Les britanniques utilisent parfois l’expression « a ghost in the machine » pour qualifier une musique dite accidentelle, imprévue.

Charlotte Gainsbourg

Ce terme peut s’applique sans conteste au dernier disque de Charlotte Gainsbourg, IRM tant la musique parait hantée, habitée par des forces surnaturelles. J’avoue que Beck m’a toujours fait bailler d’ennui et le retrouver à la production de ce disque ne me disait rien de bon. C’est donc avec une agréable surprise que j’ai aimé ce disque. IRM, justement avec ses batteries voodoo aux petits airs de Silver Apples, ses voix fantomatiques, ses véritables sons d’IRM justement et le chant comme robotique de Charlotte Gainsbourg m’a transporté. On peut diviser cet opus en deux parties, il y a les chansons pop-folk consensuelles et gentilles et les autres qui prennent des risques et c’est un véritable plaisir que de voir que Charlotte Gainsbourg se libère enfin, pour la première fois sans doute, elle fait autre chose que nous susurrer des chansons bubble-gum. Les chansons les plus intéressantes sont aussi les plus remuantes (Master’s Hands, IRM, Trick Pony, Greenwich Mean Time, Voyage), les sons un peu bricolés qui sont un peu la marque de fabrique de Beck leur apportent une dimension supplémentaire, presque tribale. Charlotte Gainsbourg n’oublie pas qu’elle est également une actrice de talent et Vanities aurait pu figurer à la bande son de Antichrist par exemple. La grande force de ce disque est qu’il nous fait voyager à travers un large spectre musical et plusieurs époques, « Dandelion » nous rappelle le meilleur de Marc Bolan, Le Chat du Café des Artistes convie un chanteur québécois Jean-Pierre Ferland dont la chanson qui date de 1970 est une reprise. L’année 2009 semble être un bon cru pour Charlotte Gainsbourg qui embrasse ses deux carrières avec une égale passion et cet album présage le meilleur pour les années à venir.

Charlotte Gainsbourg - Heaven Can Wait

Discographie :

Vous avez aimé ? Partagez :
1 réponse sur « ReMIx ? »

Moi c’est Charlotte qui me fait bailler d’ennui et Beck que j’aime. Cela dit je trouve l’album intéressant mais trop morbide à mon goût… Aux approches des fêtes et leur pic de suicide traditionnel, ce n’est pas à mettre entre toutes les mains! :p

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2009 - 2021 : 31 M de vues sur note chaine YouTube !

Merci aux artistes et labels qui nous ont fait confiance !

Avec : Mariama, Sayem, St Augustine, Ornette, The Dodoz, Dominique A, Lisa Hannigan, Nadeah, Hocus Pocus, BabX, Absynth Minded, Diane Birch, 3 Minutes Sur Mer, Applause, Jon And Jen, Anita Drake, Mademoiselle K, Richard Walters, Brune, Chew Lips, Emily Loizeau, Julia Stone, Sarah Blasko, Marie-Flore, MLCD (My Little Cheap Dictaphone), Hey Hey My My, AaRON, Foreign Beggars, Skip The Use, Hyphen Hyphen, Curry And Coco, Lilly Wood And The Prick, Rivkah, Kid Bombardos, You, Sharleen Spiteri , Thos Henley, Élodie Frégé, Caro Emerald, Viva And The Diva, Sly Johnson, Belleruche, Skip The Use, Ben Mazue, The Dø, Twin Twin, Marie-Pierre Arthur, Chris Garneau, Angus And Julia Stone

↪ Toutes les SK Sessions

↪ Abonnez-vous à notre chaine YouTube!

Cela pourrait vous intéresser

Charlotte Gainsbourg

Charlotte for Ever

My name is Joe and I’m a nymphomaniac dévoile la « petite Charlotte » toujours effrontée. Charlotte Gainsbourg

Charlotte Gainsbourg & Syd Matters @ La Cigale

Si Syd Matters et Charlotte Gainsbourg sont réunis ce soir, c’est certainement pour ce qu’ils ont en commun ; à savoir : le cinéma et cette réserve sur scène. Avec leurs balades mélancoliques, ils nous mettent dans l’ambiance de ce que nous supposons être la suite. Mais Syd Matters, comme Charlotte créent la surprise avec…
The Dead Weather @ Eurockéennes, Belfort | 2 juillet 2010

Premier jour aux Eurockéennes de Belfort – 2 juillet 2010

Premier jour sous une chaleur étouffante sur la presqu’île du Malsaucy pour les Eurockéennes de Belfort. Après un rapide repérage des scènes, une longue réflexion sur le planning de la journée, me voilà donc parti découvrir quelques artistes programmés cette journée. Grande claque pour The Dead Weather qui a fournis une prestation énergique de qualité…

Charlotte Gainsbourg @ la coopérative de mai

Dans la famille Gainsbourg je demande la fille. Ce n’est pas tous les jours qu’un artiste joue dans une rue qui porte son nom ! Ce mardi 15 juin, la coopérative de mai située rue Serge Gainsbourg accueillait Charlotte Gainsbourg, accompagné par les musiciens de Beck. Rien que ça. Une première partie intimiste avec notre…

Plus dans Chroniques d'albums

Vikken

Vikken – Joie

Vikken et sa Joie ont tous deux le sens de la débâcle. Un côté Charlie Chaplin de la folle déprime, face à une grosse machinerie bête et informe, qui fixe, qui normalise, qui nécessairement finit par s’emballer, et qui ne s’arrête plus, et qui envoie valser en l’air à grands coups de beats électro tout…
Francis Lung - Miracle

Francis Lung – Miracle

L’ex-membre de WU LYF a bien fait de nommer son nouveau disque Miracle. Les 13 (tiens tiens, ce nombre..) chansons font de nouveau croire en lui.
Gruff Rhys - Seeking

Gruff Rhys – Seeking New Gods

Obsédé par le mont Paektu, un volcan situé à la frontière de la Chine et de la Corée, Gruff Rhys atteint des sommets avec son septième album solo, le bien nommé Seeking New Gods.
The Chills - Scatterbrain

The Chills – Scatterbrain

Détruit par l’industrie musicale dans les années 90, Martin Phillipps (l’écrivain qui se cache derrière ce groupe) vit une seconde vie (musicale) depuis 2015 grâce à Fire Records, label anglais qui ne jure que par lui.