Catégories
Chroniques d'albums

Liam Gallagher – As You Were

Et c’est reparti pour un tour. Les frères Gallagher se crêpent de nouveau le chignon. En 1997, ces deux zigotos se prenaient le plus beau gadin de l’histoire du rock avec un disque boursouflé qui aurait dû les faire devenir les nouveaux U2. Après dix ans de disette, Oasis enregistrait en 2007 Dig Out Your Soul, l’album du renouveau. Et en 2017 ? Chacun vivote de son côté et sort son album solo.

Ce qu’on avait pas prévu ; en 2017, c’est que le disque de Liam soit meilleur que celui de Noel. Depuis quelques années, l’aîné de la fratrie se complait dans son pré-carré et fait mumuse avec Bono. Depuis la fin de Beady Eye, on pensait Liam Gallagher en retraite. Il avait été relativement clair en interview : faire de la musique, c’est être dans un groupe. Il s’interdisait clairement le fait d’être en solo. Et puis… Chasser le naturel, il revient au galop. Liam Gallagher a franchi le pas et a monté un groupe fait de bric et de broc (Dan McDougall, un ex pote de Doherty et Jay Meher, un ex Kasabian/Beady Eye). On pouvait légitimement s’inquiéter.

Liam Gallagher – Wall of Glass

Liam Gallagher peut d’ores et déjà remercier le centre de remise en forme qu’est Warner, sa nouvelle maison de disque. Liam Gallagher, qui a dû composer 8 minutes de musique lors de l’épopée Oasis (dont un classique de 2 minutes, Songbird) a été envoyé en studio avec Greg Kurstin et Dan Grech-Marguerat. Et le résultat est plus que correct. Si on oublie les sempiternels exercices Lennoniens, on tient un bon disque avec de bonnes chansons (écrites par Liam Gallagher). Attention, il n’a plus 17 ans et est plein aux as. On oublie Oasis. Mais on oublie le désastreux Be de Beady Eye qui ne contenait aucune chanson. As You Were est le disque d’un type qui n’a rien à prouver et qui a passé l’âge. Le centre de fitness Warner a permis à ‘Our Kid’ de récupérer sa voix (d’enfer sur Come Back To Me ou Chinatown) et de disposer d’une production correcte (Greedy Soul).

Et puis… On est ravi de le retrouver. Et le public aussi. Étonnamment, il attire les foules. Avec Beady Eye, il séduisait trois pèlerins et deux fans d’Oasis. Il y avait foule pour le voir dans les différents festivals européens. En 2017, on veut voir Liam Gallagher, le mec qui avait le monde à ses pieds en 1995 et qui était le meilleur chanteur du monde. Ça tombe bien, en 2017, il commence ses concerts à l’heure, fait des chansons d’Oasis et est agréable. Liam Gallagher, le retour de l’année ?

Liam Gallagher - As You Were

As You Were de Liam Gallagher est disponible via Warner Music.

Liam Gallagher - As You Were

Tracklist : Liam Gallagher - As You Were
  1. Wall of Glass
  2. Bold
  3. Greedy Soul
  4. Paper Crown
  5. For
  6. What It’s Worth
  7. When I’m in Need
  8. You Better Run
  9. I Get By
  10. Chinatown
  11. Come Back To Me
  12. Universal Gleam
  13. I’ve All I Nee

Liam Gallagher – As You Were4.0
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Les rêves de Liam Gallagher

En 2005, Liam Gallagher chantait Keep The Dream Alive, un morceau écrit par Andy Bell pour Oasis. Quinze ans plus tard, Oasis n’est plus mais Liam Gallagher rêve toujours.

Liam Gallagher – MTV Unplugged

En 1996, Liam Gallagher plantait tout le monde. Une tournée américaine qui devait être triomphale pour Oasis n’eut pas eu lieu à cause d’une engueulade avec Mark Lanegan… et un MTV Unplugged qui s’annonçait aussi splendide que celui de Nirvana se solda par une prestation solo de Noel… Liam refusa de chanter et regarda son…
Noel Gallagher

Noel en avril

Onze ans après la séparation d’Oasis, Noel Gallagher met en ligne Don’t Stop, un morceau inédit enregistré pendant les sessions de Dig Out Your Soul. Connaissant la pingrerie du Monsieur pour les inédits, on peut se réjouir de l’idée. Du morceau beaucoup moins.

Liam Gallagher à son Zénith

Liam Gallagher a donné hier soir au Zénith de Paris le dernier concert d’une tournée européenne qui a affiché complet tous les soirs. Et il a fait plus que le travail.

Eric & Liam

Cantona avait clamé son amour pour Once sur les réseaux sociaux. Gallagher l’a pris au mot et lui offre le premier rôle dans le clip qui lui est dédié.

Plus dans Chroniques d'albums

The Smashing Pumpkins - Cyr

The Smashing Pumpkins – CYR

Revenus à un son décent avec Shiny and Oh So Bright, Vol. 1 / LP: No Past. No Future. No Sun en 2018 grâce à Rick Rubin, les Smashing Pumpkins prennent tout le monde à contre-pied en laissant Billy Corgan voguer vers son groupe préféré, New Order et donc changer d’identité sonore.
The Bats - Foothills

The Bats – Foothills

Les Bats viennent de publier Foothills, leur dixième album. Comme pour les neuf premiers, le verdict sera le même : les Bats sont le meilleur groupe du monde.
J.E. Sunde - Love

J.E. Sunde – Love

Désormais hébergé chez Vietnam (Chevalrex, H-Burns), J.E. Sunde poursuit la quête qu’il a débutée une décennie plus tôt ; à savoir écrire la chanson folk parfaite. Avec ce nouvel album, Love, Sunde démontre qu’il va falloir compter sur lui en 2020. Et pour le reste de votre vie.
The Moons - Pocket Melodies

The Moons – Pocket Melodies

Très actifs au début des années 2010, The Moons s’était assagi en devenant silencieux depuis quelques années. Andy Crofts, l’homme qui se cache derrière ce groupe, avait été accaparé par son travail avec Paul Weller. 2020 nous réserve son lot de surprises tous les jours. The Moons est de retour avec un disque et s’est…
Bachar Mar-Khalifé - On​Off

Bachar Mar-Khalifé – On​/​Off

Vous cherchez un seul disque pour votre reconfinement ? On​/​Off de Bachar Mar-Khalifé pourrait être celui qu’il vous faut pour les longues après-midi sous la couette, un verre d’Aloxe-Corton et un Houellebecq à portée de main.
Juanita Stein - Snapshot

Juanita Stein – Snapshot

Troisième disque solo de Juanita Stein, Snapshot nous renvoie au début des années 2000, une époque où le Royaume-Uni avait le chic pour exporter une kyrielle de bons groupes.
Jeff Tweedy - Love Is The King

Jeff Tweedy – Love is the King

Intimement lié au livre How to Write One Song, Love is the King prouve une fois de plus que Jeff Tweedy fait partie des très grands. Et si certains ont perdu le fil avec la discographie de Wilco, ce nouveau disque solo est un excellent prétexte pour se rabibocher avec son patron.