Wild Nothing – Indigo

Bonne nouvelle pour toutes les rêveuses et tous les rêveurs : Jack Tatum revient très en forme avec un disque de Wild Nothing.

Jack Tatum est apparu sur nos écrans-radars en 2012 avec l’album Gemini et surtout avec la chanson Chinatown. Tatum est de ceux qui peuvent vous retourner avec une seule chanson. Ecouter une fois Chinatown, c’est se condamner à l’écouter en boucle pendant des mois et à se demander comment un type originaire du fin fond pouvait être aussi fin et doué… Il en alla de même avec son deuxième disque et la chanson Nocturne. Et depuis ? On avait un peu oublié Tatum. Il nous avait même mis le pied à l’étrier avec le bien nommé Life Of Pause en 2016. C’est donc un euphémisme de dire qu’Indigo n’était pas une priorité de la rentrée 2018.

Wild Nothing // Canyon on Fire

Les premiers extraits d’Indigo en ont décidé autrement (Letting Go, Shallow Water). Franchement romantique, délicatement eighties, le nouveau disque de Jack Tatum est une petite douceur qui se savoure doucement. Pour la première fois, aucune chanson n’a le dessus sur les autres… Enregistré à Los Angeles et à Denver avec Nate Haessly, Indigo signe nos retrouvailles avec Tatum.

Wild Nothing - Indigo


Indigo de Wild Nothing est disponible chez Captured Tracks.

Wild Nothing - Indigo

Tracklist : Wild Nothing - Indigo
  1. Letting Go
  2. Oscillation
  3. Partners in Motion
  4. Wheel of Misfortune
  5. Shallow Water
  6. Through Windows
  7. The Closest Thing to Living
  8. Dollhouse
  9. Canyon On Fire
  10. Flawed Translation
  11. Bend

Wild Nothing en concert.
DateLieuTickets
21
Mai
2022

Valle VFG

Tlajomulco De Zúñiga (Mexico)
TICKETS
22
Mai
2022

Valle VFG

Tlajomulco De Zúñiga (Mexico)
TICKETS

Dates de concerts fournies par Bandsintown

Wild Nothing – Indigo
7/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

DIIV - Is the Is Are

DIIV – Is The Is Are ?

Après quelques arrestations et quelques changements de personnel au sein de DIIV, Zachary Cole Smith a enfin trouvé le temps de donner une suite à Oshin (2012).
Wild Nothing- Life Of Pause

Wild Nothing se dédouble

A l’écoute des deux premiers extraits de Life Of Pause, on se dit que le père Tatum est toujours aussi doué pour faire des singles pop de première catégorie. Celui qu’on avait découvert il y a quelques années avec Chinatown continue son petit bonhomme de chemin et refuse d’être rangé dans la case « pop aérienne ».
Wild Nothing

Wild Nothing remet le couvert

Wild Nothing, sympathique groupe virginien, prend un tournant éclairé. Il quitte la division des The pains of being pure at heart (déjà relégué depuis belle lurette) et fonce vers des sphères plus vertigineuses.

Plus dans Chroniques d'albums

Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur.
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.
Tar - Tar Box

Tar – Tar Box

En 1991, Nirvana décrochait le jackpot avec Nevermind, leur deuxième album. En 1991, Tar ne décrochait pas le jackpot avec Jackson, leur deuxième album. Passée à l’époque sous les radars de la presse européenne, la musique de Tar revient sur le devant de la scène avec un élégant coffret.