Après avoir joué avec Emmanuel Tellier et avant d’investir la superbe Eglise Saint-Eustache le 5 mai prochain avec Nouvelle Vague, Olivier Libaux s’apprête à célébrer le Disquaire Day comme il se doit avec le Lost EP d’Uncovered Queens Of The Stone Age.

En 2013, il avait relu les chansons de Josh Homme et avait enregistré un disque de reprises accompagné notamment d’Alela Diane ou d’Emilinia Torrini. Le revoilà en 2019 avec Charlotte Savary et quatre titres de Josh Homme ! The Lost EP est un disque qui a tout pour plaire. On ne peut qu’aimer ce disque ; même si on est insensible à l’écriture de Josh Homme… Car la pochette, réalisée par la doublette Cate Parr/Pascal Blua est magnifique.
On peut aimer ce disque en l’écoutant. Faisant la part belle aux morceaux d’Era Vulgaris, Libaux et sa relecture nous emmènent dans un monde délicat. Là où Josh Homme arrive avec son rouleau compresseur, Libaux arrive sur la pointe des cordes et offre une relecture passionnante.

Te rappelles-tu… du moment où tu as découvert Queens Of The Stone Age ? Te rappelles du lieu, de la chanson ?

Olivier Libaux : Je ne connaissais pas les deux premiers albums de Queens Of The Stone Age. « Song For The Deaf » allait sortir. Il y avait une rumeur. Sur une compilation des Inrockuptibles, ils reprenaient les Kinks – ça m’avait intrigué, de la part d’un groupe Stoner/Metal. Je suis allé acheter Song For The Deaf, je suis rentré chez moi, j’ai mis le CD dans la platine, et là… You Think I ain’t Worth A Dollar But I Feel Like A Millionaire. J ‘ai été soufflé, abasourdi.

Et une question totalement idiote… Comment décide t-on de faire un disque de reprises de chansons de Josh Homme ?

Parce qu’on est happé par l’écriture. Sous les riffs et la puissance sonore, on devine une écriture hors du commun.

As-tu retrouvé des sensations similaires, lors de l’enregistrement de cet EP, à celles de l’enregistrement de l’album ?

Oui. C’est toujours un plaisir de s’aventurer dans une chanson de Queens Of The Stone Age, d’aller chercher son essence, d’en faire jaillir quelque chose de complètement différent – que Josh Homme ou n’importe qui pourrait apprécier.

Tu as repris une bonne quinzaine de chansons de Josh Homme… Comment analyses-tu l’écriture de Josh Homme ?

En comptant les versions qui sont jouées en live, ça fait une bonne vingtaine de chansons…Il est difficile de parler d’analyse dans le cas de Josh, car les chansons sonnent évidentes a l’écoute, immédiates, et pourtant elles sont si accidentées, complexes, tortueuses…

Comment a été guidé le choix des 4 chansons qui figurent sur cet EP ?

J’avais enregistré ces titres – et quelques autres – il y a quelques temps, avec Charlotte Savary. Je les ai laissés vieillir, pour voir si ils se bonifiaient. Il y a quelques mois, je me suis dit que ça devait sortir. J’ai choisi ces 4 chansons-là, que j’ai mises dans un ordre qui me plaisait.

Pourquoi avoir travaillé seul ? Tu as mixé et produit ce disque…

C’était mon envie du moment, de me retrouver seul face aux chansons et à moi-même. Les apports vocaux de Charlotte Savary étaient géniaux, ses improvisations aussi, j’ai senti qu’il fallait que je mette ça en forme seul, sans intervention extérieure.

Le son du vinyle est… un vrai choc. Il faut donc écouter ce disque en vinyle ?

Il sonnera bien aussi sur d’autres supports, mais pour l’instant, il est bon de l’écouter en vinyle – le plaisir est intense -, raison pour laquelle ce Lost EP ne sera disponible qu’en vinyle dans un premier temps.

The Lost EP d’Uncovered Queens Of The Stone Age sera disponible lors du Disquaire Day 2019 via le label Music for Music Lovers.

Uncovered Queens Of The Stone Age - The Lost EP

Tracklist : Uncovered Queens Of The Stone Age - The Lost EP
  1. Run Pig Run
  2. Sick; Sick; Sick
  3. Someone's In The Wolf
  4. Turnin On The Screw

L’artwork de ce disque est signé Pascal Blua.
L’illustration de la pochette est signée Cate Parr.