Catégories
Chroniques d'albums

Jay-Jay Johanson – Bury the Hatchet

Déjà 11 albums pour l’ami Jay-Jay Johanson ! Ami car on vit, on grandit, on vieillit avec lui depuis ce Whiskey hors d’âge paru en 1997.

Et l’on apprécie de le retrouver régulièrement pour des disques toujours séduisants, envoûtants, souvent poignants. Bury the Hatchet ne déroge pas à cette règle. Là encore c’est une affaire d’amitié puisque l’on retrouve certains vieux complices comme Erik Jansson au piano, Magnus Frykberg à la batterie ou Mats Äleklint au trombone.

L’atmosphère du disque lorgne vers le film noir comme sur la suave You’ll Miss Me When I’m Gone, Jay Jay n’a pas son pareil pour évoquer les tiraillements du couple, le désir, l’absence, la séparation, la solitude. Mais comme l’écrit Proust, « Sous toute douceur charnelle un peu profonde, il y a la permanence d’un danger. » Car derrière la douceur, le raffinement, la préciosité pour magnifier la gente féminine (The Girl With the Sun in Her Eyes), Jay-Jay Johanson ‘mélancolise’, tiraille les cœurs de langueurs assurément non monotones. Ce nouveau disque est plus acoustique, moins électronique. Son dépouillement séduit comme sur Bury the Hatchet quand il susurre mid tempo, « let’s stop fighting, let’s stop arguing, resolve this quarrel and make peace, can we bury the hatchet and become friends again ».

Discographie :

Jay – Jay Johanson – Bury the Hatchet

Avec Paranoid et son rythme badin, il évoque l’angoisse de la perte, « you’re not coming home directly after work » et l’on craint le pire. On s’en veut d’être suspicieux jusqu’à la paranoïa, mais l’on ne guérit jamais de cette maladie d’amour. Et quand surgit ce Rainbow en compagnie de Lucy Belle Guthrie, la fille de Liz Frazer et Robin Guthrie (Cocteau Twins), le spleen s’efface pour un feu d’artifice de sensations et de couleurs, les cauchemars s’éloignent sur la dernière note feutrée de Nightmares Are Dreams Too que ne renierait pas Lynch.

Jay-Jay Johanson sera en concert le 24 novembre à Lyon (Ninkasi Kao).
Bury the Hatchet est disponible chez 29 Music / Bertus France.

Jay - Jay Johanson - Bury the Hatchet

Jay-Jay Johanson - Bury the Hatchet

Tracklist : Jay-Jay Johanson - Bury the Hatchet
  1. Paranoid
  2. You'll Miss Me When I'm Gone
  3. November
  4. She's Almost You
  5. The Girl with the Sun in Her Eyes
  6. Bury the Hatchet
  7. Snakes in the Grass
  8. Advice to My Younger Self
  9. An Empty Room
  10. From Major to Minor
  11. Wreck
  12. Rainbow
  13. Nightmares Are Dreams Too
Les prochains concerts de Jay-Jay Johanson en France
DateSalleVilleTickets
08 Aug 2021CARRIERE ET CHATEAU DE SADELacosteAcheter un Ticket
29 Nov 2021TrianonParisAcheter un Ticket
Dates de concerts fournies par Bandsintown

Jay-Jay Johanson – Bury the Hatchet
9/10
Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Vous avez aimé ? Partagez :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2009 - 2021 : 31 M de vues sur note chaine YouTube !

Merci aux artistes et labels qui nous ont fait confiance !

Avec : Mariama, Sayem, St Augustine, Ornette, The Dodoz, Dominique A, Lisa Hannigan, Nadeah, Hocus Pocus, BabX, Absynth Minded, Diane Birch, 3 Minutes Sur Mer, Applause, Jon And Jen, Anita Drake, Mademoiselle K, Richard Walters, Brune, Chew Lips, Emily Loizeau, Julia Stone, Sarah Blasko, Marie-Flore, MLCD (My Little Cheap Dictaphone), Hey Hey My My, AaRON, Foreign Beggars, Skip The Use, Hyphen Hyphen, Curry And Coco, Lilly Wood And The Prick, Rivkah, Kid Bombardos, You, Sharleen Spiteri , Thos Henley, Élodie Frégé, Caro Emerald, Viva And The Diva, Sly Johnson, Belleruche, Skip The Use, Ben Mazue, The Dø, Twin Twin, Marie-Pierre Arthur, Chris Garneau, Angus And Julia Stone

↪ Toutes les SK Sessions

↪ Abonnez-vous à notre chaine YouTube!

Cela pourrait vous intéresser

jj

Memento amor

Jay-Jay Johanson nous gratifie d’une prière profane pour un sacré sentiment, celui de l’abandon ou peut être de la trahison amoureuse. Plus efficace qu’une saison complète d’en thérapie, il est notre Asclépios de l’âme.
Jay-Jay Johanson - Romeo2

Vidéo : Jay-Jay Johanson – Romeo

« La séparation est un si doux chagrin. » dit Juliette à Roméo et depuis 1594, rien n’a changé. Jay-Jay Johanson presse notre cœur abîmé avec son Romeo rouge sang en espérant éviter le drame.
Fnac Live 2017

Fnac Live : du live gratuit !

La 7ème édition du Fnac Live aura lieu du 6 au 8 juillet 2017 sur le parvis de l’hôtel de ville de Paris, fidèle à sa gratuité !

Plus dans Chroniques d'albums

Vikken

Vikken – Joie

Vikken et sa Joie ont tous deux le sens de la débâcle. Un côté Charlie Chaplin de la folle déprime, face à une grosse machinerie bête et informe, qui fixe, qui normalise, qui nécessairement finit par s’emballer, et qui ne s’arrête plus, et qui envoie valser en l’air à grands coups de beats électro tout…
Francis Lung - Miracle

Francis Lung – Miracle

L’ex-membre de WU LYF a bien fait de nommer son nouveau disque Miracle. Les 13 (tiens tiens, ce nombre..) chansons font de nouveau croire en lui.
Gruff Rhys - Seeking

Gruff Rhys – Seeking New Gods

Obsédé par le mont Paektu, un volcan situé à la frontière de la Chine et de la Corée, Gruff Rhys atteint des sommets avec son septième album solo, le bien nommé Seeking New Gods.
The Chills - Scatterbrain

The Chills – Scatterbrain

Détruit par l’industrie musicale dans les années 90, Martin Phillipps (l’écrivain qui se cache derrière ce groupe) vit une seconde vie (musicale) depuis 2015 grâce à Fire Records, label anglais qui ne jure que par lui.