son nouveau disque Miracle. Les 13 (tiens tiens, ce nombre..) chansons font de nouveau croire en lui.