Marie-Flore raconte. Et son Braquage est une histoire. Celle d’un court-circuit. D’une sortie de route. Sans trace de freinage. Ou alors si peu. Braquage, c’est l’histoire d’un tir dans le noir. D’un amour. C’était un jour, un peu d’espoir. Une histoire brutale. L’amour qui frappe et qui fait mal. Celui en qui, cette fois, on avait un peu voulu croire.

La suite, si on l’a vécue on la connait. La suite, c’est la morgue, la nonchalance, presque l’effronterie. On masque, on frime, on joue un peu. Beaucoup trop. On essaie. On fait comme. On fait croire. Qu’il ou elle, est toujours là. Même s’il est trop tard. Même s’il est parti. Même qu’elle n’est plus là. Alors il ne reste pas grand-chose, rien en fait, mais on imagine. Ce que l’on n’a pas fait, ce que l’on aurait pu faire. Mais ce n’est pas grave, alors on sort, on danse, on flingue au hasard. On se perd dans des gens en mal de tout. Dans des draps, sur des comptoirs. Dans ces questions qui nous en veulent, dans tous ces whiskies qui dégueulent. Pour se convaincre que c’est même de l’amour. Peut-être même que ça fera l’affaire.

Et puis quand tout ça s’arrêtera, avec la fatigue, avec le soir, on repensera. On cherchera les mots. Ceux qui faisaient rire. Et puis alors, il faudra admettre. Beaucoup de choses. « Souvent quand je pense à toi, les mots ne me viennent pas. » Pourtant, des mots il y en avait tellement. Il y avait même des instants. Mais on oubliera. Et on remplacera. Car on remplace toujours. Les chouettes moments, les beaux sourires. On remplace, on oublie. Je crois que c’est un peu comme ça qu’on vit.

Discographie

Dans son Braquage, Marie-Flore raconte tout ça. Si bien. Dans des chansons qui dansent, et puis dans celles qui basculent. C’est direct et ça griffe. Beau ou violent. C’est une route de nuit, avec ses silences, et ses phares qui aveuglent. Ça apaise ou ça brûle. Oui, Braquage, c’est un peu ça. Avant qu’on remplace, avant qu’on oublie.

Mais tu sais, elle est un peu longue cette nuit. Un peu trop. Et sans toi, je ne sais pas trop comment on vit.

Marie–Flore – Presqu’île (live session)

Marie–Flore – Tout ou Rien

Marie-Flore sera en concert le dimanche 17 novembre à 17h au Théâtre Comédie Odéon à Lyon.
Des places à gagner très prochainement sur SK*.

Marie-Flore - Braquage

Tracklist : Marie-Flore - Braquage
  1. QCC
  2. Tout ou rien
  3. Braquage
  4. Pas envie
  5. Casse toi
  6. M'en veux pas
  7. Presqu'île
  8. Derrick
  9. Cambre
  10. Partie remise
  11. Sur la pente
Marie-Flore en concert.
DateLieuTickets
18
Mai
2022

Festival Paroles & Musiques

Saint-étienne (FR)
TICKETS
17
Juin
2022

LE KIOSQUE

Maury (FR)
TICKETS
14
Juil
2022

Les Francofolies de La Rochelle 2022

La Rochelle (FR)
TICKETS
14
Juil
2022

THEATRE VERDIERE LA COURSIVE / CCAS

La Rochelle (FR)
TICKETS
07
Août
2022

Festival Folies en Baie

Hillion (FR)
TICKETS
21
Sept
2022

La Cigale

Paris (FR)
TICKETS
24
Sept
2022

COMPLEXE GEORGES TAUZIET

Meaux (FR)
TICKETS
27
Sept
2022

Centre culturel

Riorges (FR)
TICKETS

Dates de concerts fournies par Bandsintown

Marie-Flore – Braquage
10/10

Cela pourrait vous intéresser

Paroles et musiques 2022

Paroles & Musiques du 16 au 22 mai !

Le festival Paroles & Musiques de Saint-Etienne reprend enfin de la voix du 16 au 22 mai après deux années blanches avec la crème de la chanson en français mais aussi des concerts dans les bars de la ville avec Paroles de Zinc, des ateliers autour de la visibilité des femmes dans le milieu des […]
Marie-Flore

Revoir Marie-Flore

Le téléphone pleure même s’il prend des couleurs avec Marie-Flore. Je sais qu’il est tard est le deuxième extrait du futur album au spleen resplendissant après Mal Barré.
Marie-Flore – Mal Barré

Vidéo : Marie-Flore – Mal Barré

C’est sans doute un hasard si le mal barré de Marie Flore sort au lendemain des quatre heures de sulfateuse libérale de notre Napoléon des hauts de France. Il reviendra chante t-elle mais c’est de l’amour très surestimé dont il s’agit.
Petits kits inutiles – Marie-Flore

Les petits kits inutiles #4 – Marie-Flore

Soul Kitchen lance en exclusivité mondiale les petits kits inutiles. Des kits à monter chez soi qui ne servent strictement à rien, mais grâce auxquels tu pourras vivre des moments privilégiés avec tes chanteuses et chanteurs préférés, tout en restant dans ton salon.

Plus dans Chroniques d'albums

Jana Horn – Optimism

Jana Horn – Optimism

On avait découvert cette voix sublime avec une invitation, Go on / Move your body. On avait évoqué Duras en écoutant la première fois son formidable Optimism. On revient sur ce disque qui depuis ne quitte plus nos oreilles et notre cœur de midinette.
Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur.
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.