Catégories
Chroniques d'albums

Dinosaur Jr. – Give a Glimpse of What Yer Not

Mais à quoi tourne J Mascis ? Le nouvel album de ses Dinosaur Jr., Give a Glimpse of What Yer Not, fait passer tous les petits jeunes pour des pantouflards armés de déambulateurs. Sur le circuit depuis 1984, Dinosaur Jr. ne tremble pas et tient toujours la boutique.

Comme l’écrit Josh Gray du site The Quietus, les reformations ne fonctionnent pas. Les Pixies ont pondu un étron et ne comptent pas en rester là et Kevin Shields ne s’est pas remis de son album. Les reformations ne fonctionnent jamais. Sauf une : celle de Dinosaur Jr.. Depuis que J Mascis a relancé la machine Dinosaur Jr en 2005, le trio enquille les très bons disques voire plus.

Mais que se cache-t-il sous la casquette du très placide J Mascis ? Selon des gens très bien informés, il paraîtrait que la faculté de médecine du Massachusetts étudie de très près le cas Mascis.

Et quant est-il de ce onzième album ?
Give a Glimpse of What Yer Not est moins bon que le précédent album du groupe, le fabuleux I Bet On Sky. Sur ce dernier, les Dinosaur Jr. ont touché le firmament avec des compositions totalement entêtantes à rendre priapique n’importe quel fan de pop et totalement renversantes à rendre priapique n’importe quel fan de Neil Young.

Dinosaur Jr. – Tiny

Écouter Give a Glimpse of What Yer Not est une véritable cure de jouvence. Des chansons comme I Told Everyone ou Lost All Day sont l’arme anti-rides ultime. Depuis Dinosaur (1985) et You’re Living All Over Me, la recette semble immuable. Murph cogne finement, Lou Barlow fait le boulot et J Mascis chante comme un eunuque sous un torrent de cordes. Mais à chaque fois, ces trois-là font mouche. Et surtout tout le monde semble être très vieux à coté d’eux.

Il faudra surtout se jeter sur Love is…, un des deux morceaux où Lou Barlow a eu le droit de s’assoir à la table des négociations. Dinosaur Jr. a rarement sonné aussi juste. Et pour ceux qui pensaient que Mascis avait un pied dans la tombe avec Knocked Around, il faudra se rendre à l’évidence avec Left/Right : il nous enterra tous.

Dinosaur Jr. - Give a Glimpse of What Yer Not

Give a Glimpse of What Yer Not de Dinosaur Jr. est publié via Jagjaguwar/PIAS. Les Dinosaur Jr. seront en concert le 31 octobre 2016 à l’Elysée Montmartre.

Dinosaur Jr. - Give a Glimpse of What Yer Not

Tracklist : Dinosaur Jr - Give a Glimpse of What Yer Not
  1. Goin Down
  2. Tiny
  3. Be A Part
  4. I Told Everyone
  5. Love Is...
  6. Good To Know
  7. I Walk For Miles
  8. Lost All Day
  9. Knocked Around
  10. Mirror
  11. Left/Right

Dinosaur Jr. – Give a Glimpse of What Yer Not4.0
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Mike Johnson

Mike Johnson, les hauts d’un bassiste

Membre de Snakepit (dont il faut réécouter urgemment les morceaux de From Vegas To Memphis), bassiste des Dinosaur Jr, proche de Mark Lanegan, Mike Johnson n’a pas chômé au cours des années 90. Il faut donc profiter de notre retraite forcée pour redécouvrir les disques de cette plume fine et sombre de l’Amérique des 90’s.
Pointu Festival 2017

Chapeau ! Pointu Festival

Un cadre magnifique, une programmation à tomber à la renverse et une entrée gratuite… C’est le Pointu Festival qui remporte donc haut la main le titre du meilleur festival estival de l’année 2017. SK* a sélectionné pour vous les concerts immanquables de cette édition. Il y a des poids lourds (Dinosaur Jr, Kurt Vile, Ride)…
TINALS 2016

Love is in the air

Le festival This Is Not A Love Song est désormais l’un des festivals indispensables dans l’offre estivale, il se déroulera les 3, 4 et 5 juin dans l’antre Paloma à Nîmes que vous rallierez par tous les moyens, malgré les grèves et les inondations ! SK* a posé quelques questions à Fred Jumel, l’une des…

Plus dans Chroniques d'albums

The Bats - Foothills

The Bats – Foothills

Les Bats viennent de publier Foothills, leur dixième album. Comme pour les neuf premiers, le verdict sera le même : les Bats sont le meilleur groupe du monde.
J.E. Sunde - Love

J.E. Sunde – Love

Désormais hébergé chez Vietnam (Chevalrex, H-Burns), J.E. Sunde poursuit la quête qu’il a débutée une décennie plus tôt ; à savoir écrire la chanson folk parfaite. Avec ce nouvel album, Love, Sunde démontre qu’il va falloir compter sur lui en 2020. Et pour le reste de votre vie.
The Moons - Pocket Melodies

The Moons – Pocket Melodies

Très actifs au début des années 2010, The Moons s’était assagi en devenant silencieux depuis quelques années. Andy Crofts, l’homme qui se cache derrière ce groupe, avait été accaparé par son travail avec Paul Weller. 2020 nous réserve son lot de surprises tous les jours. The Moons est de retour avec un disque et s’est…
Bachar Mar-Khalifé - On​Off

Bachar Mar-Khalifé – On​/​Off

Vous cherchez un seul disque pour votre reconfinement ? On​/​Off de Bachar Mar-Khalifé pourrait être celui qu’il vous faut pour les longues après-midi sous la couette, un verre d’Aloxe-Corton et un Houellebecq à portée de main.
Juanita Stein - Snapshot

Juanita Stein – Snapshot

Troisième disque solo de Juanita Stein, Snapshot nous renvoie au début des années 2000, une époque où le Royaume-Uni avait le chic pour exporter une kyrielle de bons groupes.
Jeff Tweedy - Love Is The King

Jeff Tweedy – Love is the King

Intimement lié au livre How to Write One Song, Love is the King prouve une fois de plus que Jeff Tweedy fait partie des très grands. Et si certains ont perdu le fil avec la discographie de Wilco, ce nouveau disque solo est un excellent prétexte pour se rabibocher avec son patron.

Laura Veirs – My Echo

Accompagnée de Jim James, Bill Frisell, Karl Blau et de Matt Ward, Laura Weirs sort un onzième impeccable album.