Catégories
News

La Belle Union sacrée autour de Mercury Rev ?

Responsables du diamant noir des années 90 avec la publication de l’insurpassable Deserter’s Songs en 1998, les Mercury Rev sont comme pour ainsi dire partis complétement en cacahuète. Après All Is Dream en 2001, Jonathan Donahue et son collègue Grasshopper ont publié le très catastrophique The Secret Migration.


Sourires gênés, dépression… Les fans ne sont pas contentés de faire une migration secrète et sont partis voir ailleurs.
En 2015, il se pourrait bien que les Mercury Rev reviennent à leur niveau d’autrefois. Le retour de l’année ?

Le communiqué officiel du label Bella Union sait exciter les fans transis (et orphelins) de Deserter’s Songs. On aperçoit les noms de Dave Fridmann et du chef d’œuvre du groupe.
La pochette et le premier extrait (The Queen Of Swans) font oublier dix ans de période de vaches maigres.
Donahue aurait-il retrouver le bon goût et l’inspiration ?
A l’écoute de ce premier extrait, on répond par l’affirmative.
Sept ans après Slowflake Midnight, une éternité après Goddess on Highway, l’alliance Donahue-Grasshopper pourrait donner une suite légitime à son chef d’œuvre. Tout vient à point à qui sait attendre dit le proverbe…

Discographie :

Mercury Rev – The Queen Of Swans

The Light In You de Mercury Rev sera publié le 18 septembre 2015 via Bella Union.
Les Mercury Rev seront en concert à l’Alhambra (Paris) le 16 novembre 2015.
Mercury Rev - The Queen Of Swans

Tracklist : Mercury Rev - The Light In You
  1. The Queen Of Swans
  2. Amelie
  3. You’ve Gone With So Little
  4. For So Long
  5. Central Park East
  6. Emotional Freefall
  7. Coming Up For Air
  8. Autumn’s In The Air
  9. Are You Ready?
  10. Sunflower
  11. Moth Light
  12. Rainy Day Record

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Vous avez aimé ? Partagez :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2009 - 2021 : 31 M de vues sur note chaine YouTube !

Merci aux artistes et labels qui nous ont fait confiance !

Avec : Mariama, Sayem, St Augustine, Ornette, The Dodoz, Dominique A, Lisa Hannigan, Nadeah, Hocus Pocus, BabX, Absynth Minded, Diane Birch, 3 Minutes Sur Mer, Applause, Jon And Jen, Anita Drake, Mademoiselle K, Richard Walters, Brune, Chew Lips, Emily Loizeau, Julia Stone, Sarah Blasko, Marie-Flore, MLCD (My Little Cheap Dictaphone), Hey Hey My My, AaRON, Foreign Beggars, Skip The Use, Hyphen Hyphen, Curry And Coco, Lilly Wood And The Prick, Rivkah, Kid Bombardos, You, Sharleen Spiteri , Thos Henley, Élodie Frégé, Caro Emerald, Viva And The Diva, Sly Johnson, Belleruche, Skip The Use, Ben Mazue, The Dø, Twin Twin, Marie-Pierre Arthur, Chris Garneau, Angus And Julia Stone

↪ Toutes les SK Sessions

↪ Abonnez-vous à notre chaine YouTube!

Cela pourrait vous intéresser

Mercury Rev - The Light In You

Mercury Rev – The Light In You

Eux, ils nous auront tout fait. Mais quand on dit tout, c’est vraiment tout. Après des débuts de très bonne facture, Jonathan Donahue et Sean « Grasshopper » décrochèrent l’enfer (et la timbale commerciale en lot de consolation) avec le très noir Deserter’s Songs.
A Singer Must Die au grand théatre d'Angers © Jérôme Sevrette

ASMD parade d’amour

Je raccroche. Il vient de se passer presque une heure que je n’ai pas vue passer.

Plus dans News

paulo

Macca régna !

Paulo est un éternel jeune homme de 79 ans. Il a trouvé sa voie mais continue à nous indiquer la notre.
Têtes Raides

On veut bien de Têtes Raides !

Nouveau titre pour Têtes Raides, Je ne veux pas annonce l’arrivée du quatorzième album studio du groupe à la rentrée.
Cabadzi

L’avenir est un connard

Il n’y connaît rien à la vie. Depuis quelques jours l’avenir est un gros bâtard tout comme le présent.
Lonely Guest

Prodromes menaçants

Après un très bon album solo, Fall To Pieces, Tricky revient avec un nouveau projet, Lonely Guest.
H-Burns

Thanks for the show

Merci Arte pour ce concert capté le 7 juillet 2021 au festival Days Off. L’art de la reprise est difficile, celui de l’hommage encore plus. Renaud Brustlein bien entouré revisite Léonard Cohen avec amour et déférence en chantant les « Master Songs » du maître canadien.
Guillaume Poncelet - Peyo

Zoothérapie avec Guillaume Poncelet

On avait été séduit par son 88, le pianiste guérisseur Guillaume Poncelet caresse les touches de son piano comme on caresse l’échine d’un cheval.