Mais qu’est-ce que c’est que ce disque ?
Voilà la question que les personnes qui ne connaissent pas Stranded Horse pourraient se poser en découvrant la pochette de Luxe et surtout en lisant la biographie du groupe.

On imagine déjà la scène : les personnes allergiques à la world music devraient être rapidement prises d’une attaque de panique. Quant à l’association des amis gascons de Paul Simon, elle se préparerait à tenir des propos désagréables.
Évidement il n’en sera rien.
Le nouveau disque de Stranded Horse est un très grand disque qui ne rentre dans aucune case. Et il en manquera une (de case) à celui qui passera à coté de ce disque.

Il aura donc fallu cinq ans à Yann Tambour, le musicien derrière Stranded Horse, pour donner une suite à Humbling Tides. Lors de cette période de disette pour les amateurs de nouveauté, Stranded Horse a fait des concerts un peu partout dans le monde et a ajouté des cordes à sa kora (harpe-luth mandingue). Tambour a passé du temps à Dakar et a sûrement flâné du coté des rives de son fleuve du même nom. Il en ira de même pour l’auditeur qui voyage le long du manche de cette kora et dont les chansons de Luxe sont les ports d’attache.

Luxe brasse large et permet à Tambour de plonger dans les eaux du Dakar pour mieux ressortir la tête dans les eaux de la Mersey (Ode to Scabies) ou de la Seine (Refondre les hémisphères).

Pour cette navigation luxueuse qui emmène ce cheval par delà les mers, Yann Tambour peut compter sur un équipage de qualité. On retrouve Éloïse Decazes, échappée un temps d’Arlt, qui vient mettre un souffle chaud et alto dans les voiles.
Les autres marins sont le trio Vacarme (Gaspar Claus au violoncelle, Christelle Lassort et Carla Pallone au violon), Sarah Murcia (contrebasse), ou encore Papis Morin Mbaye (percussions) ou Amaury Ranger (basse, percussions) de Frànçois & The Atlas Mountains.

Stranded Horse – Monde

Et attention, nous n’avons pas à faire à de vils marins d’eau douce ou un équipage prêt à se mutiner. Non, la navigation est parfaite. Sous les ordres de Tambour, l’équipage donne le meilleur de soit-même (Sharp Tongues).
L’écoute de Luxe s’avère être un véritable voyage où l’auditeur découvre une Terra Incognita à la nature luxuriante et aux vertus apaisantes. Oui car au delà de toutes considérations d’ordre esthétique, ce disque est un objet qui fait du bien. Et comme il en sort moins d’une dizaine par an, il est important de le souligner.

Bienvenue au port camarade !
Attention, le label Talitres ne fournit pas le gilet de sauvetage.

Luxe de Stranded Horse sera publié le 29 janvier 2016 par le label Talitres.
Stranded Horse sera en tournée et jouera :

  • le 11 février 2016 au Le 104 (Paris)
  • le 9 mars au Romandie (Lausanne)
  • le 11 à L’Eolienne (Marseille)
  • le 13 à l’Antipode (Instant Thé) (Rennes)
  • le 19 au Festival Nouvelles Scènes (Niort)
  • le 25 à la Cave Aux Poètes (Roubaix)
  • le 26 au Le Cargö (avec Mansfield Tya) pour le Festival Palma (Caen)
  • le 31 au Le Temps Machine (avec Michel Cloup et L’Étrangleuse) (Joué-les-Tours)
  • le 9 juillet au Festival Un Singe En Hiver (Mayenne)

Stranded Horse - Luxe

Tracklist : Talitres - Luxe
  1. Monde
  2. A Faint Light
  3. Ode to Scabbies
  4. Refondre les hémisphères
  5. My Name Is Carnival
  6. Sharp Tongues
  7. A qui dois-tu montrer les dents ?
  8. Dakar
  9. Unusual Ways

Stranded Horse - Luxe

Stranded Horse – Luxe4.0
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Arlt - Soleil enculé

Arlt arrive à temps !

Et si on tenait le titre de l’année ? Alors évidemment, cela ne passera ni sur rance-inter ou ne satisfera les esgourdes de Valérie. Mais pourtant que cela lâcher prise est jouissif comme l’ensemble de Soleil enculé le nouvel album dingo d’Arlt.
Arlt - La violence est rose

Vidéo : Arlt – La violence est rose

Alors évidemment, avec un titre d’album pareil, cela va être compliqué médiatiquement. Pourtant, ce disque pourrait être la bande son idéale des envolées lyriques de Greta, de l’hommage nationale à Chichi ou du dernier Fabcaro, Formica, Une tragédie en trois actes.
Rover © Fabrice Buffart

Rover rugit

Rover sera en tournée cet automne et cet hiver pour réchauffer les cœurs avec son glam rock et sa voix en or.
Fnac Live 2017

Fnac Live : du live gratuit !

La 7ème édition du Fnac Live aura lieu du 6 au 8 juillet 2017 sur le parvis de l’hôtel de ville de Paris, fidèle à sa gratuité !

Plus dans Chroniques d'albums

Laura Veirs – My Echo

Accompagnée Jim James, de Bill Frisell, de Karl Blau et de Matt Ward, Laura Weirs sort un onzième impeccable album.
The Coral - B-Sides

The Coral – B-Sides

Les Anglais de The Coral sortent en catimini une plantureuse compilation de faces b foncièrement (et forcément) excellente. Les amoureux des disques peuvent passer leur chemin, B-Sides n’est disponible qu’en streaming.
The Lemonheads - Lovey

The Lemonheads – Lovey

Lovey, le premier disque des Lemonheads pour Atlantic est réédité par les Anglais de Fire Records. Et trente ans plus tard, le constat est accablant : Evan Dando avait toutes les cartes en main pour régner sur les années 90. Malheureusement, la voie prise ne fut pas la bonne.
Andy Bell

Andy Bell – The View From Halfway Down

Andy Bell s’offre son premier album solo pour ses 50 ans et nous fait un joli cadeau. The View From Halfway Down, enregistré avec Gem Archer (Oasis), est un disque aux allures modestes mais qui fait le travail comme les grands.
StrawberrySeas_LP_Cover

Strawberry Seas – Strawberry Seas

2020 est une l’année horrible par excellence. La Covid, les élections américaines, les inondations… Le meilleur moyen pour quitter la tête haute cette année infernale est le disque des Strawberry Seas.
idles-ultra-mono

Idles – Ultra Mono

Plus finaud que Brutalism et Joy As An Act Of Resistance, Ultra Mono devrait (enfin) consacrer les Idles et leur permettre d’étendre un peu plus leur empire qui n’a de cesse de s’étendre depuis leurs débuts.
Bob Mould - Blue Hearts

Bob Mould – Blue Hearts

2020 est une année terrible. Elle aura même réussi à (re)mettre Bob Mould en colère. Le résultat s’appelle Blue Hearts et fait écho à Zen Arcade, le grand disque d’Hüsker Dü.