Pourquoi il faut aimer Snail Mail

Pourquoi il faut aimer Snail Mail© Louis Teyssedou
Louis - 13/06/2018

Coincée entre Mogwai et les Midnight Sister, Snail Mail a réussi à retourner l’édition du Villette Sonique à elle toute seule. Car s’il fallait n’en retenir qu’une, c’est elle. Elle n’a pas encore l’âge de s’acheter un paquet de cigarettes dans son pays mais elle vient tout de même de fumer toute la concurrence.

Lindsey Jordan aka Snail Mail affole donc les médias, les compteurs et les gens de bon goût. Sur Youtube, les chansons de son premier EP, Habit (Sister Polygon – 2016), font un carton plein et affichent un nombre d’écoutes qui feraient tomber dans les pommes n’importe quel directeur artistique normalement constitué. Il en va de même avec les médias. Son premier album n’est pas encore sorti que Snail Mail a le droit à une double page dans le New York Times et déclenche les louanges de Spin ou de Stereogum. Le reste de la presse américaine devrait lui faire sa révérence cet été.

Alors qu’on s’ennuie ferme en 2018, Snail Mail arrive avec de l’or en barre et des refrains en béton armé. On avait pas entendu une chanson comme Slug ou Dirt depuis… le premier Exile in Guyville ? Cela tombe bien, Liz Phair s’est entichée de cette jeune fille de Baltimore. Snail Mail a été invitée sur scène par Angel Olsen et a reçu les félicitations de Kim Deal (The Breeders).

Originaire d’Ellicott City, une banlieue de Baltimore (Maryland) réputée pour être une des villes les plus hantées des Etats-Unis, Lindsey Jordan réveille les fantômes du passé en poésie : I could’ve waited my whole life to/Know the difference/But I should’ve just known better than that. Signée chez Matador (Yo La Tengo, Belle and Sebastian et Liz Phair… tiens tiens), Jordan aurait pu louper le coche après son premier EP. Il n’en est rien. Lush, son premier album est gorgé de tubes et efface la nostalgie qui nous prenait quand on écoutait un disque de Pavement.

Snail Mail
Snail Mail © Louis Teyssedou

Tu as joué au Villette Sonique. Le concert s’est bien passé ? C’était ton premier concert en France ?

Snail Mail : Oui ! J’ai aimé ce concert. C’était parfait.

J’ai lu que tu avais demandé à tes parents une guitare quand tu avais cinq ans. Comment as-tu appris à jouer de cet instrument ?

J’ai appris de manière assez classique en prenant des cours. D’ailleurs, j’ai encore quelques cours à prendre pour me perfectionner. J’ai fait partie d’un groupe de jazz et j’ai joué pour l’église de mon quartier. Et j’ai commencé à écrire des chansons vers l’âge de 12-13 ans.

Snail Mail – Heat Wave

Et quelle est la première chanson que tu as réussi à jouer à la guitare ?

Smoke On The Water !

Pourquoi as-tu appelé ce disque Lush ?

J’aime bien ce nom. Il y a tellement de sens différents. Une des raisons qui explique ce titre est que je voulais que les gens qui écoutent le disque comprennent les histoires qui en sont à l’origine. Je voulais qu’ils puissent dépasser les textes et se perdre dedans, s’immerger dans mon esprit et se perdre dans mes sentiments. J’aime aussi penser qu’au niveau du son, c’est très « lushuous » grâce aux sons des guitares. D’un côté, les voix sont très propres et sonnent de manière un peu sèche. Mais je voulais donner l’impression que je jouais à côté de celui qui écoute ce disque tout en me tenant assez éloignée de lui. Je veux que celui qui écoute ce disque soit installé sur un matelas qui flotte sur l’eau avec moi qui joue de la guitare au bord de la piscine. J’aime à croire qu’on se perd dans ce disque, à la fois grâce au son et grâce aux textes.

Comment s’est déroulé l’enregistrement de ce premier album ?

Ce fut une vraie aventure. Je n’avais pas encore jamais mis les pieds dans un studio professionnel. Tout le monde a été génial, que ce soit le producteur ou les ingénieurs. Chacun avait des idées et on a essayé d’en tirer le meilleur. L’équipe s’est vraiment mise au service du disque et de la vision que j’en avais. J’ai juste eu besoin de brancher ma guitare. Je voulais que ce soit plutôt propre et sans trop d’excès. C’était génial de se sentir libre dans un tel espace. Cela m’a permis d’ajouter des guitares sur certains morceaux. J’ai l’habitude d’écriture mes chansons à la guitare et au piano. Mais cette formule n’a pas suffit à remplir l’espace du studio. On a réussi à remédier à ce manque.

Combien de temps l’enregistrement a-t-il duré ?

Ce fut une très belle expérience qui a duré environs 6 mois.

Quel est ton meilleur souvenir ?

Il y en a vraiment beaucoup… On faisait des « journées démo », au cours desquelles on écoutait toutes les démos, puis des « semaines de pré-enregistrement », avec les chansons un peu crues, à vif, et ensuite vraiment on passait en studio… Souvent, après les journées de travail, on sortait, on allait dîner ensemble, on jouait aux cartes. Le studio était situé dans une ferme, alors des fois on préparait le repas sur place avec des produits frais, et d’autres fois, on allait en ville. Donc, on a vécu plein de moments incroyables entre les moments d’enregistrement, au milieu des poulets et des autres animaux.

Comment as-tu rencontré l’équipe de Matador Records ?

J’ai demandé à les rencontrer parce que j’avais plusieurs options et je voulais voir ce qu’ils recherchaient, ce qu’ils attendaient de moi. Chris, le boss du label a dû être le premier que j’ai rencontré, je crois. J’ai vraiment aimé travailler avec eux, et je crois qu’ils sont très attentifs à la musique qu’ils accompagnent.

Comment as-tu trouvé le son de cet album ?

En fait, je crois que ça s’est fait avant même de rencontrer l’équipe de Matador ou d’entrer en studio. En fait, je crois que c’est venu naturellement, un peu comme si c’était mes racines et que je m’étais appuyée dessus pour grandir.

Pourquoi avoir choisi cette photographie avec ces couleurs pour la pochette de ton disque ?

C’est en effet une histoire de couleurs. Le hasard fait que je porte pas mal de rouge. Pas aujourd’hui… Même si ce n’est pas ma couleur préférée, le rouge est une couleur qui me parle et qui joue un rôle important. Habit a une pochette rouge et noire… Pour Lush, c’est une pochette rouge et bleue. J’adore ce bleu. Il convient parfaitement au rouge.
Quant à la photographie, elle est issue d’une série que j’ai faite en studio. Je trouve que je suis assez naturelle dessus.

Et de quand datent les chansons qui figurent sur Lush ?

Je l’ai écrit sur une durée d’un an et demi. J’ai pris mon temps. J’avais un stock de 30 chansons et nous en avons sélectionné dix. Je voulais que ce soit un disque très concis comme Habit. Matador a mobilisé pas mal de monde pour que Lush naisse. Je le considère un peu comme mon enfant d’ailleurs.

TOP 10

1) Quel est ton artiste français préféré ?

Hum. J’ai vu le concert de Marquis de Sade hier. J’ai téléchargé un de leurs disques… Attends je regarde dans mon Iphone. Rue de Siam. C’est excellent.

2) New York City or Los Angeles ?

Oh la. C’est une question super difficile. Je viens de passer quelques jours à Los Angeles… Mais je suis très fière d’être de la côte est. Je vais donc dire New -York.

3) Ta chanson favorite de Liz Phair ?

Batmobile.

4) Le meilleur endroit pour voir un concert ?

Hum… Il faut que je te dise un endroit où j’ai joué. Ou plutôt où j’aimerais jouer. C’est une bonne question. Peut-être FORESTY.

5) Le meilleur endroit pour faire un concert ?

Le Botanique de Bruxelles est superbe. L’endroit est génial. La salle est cool et les jardins sont magnifiques.

6) Ta bande originale de film préférée ?

Adventureland.

7) Ton disque préféré des Breeders ?

Là aussi ce n’est pas évident. J’adore ce groupe. Je vais répondre Title K.

8) Nirvana ou Pearl Jam ?

Nirvana.

9)Le producteur de tes rêves ?

Steve Albini.

10) CD ou Vinyle ?

Vinyle.

Snail Mail - Lush

Lush de Snail Mail est disponible chez chez Matador/Beggars.

Snail Mail - Lush

Tracklist : Snail Mail - Lush
  1. Intro
  2. Pristine
  3. Speaking Terms
  4. Heat Wave
  5. Stick
  6. Let's Find An Out
  7. Golden Dream
  8. Full Control
  9. Deep Sea
  10. Anytime

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Interviews

Crédit Pierre Emmanuel Testard

5 questions à … Macadam Crocodile

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Macadam Crocodile qui sort un EP live enregistré au Badaboum le 22 mai chez Allo Floride. Car c’est sur scène qu’il…

GRANDE-2-@Judith Flotrnt-Lapara.jpg WEB

5 questions à … GRANDE

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de GRANDE qui nous donne de la tension avec leur récent EP, Chasing the geant . Mais les démons et les fantômes…

GOODBYE MOSCOW © Esther Genicot

5 questions à … Goodbye Moscow

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Goodbye Moscow, projet du néo lyonnais Benjamin Hutter marqué par son aventure russe. Il vient de sortir un premier album, L’Univers,…

Tout ce qu’on veut dans la vie c’est écouter des chansons de Louis Chedid

Après cinq ans d’absence, Louis Chedid revient avec Tout ce qu’on veut dans la vie, un disque résolument pop. Aussi bien qu’Un Ange Passe (2004) et parlant d’amour comme On Ne Dit Jamais Assez Aux Gens Qu’On Aime Qu’On Les Aime (2010), Tout Ce Qu’on Veut Dans La Vie séduit par ses chansons et surtout…

5 questions à … Jean-Baptiste Soulard

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Jean-Baptiste Soulard (Palatine, Roni Alter) qui sort un album, Le Silence et L’eau inspiré par Sylvain Tesson et son Dans Les…

5 questions à … Kim Giani

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Kim Giani qui viendra jouer le mercredi 19 février à L’Aquarium Ciné-Café à Lyon les chansons du génial Daniel Johnston, prince…

Nada Surf

Nada Surf(in’ Bird)

En tirant la langue à l’industrie musicale (ou plus exactement à Elektra) qui réclamait en 1998 un second Popular, Nada Surf s’est sauvé du piège d’une carrière pré-formatée et en a profité pour casser son plafond de verre. Avec l’imbattable Let Go et l’impeccable Lucky, Nada Surf a écrit les plus belles lignes de la…

[Micro Photos] L’art d’Hartnett

En 1985, Ignite the Seven Cannons sonne l’heure de la révolution chez Felt. Un des singles du groupe rentre enfin dans les charts (Primitive Painters) et surtout Felt compte désormais dans ses rangs le jeune Martin Duffy qui va réaliser des miracles sur les prochains disques. Lawrence s’apprête aussi à quitter Cherry Red pour Creation…

Barbara Pravi

5 questions à … Barbara Pravi

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Barbara Pravi qui sort un EP, Reviens pour l’hiver en février. 5 titres pour 5 histoires et une playlist pour bien…

SUZANE@Liswaya-020-0135_RT_HD

SLT Suzane !

Point de contrepèterie dans ce titre. Depuis un an Suzane renverse toutes les scènes où elle se produit et s’apprête enfin à sortir Toï Toï son premier album le 24 janvier chez 3eme Bureau qui va l’installer durablement dans le paysage musical, elle vient d’être nommée aux Victoires de la Musique dans la catégorie ‘Révélation…

5 questions à … Tiste Cool

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Tiste Cool qui sort un EP, Caïpiranha. Non, vous n’avez pas la gueule de bois. Il n’est pas triste ce mot…

Luna

[25] 23 minutes avec Dean et Mario

Deux ans après avoir vu jouer John Baumgartner et Sterling Morrison sur Bewitched, Dean Wareham et ses Luna s’enfoncent dans la pénombre des nuits new-yorkaises avec Tom Verlaine et Laetitia Sadier.

[1990 – 2020] Very Swell !

Il y a tout pile 30 ans, Swell posait solidement les bases de sa musique faussement nonchalante et pleinement envoûtante. Avec trois mélodies faites avec deux bouts de ficelle, David Freel ouvrait les années 90 de la plus belle des manières. En 1990, il avait tout dit quand tout restait à faire.

Abel Orion - Home Again

5 questions à … Abel Orion

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’ Abel Orion que l’on a découvert avec Home Again extrait de son EP Late Night Music. Il répond à nos cinq…

Biche Here Now

Sorti en avril 2019, La Nuit des Perséides de Biche fait son petit bonhomme de chemin et devrait faire les belles heures de 2020.

LUKASXCLARA-AKCOMMUNICATION-GUILLAUMEPLAS (16)

5 questions à … Lukas Ionesco

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Lukas Ionesco, découvert ans The Smell Of Us de Larry Clark (prochain proscrit ?). Il sort un premier album, Magic Stone…

Pete Astor

[1990 – 2020] Sublime Submarine

Ils sont tous les deux dans ce bar de Pigalle situé au 114 boulevard Rochechouart. Le premier est Peter Astor, ex leader de The Loft et de Weather Prophets. Soutenu mordicus par Creation Records, il s’apprête à sortir Submarine, son premier disque solo, et à prendre tout le monde de court avec. Le second est…

5 questions à … Doriand

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Doriand dans l’ombre d’un paquet de chansons et d’artistes que l’on aime (Keren Ann, Katerine, Peter Von Poehl, Edith Fambuena…) et…

Primates

5 questions à … Primates

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Primates avec un nouveau titre, Ins & Outs en exclusivité avec de la danse, des baisers, beaucoup d’amour et encore des…

5 questions à … Hyperculte

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Hyperculte qui avec un tel nom se doit d’assurer. Et c’est le cas de la pop transgénique de ce duo suisse qui…

A ne pas rater dans Interviews !