Et voilà.Nous sommes le 21 mai 2016 et nous n’avons toujours pas écouté le dernier disque de Travis qui est sorti il y a quelques semaines. Sans leur attachée de presse, nous passions à côté d’Everything At Once. Cet oubli est symptomatique de la carrière des Écossais de Travis.

Travis a une certaine capacité à disparaitre (en gros un disque sur deux) et à réapparaitre comme si de rien n’était.
En 2001, après le succès planétaire de The Invisible Band, Fran Healy et son groupe avaient publié le très douteux 12 Memories (2003). On pensait alors que le groupe était en mort clinique. Perdu. En 2008, The Boy With No Name avait fait renaître Travis artistiquement et commercialement. Depuis ce disque, les Écossais ont enchaîné trois disques au succès plus que limité. Le très faible Ode To J. Smith a rapidement fini dans le bac à soldes des H.M.V du Royaume-Uni. Mais depuis deux albums, Travis a toutes les armes en main pour braquer les charts. Mais non.

Travis – Magnificent Time

Enregistré à Berlin avec Michael Ilbert, Everything At Once est un très bon disque de Travis. Court, il possède des chansons qui feront chavirer les fans historiques (What Will Come, Radio Song) et les amoureux de belle pop (All Of The Places). Comme d’habitude, Travis se fait un peu plus gauche dès qu’il hausse le ton.
La grande réussite de ce disque est le duo avec Josephine Oniyama. Le chant de Fran Healy se fait grave et offre un visage totalement nouveau à ce groupe. Pour une fois que Travis ne fait pas du Travis.

Travis – Everything At Once

Les gens qui n’ont jamais aimé ce groupe peuvent passer leur chemin. Les autres peuvent y aller en tout confiance. Everything At Once leur fera ressortir des cartons les vieux disques de ce groupe écossais. Et puis qui dit nouveau disque de Travis dit voir Dougie Payne en concert alors.

Everything at Once est publié via le label du groupe, Red Telephone Box.
Travis sera en concert le 26 mai 2016 à L’Alhambra (Paris).

Travis - Everything At Once

Travis – Everything At Once3.8
7.5/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Travis

Travis prendra l’Alhambra !

Les Écossais sont de retour avec un huitième album sous le bras au printemps 2016. Et ils viendront défendre ce disque le 26 mai 2016 à L’Alhambra (Paris).
Travis

Et de huit pour Travis!

En ce mois de janvier 2016, on voit du David Bowie partout. Alors quand on apprend que le prochain disque de Travis a été enregistré dans les studios Hansa de Berlin avec Michael Ilbert, on ne peut pas s’empêcher à la période berlinoise du Grand Patron…
Travis

Travis fait le grand saut

Il y a du mouvement du coté de l’Écosse. Il se pourrait bien que Travis soit de retour en 2016. Le groupe vient de publier un nouveau morceau sur le net sans prévenir les autorités compétentes.

Plus dans Chroniques d'albums

The Moons - Pocket Melodies

The Moons – Pocket Melodies

Très actifs au début des années 2010, The Moons s’était assagi en devenant silencieux depuis quelques années. Andy Crofts, l’homme qui se cache derrière ce groupe, avait été accaparé par son travail avec Paul Weller. 2020 nous réserve son lot de surprises tous les jours. The Moons est de retour avec un disque et s’est…
Bachar Mar-Khalifé - On​Off

Bachar Mar-Khalifé – On​/​Off

Vous cherchez un seul disque pour votre reconfinement ? On​/​Off de Bachar Mar-Khalifé pourrait être celui qu’il vous faut pour les longues après-midi sous la couette, un verre d’Aloxe-Corton et un Houellebecq à portée de main.
Juanita Stein - Snapshot

Juanita Stein – Snapshot

Troisième disque solo de Juanita Stein, Snapshot nous renvoie au début des années 2000, une époque où le Royaume-Uni avait le chic pour exporter une kyrielle de bons groupes.
Jeff Tweedy - Love Is The King

Jeff Tweedy – Love is the King

Intimement lié au livre How to Write One Song, Love is the King prouve une fois de plus que Jeff Tweedy fait partie des très grands. Et si certains ont perdu le fil avec la discographie de Wilco, ce nouveau disque solo est un excellent prétexte pour se rabibocher avec son patron.

Laura Veirs – My Echo

Accompagnée Jim James, de Bill Frisell, de Karl Blau et de Matt Ward, Laura Weirs sort un onzième impeccable album.
The Coral - B-Sides

The Coral – B-Sides

Les Anglais de The Coral sortent en catimini une plantureuse compilation de faces b foncièrement (et forcément) excellente. Les amoureux des disques peuvent passer leur chemin, B-Sides n’est disponible qu’en streaming.
The Lemonheads - Lovey

The Lemonheads – Lovey

Lovey, le premier disque des Lemonheads pour Atlantic est réédité par les Anglais de Fire Records. Et trente ans plus tard, le constat est accablant : Evan Dando avait toutes les cartes en main pour régner sur les années 90. Malheureusement, la voie prise ne fut pas la bonne.