Vidéo : Deerhunter – Death in Midsummer

Deerhunter - Death in Midsummer
Guimauve - 05/11/2018
Deerhunter – Death in Midsummer

Deerhunter sort enfin du bois avec un nouvel album, Why Hasn’t Everything Already Disappeared ? le 19 janvier produit par Cate Le Bon et un premier titre engageant, Death in Midsummer.

Deerhunter - Death In Midsummer.
Cela commence presque joyeusement par quelques notes de clavecin jouées par Cate Le Bon quand la voix de Bradford Cox chante avec douceur “Your friends have died, and in their lives, they just fade away/ Some worked the hills/ Some worked in factories/ Worked their lives away/ And in time you will see your own life fade away.” Inspiré par la révolution russe de 1917 comme l’indique l’image accompagnant cette chanson qui montre les rues de St-Petersbourg en juillet 1917 avec la foule fuyant une pile de cadavres. Vous verrez dans ce clip Bradford dans une jolie robe jaune marcher sur l’eau au fin fond de l’Arizona en quête d’essence mais sans être accusé d’être anti-écolo et d’extrême droite dans de futures manifestations. On retrouvera sur le disque Tim Presley (White Fence), Ben Etter et Ben H. Allen III qui a produit les précédents Fading Frontier et le génial Halcyon Digest.

Deerhunter-WHEAD

Tracklist : Deerhunter - Why Hasn’t Everything Already Disappeared ?
  1. Death in Midsummer
  2. No One’s Sleeping
  3. Greenpoint Gothic
  4. Element
  5. What Happens to People ?
  6. Detournement
  7. Futurism
  8. Tarnung
  9. Plains
  10. Nocturne

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Son du jour

Nerlov - Evidemment

Vidéo : Nerlov – Evidemment

C’était une évidence, un EP pour Nerlov, lui qui officie dans les excellents VedeTT et San Carol. Cela sera chose faite en mars chez Destours Records.

Magenta - Tom Tom Club

Vidéo : Magenta – Tom Tom Club

Magenta comblera t-il le néant ? Se mettre en danger. On entend déjà la ligue contre la violence routière faire la morale.

Off the Wagon

[EXCLU] Vidéo : Off The Wagon – No time to talk

« Le titre No time to talk se veut un appel à vivre chaque instant comme s’il risquait d’être le dernier, un appel à poser le cerveau et faire une place au corps. hé ! hé ! quelque chose comme ça … » explique la note d’intention. Et si ce 4 décembre était le dernier ou le…

photo promo Grande - Elisabeth Froment

Vidéo : GRANDE – Pray The Lord

GRANDE s’apprête t-il à emprunter les autoroutes de la gloire ? Ce qui est sûr c’est qu’il faut absolument découvrir leurs chansons frissonnantes aux Bars En Trans le 6 décembre à la chapelle du conservatoire.

GONTARD - Hôpital Tue

Vidéo : Gontard – Hôpital Tue

Il faut encore et toujours écouter le dystopique Gontard avec son 2029 qui est le 1984 de la chanson lagomorphe. Orwell avait prédit le totalitarisme des écrans, Gontard évoque l’effondrement de sa bonne ville de Gontard-sur-misère.

dune

[EXCLU] Vidéo : Dune – Under the Rain

Lift Up nous avait relevé le moral, Dune revient faire swinguer la pluie avec Under the Rain extrait de leur EP, Near or Far, qui sort ce vendredi 29 novembre chez Kuroneko.

Alex Van Pelt - Computer Screens

Vidéo : Alex Van Pelt – Computer Screens

Quel séducteur ce Alex Van Pelt avec sa pop DIY et ses bombinettes mélodiques. Mais quand en plus s’ajoutent les images oniriques de Norma, le rêve devient réalité.

Mélodie Lauret - Quand j'entends les gens

Vidéo : Mélodie Lauret – Quand j’entends les gens

Avant la sortie de son premier EP, 23h28 le 29 novembre, Mélodie Lauret nous fait chiller et frissonner. Indiscrète, elle écoute les conversations et décrit avec justesse ce sentiment de solitude qui peut parfois nous envahir alors que l’on au cœur de la foule.

Octave Noire - Los Angeles

Vidéo : Octave Noire – Los Angeles

Néon nous avait ébloui. Octave Noire récidive avec Monolithe, une pierre philosophale dans la nouvelle pop à la française le 14 février 2020. Mais avant, on file à Los Angeles.

Arno - Santeboutique

Vidéo : Arno – Santeboutique

La Santeboutique d’Arno est ouverte et c’est un peu « l’tourbillon de la vie ». On s’aime, on vieillit, on s’aime encore, un peu, plus comme au début et l’on rêve des étreintes passées, de ascenseur émotionnel.

Abel Orion - Home Again

[EXCLU] Vidéo : Abel Orion – Home Again

Cahin-caha Abel Orion entre progressivement dans notre constellation musicale avec un premier EP, Late Night Music qui sort le 18 novembre chez Alter K et Pschent Music. Après Mad About Me, on découvre en exclusivité un deuxième extrait en images, Home Again.

Marie-Flore - Casse toi

Vidéo : Marie-Flore – Casse toi

Marie-Flore, ce sont des mots, que certains trouvent crus sans doute parce qu’on les a peu entendus dans la chanson en français. Ce sont surtout des maux, des maux durs, âpres, sauvages et voraces.

Laura Cahen - La complainte du soleil

Vidéo : Laura Cahen – La complainte du soleil

Que cela soit dans le ciel ou dans les cœurs, on a bien besoin du soleil de Laura Cahen avec son nouveau titre qui figure sur la bande son du somptueux film d’animation J’ai perdu mon corps de Jérémy Clapin.

DIMANCHE - Top model

[EXCLU] Vidéo : Dimanche – Top model

Ils sont deux, loin des canons de la beauté actuelle et se nomme Dimanche pour nous proposer un mercredi leur nouveau titre, Top model avant le suivant, Déchirée le 29 novembre. Dans les deux cas, aucun hommage à Roman Polanski (ça c’est pour le référencement :-))

Grèn Sémé - Je serai là

[EXCLU] Vidéo : Grèn Sémé – Je serai là

On avait découvert le ‘melting poté’ Grèn Sémé avec son titre Poussière avec Gaël Faye qui est aussi le titre de son EP à paraître le 8 novembre 2019 chez The Garden / Lusafrica. On écoute en exclusivité un deuxième Je serai là.

Da Break - Burning

Vidéo : Da Break – Burning

Renversant Da Break ! Avec Burning, les lyonnais nous mettent la tête en bas et le sang ne fait qu’un tour ! On se fait dévorer par ce beat et cette voix incendiaire.

MPL - Cendres

[EXCLU] Vidéo : MPL – Cendres

MPL ne fait pas que dans le mystère abyssal mais aussi dans la claque émotionnelle avec Cendres qui nous consume l’hypothalamus.