Bonne nouvelle pour toutes les rêveuses et tous les rêveurs : Jack Tatum revient très en forme avec un disque de Wild Nothing.

Jack Tatum est apparu sur nos écrans-radars en 2012 avec l’album Gemini et surtout avec la chanson Chinatown. Tatum est de ceux qui peuvent vous retourner avec une seule chanson. Ecouter une fois Chinatown, c’est se condamner à l’écouter en boucle pendant des mois et à se demander comment un type originaire du fin fond pouvait être aussi fin et doué… Il en alla de même avec son deuxième disque et la chanson Nocturne. Et depuis ? On avait un peu oublié Tatum. Il nous avait même mis le pied à l’étrier avec le bien nommé Life Of Pause en 2016. C’est donc un euphémisme de dire qu’Indigo n’était pas une priorité de la rentrée 2018.

Wild Nothing // Canyon on Fire

Les premiers extraits d’Indigo en ont décidé autrement (Letting Go, Shallow Water). Franchement romantique, délicatement eighties, le nouveau disque de Jack Tatum est une petite douceur qui se savoure doucement. Pour la première fois, aucune chanson n’a le dessus sur les autres… Enregistré à Los Angeles et à Denver avec Nate Haessly, Indigo signe nos retrouvailles avec Tatum.

Wild Nothing - Indigo


Indigo de Wild Nothing est disponible chez Captured Tracks.

Wild Nothing - Indigo

Tracklist : Wild Nothing - Indigo
  1. Letting Go
  2. Oscillation
  3. Partners in Motion
  4. Wheel of Misfortune
  5. Shallow Water
  6. Through Windows
  7. The Closest Thing to Living
  8. Dollhouse
  9. Canyon On Fire
  10. Flawed Translation
  11. Bend

Wild Nothing – Indigo3.5
7/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

DIIV - Is the Is Are

DIIV – Is The Is Are ?

Après quelques arrestations et quelques changements de personnel au sein de DIIV, Zachary Cole Smith a enfin trouvé le temps de donner une suite à Oshin (2012).
Wild Nothing- Life Of Pause

Wild Nothing se dédouble

A l’écoute des deux premiers extraits de Life Of Pause, on se dit que le père Tatum est toujours aussi doué pour faire des singles pop de première catégorie. Celui qu’on avait découvert il y a quelques années avec Chinatown continue son petit bonhomme de chemin et refuse d’être rangé dans la case « pop aérienne ».
Wild Nothing

Wild Nothing remet le couvert

Wild Nothing Wild Nothing, sympathique groupe virginien, prend un tournant éclairé. Il quitte la division des The pains of being pure at heart (déjà relégué depuis belle lurette) et fonce vers des sphères plus vertigineuses.

Plus dans Chroniques d'albums

Half Japanese – Crazy Hearts

Fondé en 1975 par les frères Fair, Half Japanese est une créature artistique singulière qui possède un répertoire totalement biscornu. Adulée par Kurt Cobain, adorée par les soeurs Deal et aimée par tous les grands noms de la pop écossaise, la discographie de ce groupe s’enrichit d’un dix-neuvième disque cette semaine. Et comme depuis 1975,…
The Smashing Pumpkins - Cyr

The Smashing Pumpkins – CYR

Revenus à un son décent avec Shiny and Oh So Bright, Vol. 1 / LP: No Past. No Future. No Sun en 2018 grâce à Rick Rubin, les Smashing Pumpkins prennent tout le monde à contre-pied en laissant Billy Corgan voguer vers son groupe préféré, New Order et donc changer d’identité sonore.
The Bats - Foothills

The Bats – Foothills

Les Bats viennent de publier Foothills, leur dixième album. Comme pour les neuf premiers, le verdict sera le même : les Bats sont le meilleur groupe du monde.
J.E. Sunde - Love

J.E. Sunde – Love

Désormais hébergé chez Vietnam (Chevalrex, H-Burns), J.E. Sunde poursuit la quête qu’il a débutée une décennie plus tôt ; à savoir écrire la chanson folk parfaite. Avec ce nouvel album, Love, Sunde démontre qu’il va falloir compter sur lui en 2020. Et pour le reste de votre vie.
The Moons - Pocket Melodies

The Moons – Pocket Melodies

Très actifs au début des années 2010, The Moons s’était assagi en devenant silencieux depuis quelques années. Andy Crofts, l’homme qui se cache derrière ce groupe, avait été accaparé par son travail avec Paul Weller. 2020 nous réserve son lot de surprises tous les jours. The Moons est de retour avec un disque et s’est…
Bachar Mar-Khalifé - On​Off

Bachar Mar-Khalifé – On​/​Off

Vous cherchez un seul disque pour votre reconfinement ? On​/​Off de Bachar Mar-Khalifé pourrait être celui qu’il vous faut pour les longues après-midi sous la couette, un verre d’Aloxe-Corton et un Houellebecq à portée de main.
Juanita Stein - Snapshot

Juanita Stein – Snapshot

Troisième disque solo de Juanita Stein, Snapshot nous renvoie au début des années 2000, une époque où le Royaume-Uni avait le chic pour exporter une kyrielle de bons groupes.