Ils sont là ! Après de longs mois d’attente, Islands a sorti courant mai deux albums qui n’ont rien à voir l’un avec l’autre, mais qui vont parfaitement bien ensemble.

Enregistrés simultanément dans des styles très différents, Should I Remain Here At Sea ? et Taste symbolisent le goût de la tête-pensante Nick Thorburn pour les contours flous, le mélange des genres, le brouillage des pistes.

Taste est le prolongement logique des penchants synth-pop de Nick Thorburn aperçus avec Islands (l’album Vapours), ou en solo (les albums I Am An Attic et City Of Quartz publiés sous l’alias Nick Diamonds). Malgré des tempos à ressorts imprimés par des boîtes à rythme et la prédominance de synthés vintage, les structures, les harmonies et les choeurs viennent rappeler au bon soldat pop qu’il est en terrain connu. L’ensemble est hyper riche (mais très digeste), très enluminé (mais pas ampoulé), et plusieurs écoutes aident à apprécier le goût (LOL) de ce mille-feuille chelou. Dans ce sens, il est le complément parfait de son jumeau, Should I Remain Here At Sea ?, dont l’immédiateté est une des grandes qualités.

Discographies

Islands - Taste

Pendant les morceaux enlevés (Charm Offensive, Snowflake, The Joke), impossible de ne pas taper du pied, hocher la tête, ou carrément se mettre à danser sur la table avec un verre de rhum-ananas. Cet album est PHYSIQUE : on est pris par les basses rebondissantes et les effets de révèrb dès la première écoute. C’est une habitude avec Islands, mais les chansons en apparence les plus guillerettes cachent dans leurs textes une certaine ironie, un relatif désenchantement, et aussi beaucoup d’humour noir (No Milk, No Sugar). Quand l’ambiance se fait plus calme, on navigue entre du Brian Eno qui n’oublierait pas de greffer une mélodie sur ses structures sonores délicates (Pumpkin, Outspoken Dirtbiker, Whisper), et des titres frisant avec du abstract hip-pop (Cool Intentions, Umbrellas). Dans tous les cas, on évite avec brio l’écueil cheesy pour toujours rester digne et propre sur soi.

Taste est surtout atypique dans la discographie d’Islands du fait de sa production très 70s particulièrement riche. Là où Should I Remain Here At Sea ? est très brut, Taste est beaucoup plus arrangé et se laisse déguster avec raffinement (re LOL).

Tracklist : Islands - Taste
  1. Charm Offensive
  2. Pumpkin
  3. It's Heaven
  4. Carried Away
  5. No Milk
  6. No Sugar
  7. Outspoken Dirtbiker
  8. Snowflake
  9. Cool Intentions
  10. The Joke
  11. Umbrellas
  12. The Weekend
  13. Whsiper

Sortie le 13 mai 2016 chez Manqué Music / PledgeMusic.

Islands – Taste
8.5/10
Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

Islands - Should I Remain Here At Sea

Islands – Should I Remain Here At Sea ?

Ils sont là ! Après de longs mois d’attente, Islands a sorti courant mai deux albums qui n’ont rien à voir l’un avec l’autre, mais qui vont parfaitement bien ensemble. Enregistrés simultanément dans des styles très différents, Should I Remain Here At Sea ? et Taste symbolisent le goût de la tête-pensante Nick Thorburn pour […]
Nick Diamonds - City of Quartz

Nick Diamonds – City Of Quartz

Nos petits cœurs fragiles encore tout secoués par l’arrivée prochaine de deux nouveaux Islands, l’idée saugrenue de réécouter un des albums passés les plus inaperçus de 2015 nous a semblé être la meilleure de la journée. Et elle le fût.

Islands s’offre un doublé

Islands a annoncé la sortie de deux albums, et présenté chacun des deux premiers singles. Back Into It s’échappe de Should I Remain Here, At Sea ? et Charm Offensive est un avant-goût de Taste.
Fred Woods - Tournée 2014

Promenons-nous dans les bois

Fred Woods vient de la belle province du Québec qui nous abreuve ces dernières années d’artistes de qualité. Son premier album Documenta est sorti en octobre en France, il sera en concert au Divan du Monde le 24 octobre, il répond à quelques questions lors de son passage remarqué au MaMa 2014.

Plus dans Chroniques d'albums

Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur. Vestale évanescente au milieu des villes mélancoliques, de territoires sauvages, fauves même… Et puis des ombres, des […]
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.
Tar - Tar Box

Tar – Tar Box

En 1991, Nirvana décrochait le jackpot avec Nevermind, leur deuxième album. En 1991, Tar ne décrochait pas le jackpot avec Jackson, leur deuxième album. Passée à l’époque sous les radars de la presse européenne, la musique de Tar revient sur le devant de la scène avec un élégant coffret.