Catégories
Chroniques d'albums

The Black Angels – Death Song

Choqués par l’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis et produits par Phil Ek (The Shins, Fleet Foxes), les Black Angels redeviennent un groupe passionnant avec leur cinquième album sobrement intitulé Death Song. Se plaçant toujours sous le patronage du Velvet Underground et des 13th Floor Elevators, nos anges noirs abordent les choses de manière plus légère et offrent un nouveau souffle à leur psychédélisme.

En 2013 l’affaire Black Angels commençait à sentir le sapin. Tentant de faire comme les Jesus And Mary Chain (à savoir toujours sortir le même album), Alex Maas et Christian Bland publièrent un disque peu inspiré et franchement ennuyeux. On avait donc rangé le dossier Black Angels au fin fond d’un tiroir poussiéreux.

Discographie :

Mais c’était sans compter la victoire de Trump qui a eu un effet dévastateur sur nos dangereux gauchistes d’Austin (Texas)… Les chansons de Death Song ont été écrites pendant la campagne présidentielle américaine et bouleversent un peu (voire beaucoup) les codes des Black Angels. Ces derniers nous laissent enfin respirer un peu et pourraient presque passer pour des gens joyeux (Half Believing).

The Black Angels – Half Believing

Abordant des thèmes passionnants comme le système monétaire (Currency) ou l’amour (I’ll kill for her), les Black Angels retrouvent la vigueur de leurs débuts et frappent juste. Medicine soignera tous les maux du monde et Hunt Me Down fera rentrer au bercail les fans déçus par Indigo Meadow. La production de Phil Ek permet aux Black Angels de s’aventurer vers des territoires qui leur étaient jusque-là inconnus. En plus de récupérer des fans perdus, voilà que la doublette Maas & Bland pourrait en récupérer de nouveaux.

On tient donc ici, avec les British Sea Power, un des retours de l’année.

The Black Angels - Death Song

Retrouvez les articles relatifs aux Black Angels :
The Black Angels – La Cigale
The Black Angels – Le Trianon

Death Song des Black Angels sera publié le 21 avril 2017 (Partisan Records / PIAS).
The Black Angels seront en concert le 29 septembre 2017 à La Cigale (Paris) après avoir joué dans différents festivals cet été (This Is Not A Love Song notamment).

Tracklist : The Black Angels - Death Song
  1. Currency
  2. I'd Kill For Her
  3. Half Believing
  4. Comanche Moon
  5. Hunt Me Down
  6. Grab as Much (as you can)
  7. Estimate
  8. I Dreamt
  9. Medicine
  10. Death March
  11. Life Song

The Black Angels – Death Song
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Vous avez aimé ? Partagez :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2009 - 2021 : 31 M de vues sur note chaine YouTube !

Merci aux artistes et labels qui nous ont fait confiance !

Avec : Mariama, Sayem, St Augustine, Ornette, The Dodoz, Dominique A, Lisa Hannigan, Nadeah, Hocus Pocus, BabX, Absynth Minded, Diane Birch, 3 Minutes Sur Mer, Applause, Jon And Jen, Anita Drake, Mademoiselle K, Richard Walters, Brune, Chew Lips, Emily Loizeau, Julia Stone, Sarah Blasko, Marie-Flore, MLCD (My Little Cheap Dictaphone), Hey Hey My My, AaRON, Foreign Beggars, Skip The Use, Hyphen Hyphen, Curry And Coco, Lilly Wood And The Prick, Rivkah, Kid Bombardos, You, Sharleen Spiteri , Thos Henley, Élodie Frégé, Caro Emerald, Viva And The Diva, Sly Johnson, Belleruche, Skip The Use, Ben Mazue, The Dø, Twin Twin, Marie-Pierre Arthur, Chris Garneau, Angus And Julia Stone

↪ Toutes les SK Sessions

↪ Abonnez-vous à notre chaine YouTube!

Cela pourrait vous intéresser

Alex Maas

Alex (n’est pas à la) Maas

Après un retour en forme en 2017, Alex Maas laisse de côté les Black Angels pour s’afficher en solo. Et c’est réussi.
The Black Angels

Viscéral TINALS !

SK* sera présent pour la cinquième année au festival This is not a love song, l’un des premiers et des plus alléchants festival du début de l’été.
The Black Angels

Le b.a.-ba des Black Angels

Originaire de la « Weird » Austin (Texas), la petite entreprise des Black Angels ne connait pas la crise. Depuis 2006, ces fils spirituels de Rocky Erickson (13th Floor Elevators) défendent une certaine idée du rock psychédélique. Après avoir publié trois albums (Passover, Direction To See A Ghost, Phosphene Dream), nos anges de la mort se sont…
The Black Angels

On tuerait pour les Black Angels

Révélés en 2006 par l’intransigeant Passover, les Black Angels ont réussi à faire par leurs idoles à savoir sortir toujours le même disque tout en se renouvelant. L’alchimie a duré le temps des trois premiers albums mais a connu un beau trou d’air avec Indigo Meadow. Il semblerait que l’élection de Donald Trump ait revigoré…
TINALS 2016 © Fabrice Buffart

The TINALS countdown !

Une grande partie de la programmation du meilleur festival de la ‘non chanson d’amour’ est connue. Le festival TINALS aura lieu du 9 au 11 juin et les derniers noms seront dévoilés ce mercredi à la conférence de presse à Paloma à Nîmes.

Plus dans Chroniques d'albums

Vikken

Vikken – Joie

Vikken et sa Joie ont tous deux le sens de la débâcle. Un côté Charlie Chaplin de la folle déprime, face à une grosse machinerie bête et informe, qui fixe, qui normalise, qui nécessairement finit par s’emballer, et qui ne s’arrête plus, et qui envoie valser en l’air à grands coups de beats électro tout…
Francis Lung - Miracle

Francis Lung – Miracle

L’ex-membre de WU LYF a bien fait de nommer son nouveau disque Miracle. Les 13 (tiens tiens, ce nombre..) chansons font de nouveau croire en lui.
Gruff Rhys - Seeking

Gruff Rhys – Seeking New Gods

Obsédé par le mont Paektu, un volcan situé à la frontière de la Chine et de la Corée, Gruff Rhys atteint des sommets avec son septième album solo, le bien nommé Seeking New Gods.
The Chills - Scatterbrain

The Chills – Scatterbrain

Détruit par l’industrie musicale dans les années 90, Martin Phillipps (l’écrivain qui se cache derrière ce groupe) vit une seconde vie (musicale) depuis 2015 grâce à Fire Records, label anglais qui ne jure que par lui.