Vidéo : Alma Forrer – Conquistadors

Cela fait longtemps que l'on est tombé amoureux d'Alma Forrer. Comment ne pas craquer pour cette figure adjanienne, cette moue mutine, cette voix charmeuse, ces yeux de braise ?

« Quand elle dormait ainsi, sa tête appuyée contre un de mes bras, je me penchais sur elle, pour voir son visage entouré de flammes. C’était jouer avec le feu. » écrivait Raymond Radiguet dans Le diable au corps, roman fulgurant et toride d’un jeune homme de 23 ans au destin tragique. Alma a le diable au corps et embrase notre coeur. Sa mue en chanteuse pop sur les traces de Françoise Hardy pourrait étonner mais cette équipée sauvage séduit par sa sensualité et son léger érotisme. Elle nous enchaîne pour mieux nous conquérir avec cette année son premier album, L’année du loup.

Discographie

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Alma Forrer - Song d'une nuit d'été

Vidéo : Alma Forrer – Song d’une nuit d’été

Première nuit d’été de cette année du loup pour Alma Forrer, l’occasion de mettre en images sa mélancolique Song d’une nuit d’été pour mieux jeter les oripeaux de la brumaille de ces derniers mois cafardeux. Enfin pas sûr.
Alma Forrer - L'année du loup

Alma Forrer – L’année du loup

« J’ai envie de toi » chante Alma Forrer dans N’être que l’hiver qui ouvre son premier album L’année du loup et à son écoute nous avons aussi terriblement envie d’elle, de ses chansons entre folk américain et variété française au sens le plus noble.

Plus dans Son du jour

Nicolascommentavecbrisaroch-vince

Vidéo : Nicolas Comment avec Brisa Roché – Vince

On ne le dira jamais assez, Blason de Nicolas Comment & Co est le grand disque en français de l’année. Cette (rock) collection de portraits est enluminée par les Limiñanas et Brisa Roché. Vince est un hommage à l’équipée sauvage de l’archange noir du rock et sonne furieusement comme le meilleur du Velvet.