Marie-Flore raconte. Et son Braquage est une histoire. Celle d’un court-circuit. D’une sortie de route. Sans trace de freinage. Ou alors si peu. Braquage, c’est l’histoire d’un tir dans le noir. D’un amour. C’était un jour, un peu d’espoir. Une histoire brutale. L’amour qui frappe et qui fait mal. Celui en qui, cette fois, on avait un peu voulu croire.

La suite, si on l’a vécue on la connait. La suite, c’est la morgue, la nonchalance, presque l’effronterie. On masque, on frime, on joue un peu. Beaucoup trop. On essaie. On fait comme. On fait croire. Qu’il ou elle, est toujours là. Même s’il est trop tard. Même s’il est parti. Même qu’elle n’est plus là. Alors il ne reste pas grand-chose, rien en fait, mais on imagine. Ce que l’on n’a pas fait, ce que l’on aurait pu faire. Mais ce n’est pas grave, alors on sort, on danse, on flingue au hasard. On se perd dans des gens en mal de tout. Dans des draps, sur des comptoirs. Dans ces questions qui nous en veulent, dans tous ces whiskies qui dégueulent. Pour se convaincre que c’est même de l’amour. Peut-être même que ça fera l’affaire.

Et puis quand tout ça s’arrêtera, avec la fatigue, avec le soir, on repensera. On cherchera les mots. Ceux qui faisaient rire. Et puis alors, il faudra admettre. Beaucoup de choses. « Souvent quand je pense à toi, les mots ne me viennent pas. » Pourtant, des mots il y en avait tellement. Il y avait même des instants. Mais on oubliera. Et on remplacera. Car on remplace toujours. Les chouettes moments, les beaux sourires. On remplace, on oublie. Je crois que c’est un peu comme ça qu’on vit.

Discographie

Dans son Braquage, Marie-Flore raconte tout ça. Si bien. Dans des chansons qui dansent, et puis dans celles qui basculent. C’est direct et ça griffe. Beau ou violent. C’est une route de nuit, avec ses silences, et ses phares qui aveuglent. Ça apaise ou ça brûle. Oui, Braquage, c’est un peu ça. Avant qu’on remplace, avant qu’on oublie.

Mais tu sais, elle est un peu longue cette nuit. Un peu trop. Et sans toi, je ne sais pas trop comment on vit.

Marie–Flore – Presqu’île (live session)

Marie–Flore – Tout ou Rien

Marie-Flore sera en concert le dimanche 17 novembre à 17h au Théâtre Comédie Odéon à Lyon.
Des places à gagner très prochainement sur SK*.

Marie-Flore - Braquage

Tracklist : Marie-Flore - Braquage
  1. QCC
  2. Tout ou rien
  3. Braquage
  4. Pas envie
  5. Casse toi
  6. M'en veux pas
  7. Presqu'île
  8. Derrick
  9. Cambre
  10. Partie remise
  11. Sur la pente

Marie-Flore – Braquage
10/10

Cela pourrait vous intéresser

Laura Cahen au piano

La chant-tisseuse

Non, je ne parlerai pas de William Sheller, ni de la profonde influence de cet artiste sur plusieurs générations de chanteurs et mélomanes français. Et de l’album de reprises Simplement Sheller, en 16 titres chantés par une ribambelle éclectique d’interprètes de la chanson française contemporaine (1), sorti le 13 octobre, et célébré le 17 octobre […]
Marie-Flore @ Paroles et Musiques, Saint-Etienne | 18.05.2022

Photos : Marie-Flore & Théophile @ Paroles et Musiques, Saint-Etienne | 18.05.2022

C’est chouette les photographies de Fabrice Buffart quand on n’a pas pu rejoindre le festival stéphanois Paroles et Musiques du 16 au 22 mai et le concert de Marie-Flore. Huit heures coincé sur l’A7 à cause d’un camion renversé par quarante trois degrés Celsius mais sauvé par l’écoute de Je sais pas si ça va […]
Paroles et musiques 2022

Paroles & Musiques du 16 au 22 mai !

Le festival Paroles & Musiques de Saint-Etienne reprend enfin de la voix du 16 au 22 mai après deux années blanches avec la crème de la chanson en français mais aussi des concerts dans les bars de la ville avec Paroles de Zinc, des ateliers autour de la visibilité des femmes dans le milieu des […]
Marie-Flore

Revoir Marie-Flore

Le téléphone pleure même s’il prend des couleurs avec Marie-Flore. Je sais qu’il est tard est le deuxième extrait du futur album au spleen resplendissant après Mal Barré.

Plus dans Chroniques d'albums

Lesmarquises-soleilsnoirs

Les Marquises : Fiat Lux

Avec Soleils Noirs, Les Marquises nous entraîne dans un archipel du bout du monde, un voyage au long cours en deux plages mystérieuses et fascinantes aux titres puissamment évocateurs, L’étreinte de l’aurore et Le sommeil du berger.
Karkwa Dans-la-seconde

Karkwa – Dans la seconde

Qui l’eût cru ? Karkwa revient dans la seconde, treize ans après Les Chemins de verre. Peu connue en France, la formation québécoise est la valeur sûre de la Belle Province avec des arrangements amples et une voix, celle amicale de Louis-Jean Cormier.
Imagecouv-abelk1-sk

AbEL K1 – AbEL K1

AbEL K1 dessine des trajectoires. Il en a dessiné beaucoup, à l’écart, pour celles qui les chantent, ou les tracent avec lui. De Pomme à Blondino. Et elles sont à chaque fois ciselées, tendues, presque émaciées. Sans déséquilibre. Des chevauchées sensibles, vers des endroits non bornés, qui pourraient tout aussi bien en être d’autres. Mais […]
Guilhemvalay-aubrac

Guilhem Valayé – Aubrac

Le français est une belle langue. C’est une évidence. Mais il faut l’écrire, la manier, la chanter avec honnêteté, simplicité et pureté. Guilhem Valayé livre à l’ancienne le plus bel EP de cette année avec son voyage en Aubrac et ses terres rêches comme nos cœurs.