King Child est un duo formé du lyonnais Jean Prat, fondateur du studio Purple Sheep dans les Monts du Lyonnais et du belge Quentin Hoogaert, Bruxellois, membre du groupe Leopold Tears.

Leur premier album Meredith est assurément king size côté pop classieuse. A 32 et 34 ans, ce ne sont pas des perdreaux de l’année et se sont rencontrés sur d’autres projets pour finalement valider cette combinaison gagnante. Soutenus par le Fil de Saint-Etienne, Jean explique que « King Child évoque l’enfance, que le groupe affectionne et que l’on vit actuellement, Quentin et moi étant jeunes papas. C’est aussi un rappel à notre génération, biberonnée à l’Internet et aux smartphones. Une génération pourrie gâtée, qui a tout ce qu’elle veut, tout de suite, mais qui passe son temps à se plaindre. Comme un gosse. »

King Child – 23 février

Avec ce premier disque, King Child invite l’auditeur à un voyage sidérant. Ce n’est pas vraiment un album concept, les chansons se déploient autour de la première Arabesque de Debussy au piano, un moment de grâce et de simplicité comme pour faire mieux écho aux soubresauts souvent stériles de notre société. Comme par exemple le harcèlement que subissent trop fréquemment les femmes dans la rue sur 23 février, sublime ballade au chant apaisé, à la mélodie enjôleuse, composée entre les attentats de Paris et de Bruxelles, hymne à toutes les libertés, contre toutes les agressions et les oppressions. Ou encore la violence faite à notre planète sur Desert. Un des meilleurs atouts du disque est sans conteste la voix élastique et ondoyante de Quentin Hoogaert, véritable instrument qu’il module avec d’innombrables nuances comme sur le précieux potentiel tube Opal. Meredith est donc un disque à écouter allongé, les yeux fermés, disponible pour s’élever et s’échapper vers un monde idéal pour le début d’une véritable true romance.

King Child – Opal (Live au Fil)

Meredith de King Child sort le 13 octobre.

King Child - Meredith

Tracklist : King Child - Meredith
  1. Meredith
  2. 23 février
  3. Desert
  4. Ghost dance
  5. Grief
  6. Bending time
  7. 1ère Arabesque
  8. Opal
  9. Butcher
  10. Monsters
  11. True Romance

King Child – Meredith4.0
8/10
Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

King Child - One Last Ride

Vidéo : King Child – One Last Ride

King Child deviendra grand. Après Meredith un premier album remarqué, le duo lyonno-bruxellois vient de sortir un deuxième disque, Leech qui nous colle à l’oreille.
King Child

5 questions à … King Child

SK* a demandé à une trentaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de King Child, duo bruxello-lyonnais qui s’apprête à sortir un premier album de pop atmosphérique et voyageuse, Meredith le 13 octobre.

Plus dans Chroniques d'albums

Nadine Shah - Kitchen Sink

Nadine Shah – Kitchen Sink

Après avoir traité des problèmes géopolitiques mondiaux sur Holiday Destination, l’anglaise Nadine Shah change de braquet et décide de s’occuper d’elle et de la société anglaise. Sur ce quatrième et nouvel album, elle passe à la moulinette les défauts de la société anglaise et a écrit, inconsciemment, ses meilleures chansons.
Lane - Pictures of a Century

LANE – Pictures of a century

Le coup de poing musical de la semaine (ou du mois, voire de l’année) est signé LANE (pour Love and Noise Experiment). Avec dans ses rangs des anciens Thugs et des anciens DARIA, on savait que le niveau serait relevé. Il l’est tellement que les chansons de ce premier disque débordent dans notre salon et…

Manopolo – Billie

Premier EP pour le duo amiénois. Premier EP avec quatre morceaux qui allie la soul et le blues. Quatre morceaux écrits pendant le premier confinement. Quatre morceaux qui sont autant de rêves éveillés.
Built to Spill - Built to Spill plays the songs of Daniel Johnston

Built To Spill – Built To Spill Plays the Songs of Daniel Johnston

Doug Martsch a toujours été un immense fan de feu Daniel Johnston. Il reprenait, dès 1994, les chansons de ce dernier avec la première version de Built To Spill. En 2017, l’agent de Daniel Johnston proposa à Martsch que BTS soit son backing band. L’affaire fut conclue. En trois ans, beaucoup de choses se sont…

Jehnny Beth – To love is to live

Et entre les deux, la rage. Entre un S et le verbe aimer. La rage, en forme d’apostrophe impossible, quand les deux ne veulent pas se coller. S’aimer, pourtant. To love is to live, comme l’annonce Jehnny Beth. Vivre. Aimer. Vivre et puis aimer. S’aimer peut-être, s’aimer enfin, tant ses chansons prennent la forme d’un…
Régina Demina - Hystérie

Régina Demina – Hystérie

On voudrait voir la dame blanche, en short serré, talons aiguilles et joli décolleté, on se trouverait probablement au bon endroit. On souhaiterait voir la Belle et la Bête monter une barre de pole dance, ou Atchoum se maquiller en princesse, on le serait probablement encore aussi. Car Régina Demina est un enchevêtrement de peut-être,…
Snowgoose - Making of you

Snowgoose – The Making Of You

Anna Sheard et Jim McCulloch ont enfin décidé de donner une suite à Harmony Springs, le premier album de Snowgoose sorti en 2012. Accompagné de la crème de la scène écossaise, ce duo rend une copie folk impeccable.