On ne va pas y aller par quatre chemins : les douze titres du quatrième album des The Limiñanas sont douze bonnes baffes dans la gueule. Récemment signés chez Because Music et après avoir dit la messe avec Pascal Comelade (Traité de Guitarres Triolectiques (À L’usage Des Portugaises Ensablées)), les Sudistes reviennent prêcher la bonne parole. Foutre Dieu, que c’est bon !!!

Ce disque devrait rendre priapique tous les eunuques de ce bas monde !
Hébergés jusque-là par des labels plus ou moins confidentiels, les The Limiñanas ont signé en 2015 un deal avec Because Music. On pouvait craindre les conséquences du changement d’adresse de ce duo (!). L’argent va t-il tuer la poule aux yéyés d’or de Perpignan ? Que nenni. Malamore fait au contraire encore grimper les enchères d’un cran et fout le feu avec un Zippo sexy en diable.

Discographies :

The Liminanas – Zippo (Live @ l’Ubu)

Jusque-là, Malamore était le titre d’une chanson d’Enzo Carella et le nom d’un film érotique et dramatique d’Eriprando Visconti. Rien de bien glorieux. Le problème est désormais résolu avec ce disque. Malamore dont le thème est le drame de l’amour contrarié a des effets euphorisants et surtout très excitants.

MalamoreThe Brian Jonestown Massacre et qui fait la morale à Bobby Hecksher (The Warlocks). Sans aucune morale, John Barry danse ici Melody Nelson sous le regard éberlué d’Anton Newcombe perclu de Cramps. Comment ce petit miracle est-il possible ? Le travail.
Lionel (guitare, chant) et Marie (chant, batterie) Liminana n’ont sûrement pas changé leur méthode de travail. Lionel Liminana doit toujours se promener avec ses petits carnets et griffonner des instants de vie. La fille du Prisunic prend logiquement la place de La fille de la Ligne 15.

The Limiñanas – Prisunic

Les douze histoires d’amour contrariées de ce disque sont donc un véritable plaisir. Dans cette orgie de fuzz où tout fuse plus vite que son ombre, l’apparition de Pascal Comelade sur The Train Creep A – Loopin avant le baissé du rideau est totalement orgasmique, la petite mort de ce MalamoreMalamoreThe Limiñanas sera publié le 15 avril 2016 via Because Music.
Les The Limiñanas sont en tournée dans toute la France en ce moment et passeront au Printemps de Bourges le 15 avril, à Nantes le 26 mai, Brest le 27 mai, Rouen le 28 mai et le 5 juin au festival We Love Green.

The Liminanas - Malamore

Tracklist : The Limiñanas - Malamore
  1. Athen I.A
  2. El Beach
  3. Prisunic
  4. Garden of Love (Feat. Peter Hook)
  5. Malamore
  6. El Sordo
  7. Dahlia Rouge
  8. The Dead are walking
  9. Kostas
  10. Zippo
  11. Paradise Now
  12. The train creep a-loopin (Feat. Pascal Comelade)

The Limiñanas – Malamore
10/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Vous avez aimé ? Partagez :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2009 - 2021 : 31 M de vues sur note chaine YouTube !

Merci aux artistes et labels qui nous ont fait confiance !

Avec : Mariama, Sayem, St Augustine, Ornette, The Dodoz, Dominique A, Lisa Hannigan, Nadeah, Hocus Pocus, BabX, Absynth Minded, Diane Birch, 3 Minutes Sur Mer, Applause, Jon And Jen, Anita Drake, Mademoiselle K, Richard Walters, Brune, Chew Lips, Emily Loizeau, Julia Stone, Sarah Blasko, Marie-Flore, MLCD (My Little Cheap Dictaphone), Hey Hey My My, AaRON, Foreign Beggars, Skip The Use, Hyphen Hyphen, Curry And Coco, Lilly Wood And The Prick, Rivkah, Kid Bombardos, You, Sharleen Spiteri , Thos Henley, Élodie Frégé, Caro Emerald, Viva And The Diva, Sly Johnson, Belleruche, Skip The Use, Ben Mazue, The Dø, Twin Twin, Marie-Pierre Arthur, Chris Garneau, Angus And Julia Stone

↪ Toutes les SK Sessions

↪ Abonnez-vous à notre chaine YouTube!

Cela pourrait vous intéresser

The Limiñanas

Vidéo : Limiñanas / Garnier – Saul

On se rappelle de ce concert fou des Limiñanas au Yeah! festival (n’est-ce pas Denis Q du Pop-In), dans l’écrin du parvis du château de Lourmarin, l’antre de Laurent Garnier.

L’escapade Comelade !

Vous en avez marre des groupes interchangeables ? des plans médias pour la sortie de disques oubliés dans six mois ? Suivez les conseils de PJ Harvey, plongez-vous dans la discographie du catalan extravagant Pascal Comelade, par exemple ce somptueux Love Too Soon trop méconnu issu de L’argot du bruit paru en 1998.
The Limiñanas - Calentita (feat. Nuria)

Vidéo : The Limiñanas – Calentita (feat. Nuria)

Vous reprendrez bien une tranche de Calentica ? Pas bon pour votre ligne ? Pourtant ce titre ce dansant des Limiñanas vous fera conserver votre musculature moyenne pour frimer sur la plage et draguer l’âme sœur, chaud comme après une orgie de Pimientos de Padrón.
The Liminañas - 22-06-2018 @ Amiens

[Minuit Avant La Nuit 2018] Ultimes Limiñanas

Pour mettre tout le monde d’accord lors de la première édition de Minuit Avant La Nuit, les Limiñanas étaient programmés le vendredi soir. Et tout le monde fut d’accord le vendredi soir.
Minuit Avant La Nuit 2018

C’est l’heure de Minuit Avant La Nuit !

Le 20 mai 2017, l’équipe de la Lune des Pirates a réussi un superbe exploit : faire danser des milliers d’amiénois grâce à un concert de Peter Hook. L’ex-bassiste de Joy Division et de New Order avait bien préparé son coup avec une set list plus qu’efficace.

Plus dans Chroniques d'albums

Vikken

Vikken – Joie

Vikken et sa Joie ont tous deux le sens de la débâcle. Un côté Charlie Chaplin de la folle déprime, face à une grosse machinerie bête et informe, qui fixe, qui normalise, qui nécessairement finit par s’emballer, et qui ne s’arrête plus, et qui envoie valser en l’air à grands coups de beats électro tout…
Francis Lung - Miracle

Francis Lung – Miracle

L’ex-membre de WU LYF a bien fait de nommer son nouveau disque Miracle. Les 13 (tiens tiens, ce nombre..) chansons font de nouveau croire en lui.
Gruff Rhys - Seeking

Gruff Rhys – Seeking New Gods

Obsédé par le mont Paektu, un volcan situé à la frontière de la Chine et de la Corée, Gruff Rhys atteint des sommets avec son septième album solo, le bien nommé Seeking New Gods.
The Chills - Scatterbrain

The Chills – Scatterbrain

Détruit par l’industrie musicale dans les années 90, Martin Phillipps (l’écrivain qui se cache derrière ce groupe) vit une seconde vie (musicale) depuis 2015 grâce à Fire Records, label anglais qui ne jure que par lui.