Après la mandale Brutalism de l’an dernier et des concerts telluriques notamment au dernier TINALS dans une Paloma déchaînée jusqu’au balcon, les cinq de Bristol reviennent avec un album sismique au titre manifeste, Joy As An Act Of Resistance.

Rien de révolutionnaire dans la musique d’Idles même si Marat affirmait que “c’est par la violence que l’on doit établir la liberté.” Mais que c’est bon et libérateur de remuer en écoutant éructer Joe Talbot qui crache sur le Brexit ou la politique migratoire de May, comme avec ce lucide Danny Nedelko et ce refrain évident : « fear leads to panic, panic leads to pain, pain leads to anger, anger leads to hate ». Un résumé de ce que devient l’Europe en 2018.
La perfide Albion sait enfanter des troublions, des maousses costauds qui n’hésitent pas à se déculotter et à montrer leur humanité, leur sensibilité comme sur le très bon Samaritans : « the mask of masculinity is a mask, a mask that’s wearing me, I’m a real boy and I cry ! » ou encore sur Cry to Me : « when someone leaves you all alone and nobody calls you on the phone, don’t you feel like crying ? Well here I am, boy Cry to me ». Cette mise à nue aurait pu virer au ridicule mais la morgue, la rage vitale teintée d’humour de ces grands gaillards est bien un acte de résistance. Après une Love Song dédié à sa compagne, on est transpercé quand Talbot évoque sur June sa fille mort-née l’été dernier. Point d’indécence, juste une urgence déflagratoire, « les gens sont souvent embarrassés de souffrir » explique-t-il sobrement. « Je voulais mettre en lumière l’importance pour ces parents de se considérer comme mère et père, pas sûr que je puisse la chante sur scène… »
“La violence se donne toujours pour une contre-violence, c’est-à-dire pour une riposte à la violence de l’autre” écrivait Sartre. Idles fait du bien dans une société atone, anesthésiée, qui se révolte en tweetant ou pétitionnant. Et l’on se demande bien aujourd’hui quels sont les groupes français avec une telle portée politique qui peuvent rivaliser. En attendant, ne ratez pas le séisme Idles à l’Epicerie Moderne le 23 novembre car « loneliness, it just a waste of time » !

Idles – Great

Idles – Joy as an Act of Resistance (London Exhibition)

Idles - Joy As An Act Of Resistance

Joy As An Act Of Resistance d’Idles est sorti le 31 août 2018 chez Partisan Records.
Idles sera en concert les :

Joy As An Act Of Resistance

Tracklist : Idles - Joy As An Act Of Resistance
  1. Colossus
  2. Never Fight a Man With a Perm
  3. I'm Scum
  4. Danny Nedelko
  5. Love Song
  6. June
  7. Samaritans
  8. Television
  9. Great
  10. Gram Rock
  11. Cry To Me
  12. Rottweiler

Les prochains concerts de IDLES en France
DateSalleVilleTickets
10 Jun 2021Le BikiniRamonville-st-agneAcheter un Ticket
11 Jun 2021TransbordeurVilleurbanneAcheter un Ticket
15 Jun 2021Élysée MontmartreParisAcheter un Ticket
16 Jun 2021Élysée MontmartreParisAcheter un Ticket
Dates de concerts fournies par Bandsintown
Idles – Joy As An Act Of Resistance4.5
9/10
Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

idles-ultra-mono

Idles – Ultra Mono

Plus finaud que Brutalism et Joy As An Act Of Resistance, Ultra Mono devrait (enfin) consacrer les Idles et leur permettre d’étendre un peu plus leur empire qui n’a de cesse de s’étendre depuis leurs débuts.
Idles - Model Village

Vidéo : Idles – Model Village

When you’re growing up in a small town, you say, « No one famous ever came from here » chantait Lou & John. Joe Talbot a quitté son village pour rencontrer la gloire et Michel Gondry.
DLES @ Paléo Festival, Nyon, 18/07/2018

Bonne fête nationale avec les Idles

Les Idles sont originaires de Bristol et aiment faire du bruit. Et ils le font bien. Ils seront de retour à la rentrée avec un nouvel album et on espère des concerts. En attendant, on fête la prise de la Bastille avec un Hymn d’envergure.
Idles - Grounds

Vidéo : Idles – Grounds

On est toujours aussi motivé pour ce troisième album après Brutalism et Joy as an Act of Resistance. Ultra Mono sortira le 25 septembre chez Partisan Records.
Idles - Mr. Motivator

Vidéo : Idles – Mr. Motivator

Vous manquez de motivation le matin pour mettre votre masque et rejoindre les premiers de cordées ? Vous regrettez la Gym Tonic de Véronique et Davina ? Mr. Motivator d’Idles sera votre ami Ricoré.
Interpol @ Nuits de Fourvière 2019, 01.07.2019

photos : Interpol et Idles @ Nuits de Fourvière 2019, 01.07.2019

L’orage sur Fourvière a galvanisé les déjà très remuants Idles jusqu’à improviser Thunderstruck d’AC/DC. Mais une fois les grondements du tonnerre et les vociférations brutalisantes de Joe Talbot passés, ce sont les classieux Interpol en maraude qui ont interpellé le public des nuits de Fourvière enfin apaisées.

Plus dans Chroniques d'albums

idles-ultra-mono

Idles – Ultra Mono

Plus finaud que Brutalism et Joy As An Act Of Resistance, Ultra Mono devrait (enfin) consacrer les Idles et leur permettre d’étendre un peu plus leur empire qui n’a de cesse de s’étendre depuis leurs débuts.
Bob Mould - Blue Hearts

Bob Mould – Blue Hearts

2020 est une année terrible. Elle aura même réussi à (re)mettre Bob Mould en colère. Le résultat s’appelle Blue Hearts et fait écho à Zen Arcade, le grand disque d’Hüsker Dü.

Thurston Moore – By The Fire

Enregistré à Londres avec Debbie Googe de My Bloody Valentine, Steve Shelley de feu Sonic Youth, Jon Leidecker aka ‘Wobbly’ de Negativland, James Sedwards et Jem Doulton, By The Fire rappelle à qui l’aurait oublié que Thurston Moore reste le patron quand il s’agit de faire mumuse avec des pédales de distorsion et de tresser…
Doves - The Universal Want

Doves – The Universal Want

Après des escapades en solitaire fort peu concluantes, les Doves ont décidé de refaire de la musique ensemble. Et le constat est le même qu’en 2000 quand Lost Souls est arrivé dans les bacs des disquaires anglais : ce groupe est le plus doué de sa génération.
The Apartments - In and out out the light

The Apartments – In and Out of the Light

In and Out of the Light est donc le nom du nouvel album des The Apartments. L’oxymore guette la phrase d’ouverture de cette chronique… Chaque chanson des Apartments est un coût pour son auteur, l’australien Peter Milton Walsh qui ne sait pas tricher et qui écrit des chansons en clair-obscur qui illuminent nos journées.