Catégories
Chroniques d'albums

The Raveonettes – 2016 Atomized

En attendant l’étonnant renouveau des Slowdive et après l’excellent retour des Jesus And Mary Chain, les fans de larsens biscornus et de mélodies distordues vont être ravis cette semaine avec la dernière sortie des Raveonettes. 2016 Atomized compile tous les singles publiés l’an passé par cet étonnant duo.

Les Raveonettes restent, quoiqu’il arrive, à un certain niveau d’excellence. Depuis leur premier album (Chain Gang of Love – 2013), Sune Rose Wagner et Sharin Foo rendent toujours des copies impeccables. Comme les frères Reid, ce duo écrit des chansons pop à faire bander Phil Spector et les dissimule derrière un nuage de guitares. En 2009, In And Out Of Control et ses tubes (Bang!, Last Dance… tout l’album en fait) avait réveillé les morts et tous les fêtards.. Et c’est comme ça à chaque album. En 2012, la chanson She Owns The Streets (Observator) avait ce qu’il fallait dans les cordes pour faire pleurer Johnny Marr.

The Raveonettes – A Good Fight

Et ce 2016 Atomized ?
Fruit du projet Rave-Sound-Of-The-Month (en gros un single par mois), 2016 Atomized a vu le duo s’affranchir de toutes les contraintes et a été là où il voulait. Il y aura des surprises sur cet « anti-album ». En effet, il ne faudra pas s’attendre à entendre des morceaux du calibre de ceux précédemment cités. On se réchauffera le cœur avec Won’t You Leave Me Alone et avec Where Are You Wild Horses. Mais attention aux surprises cachées tout au long de cette rétrospective de 2016. Il faudra s’accrocher pour écouter (intégralement) PENDEJO et les morceaux les plus durs.

2016 Atomized fait figure d’O.V.N.I. dans la discographie du groupe mais confirme encore et encore l’excellence de celui-ci.

The Raveonettes - 2016 Atomized

2016 Atomized des Raveonettes est publié par Beat Dies Records / Modulor.

Retrouvez les articles relatifs à The Raveonettes :

The Raveonettes - 2016 Atomized

Tracklist : The Raveonettes - 2016 Atomized
  1. This World Is Empty (Without You)
  2. Run Mascara Run
  3. EXCUSES
  4. Junko Ozawa
  5. Scout
  6. Won't You Leave Me Alone
  7. Where Are You Wild Horses
  8. A Good Fight
  9. This Is Where It Ends
  10. Choke On Love
  11. Fast Food
  12. PENDEJO

The Raveonettes – 2016 Atomized4.0
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

The Blind Suns

Le rêve américain des Blind Suns

Et voilà, les Américains nous ont piqué les Blind Suns avant même que nous ayons eu le temps de dégainer notre stylo. En effet, ce groupe français est annoncé dans l’édition 2016 du festival texan SXSW. Signés chez Wild Valley Records, ces hyperactifs angevins enchaînent les nouvelles comme aucun groupe actuel. Pour cette fin d’année,…
The Raveonettes - Pe'ahi

The Raveonettes – Pe’ahi

The Raveonettes – Pe’ahi Les Raveonettes publient donc un album par surprise : Pe’ahi a déboulé sans prévenir en ce début de semaine. Produit par Justin Meldal-Johnsen (responsable de Hurry Up, We’re Dreaming de M83 et requin de studio chez Beck et NIN), Pe’ahi doit son nom à un célèbre spot de surf hawaïen.
BRMC

Austin Psych Fest 2013

Pour leur sixième édition du festival, les Black Angels à l’initiative du projet, ont vu les choses en plus grand. Exit les salles de la capitale du Live Music, cette année c’est en plein air que se déroule le rendez vous le plus improbable du Texas. Au pays des ribs, des Stetsons et des Bush,…
Top 2012 - SOUL KITCHEN

Top album & more 2012

Bon sang de bonsoir, pensais-je hier, en me renversant sur mon fauteuil en cuir, un verre de scotch dans une main et une attachée de presse dans l’autre, l’année 2012 était enfin terminée. Trois cent soixante-cinq jours de dur labeur à trimer pour le plaisir de vos oreilles, esclave de la musique enchaîné à mon…

The Raveonettes à la Flèche d’Or

The Raveonettes A la question : « La mélodie est-elle soluble dans le bruit ? », les Raveonettes, duo mixte danois de type hors-normes, apporte en 5 albums indispensables une réponse en perpétuelle évolution. Bon, d’accord, mais sur scène ? Réponse, justement à la Flèche d’Or.

Plus dans Chroniques d'albums

The Bats - Foothills

The Bats – Foothills

Les Bats viennent de publier Foothills, leur dixième album. Comme pour les neuf premiers, le verdict sera le même : les Bats sont le meilleur groupe du monde.
J.E. Sunde - Love

J.E. Sunde – Love

Désormais hébergé chez Vietnam (Chevalrex, H-Burns), J.E. Sunde poursuit la quête qu’il a débutée une décennie plus tôt ; à savoir écrire la chanson folk parfaite. Avec ce nouvel album, Love, Sunde démontre qu’il va falloir compter sur lui en 2020. Et pour le reste de votre vie.
The Moons - Pocket Melodies

The Moons – Pocket Melodies

Très actifs au début des années 2010, The Moons s’était assagi en devenant silencieux depuis quelques années. Andy Crofts, l’homme qui se cache derrière ce groupe, avait été accaparé par son travail avec Paul Weller. 2020 nous réserve son lot de surprises tous les jours. The Moons est de retour avec un disque et s’est…
Bachar Mar-Khalifé - On​Off

Bachar Mar-Khalifé – On​/​Off

Vous cherchez un seul disque pour votre reconfinement ? On​/​Off de Bachar Mar-Khalifé pourrait être celui qu’il vous faut pour les longues après-midi sous la couette, un verre d’Aloxe-Corton et un Houellebecq à portée de main.
Juanita Stein - Snapshot

Juanita Stein – Snapshot

Troisième disque solo de Juanita Stein, Snapshot nous renvoie au début des années 2000, une époque où le Royaume-Uni avait le chic pour exporter une kyrielle de bons groupes.
Jeff Tweedy - Love Is The King

Jeff Tweedy – Love is the King

Intimement lié au livre How to Write One Song, Love is the King prouve une fois de plus que Jeff Tweedy fait partie des très grands. Et si certains ont perdu le fil avec la discographie de Wilco, ce nouveau disque solo est un excellent prétexte pour se rabibocher avec son patron.

Laura Veirs – My Echo

Accompagnée de Jim James, Bill Frisell, Karl Blau et de Matt Ward, Laura Weirs sort un onzième impeccable album.